alexametrics
dimanche 11 avril 2021
Heure de Tunis : 13:52
Dernières news
Le ministère de la Santé révèle que deux personnes ont pu bénéficier du vaccin sans pourtant faire partie de la liste des prioritaires
01/04/2021 | 14:58
1 min
Le ministère de la Santé révèle que deux personnes ont pu bénéficier du vaccin sans pourtant faire partie de la liste des prioritaires

La conseillère auprès du ministre de la Santé, Ines Ayadi, a révélé dans une déclaration accordée ce jeudi 1er avril 2021, à la TAP, que deux personnes n’étant pas des professionnels de la santé avaient bénéficié du vaccin anti Covid-19 en se servant de leur ancienne profession indiquée sur leur carte d’identité alors qu’elles avaient depuis quitté le secteur de la santé.

 

Elle a attribué ces défaillances au fait que les responsables de certains centres n’exigent pas le document de l’établissement de santé employeur attestant que les personnes qui s’y présentent font réellement partie des professionnels de la santé, et qu’il se contentent de vérifier les cartes d’identités.

 

Ines Ayadi a précisé que le ministère de la Santé, en collaboration avec le Centre national de l’informatique, a pu découvrir ces infractions après avoir vérifié la liste des professionnels de la santé ayant bénéficié de la vaccination suite à la publication du député Yassine Ayari qui a pointé des violations dans l’octroi des vaccins à des personnes qui ne font pas partie de la liste des prioritaires.

 

Yassine Ayari avait, rappelons-le, exigé que le ministère rende des comptes après avoir constaté que des personnes pourtant non prioritaires ont été invitées à se faire vacciner.

 

M.B.Z

 

 

 

 

01/04/2021 | 14:58
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Soyouz
Le zéro faute n'existe nulle part
a posté le 02-04-2021 à 12:57
D'abord je salue CITOYEN H dont le commentaire est très pertinent. L'exagération qu'on a fait de cette affaire est pernicieuse voire même vicieuse. Les perfectionnistes dont le député Ayari qui s'est juré de mettre en prison les responsables de ces dépassements, ne cherchent en réalité que l'effet de démonstration. Ils ne vivent que pour la photo.
Et dans tous les cas, le pourcentage de ces dépassements ne saurait dépasser le 1 pour mille.
Mansour Lahyani
@M.B.Z. !!
a posté le 02-04-2021 à 10:05
Maryem, vous auriez pu faire un effort de plus : ...sans, pour AUTANT, faire partie...
Et merci de vous rappeler si souvent à notre attention !
Alya
C est la faute à 2 personnes
a posté le 01-04-2021 à 21:29
C est la faute à ces 2 personnes . D abord toutes les 2 ne font pas la différence entre le diplôme et la fonction. Deuxièmement, l une d elle , a envoyé une vidéo sur le net ou elle a etale son arrogance. A cette dame, je lui dit que l argent et c est vrai que papa en a beaucoup,ou le diplôme n achètent la classe. Donc oublions la responsabilité de ces fonctionnaires
Citoyen_H
CERTAINS PAYS SONT EN TRAIN DE SCRUTER MARS
a posté le 01-04-2021 à 21:16
dans tous les sens du terme et certains pingouins qui ne sont même pas encore descendus de l'arbre, dépensent quotidiennement des dizaines milliers de dinars pour savoir qui a profité de connaissances pour se faire vacciner.
Ya bgar, c'est une ruse des chameliers imposteurs traitres pour détourner l'attention de la société civile de l'essentiel.
Fikou ninnoume ya bhéyime.
ayari, la concierge de caniveau de la basse-cour nationale vous a jeté un os, et voilà que toute la planète est sens dessus dessous.
Fikou ya néss, ce n'est pas ça qui va sauver le chlékistan d'une faillite qui tarde à se concrétiser.
Ya néss, la nouvelle troika (chameliers + klébe + khrarama) est en train de se jouer de vous.
Où est le gros naze markhouf ?
Depuis son cirque de l'aéroport, il s'est mis en veille pour se faire oublier, surtout pour les nuls comme vous.
Tous les dépouti de la nouvelle troika, famille et descendance compris, ont dû se faire tous vacciner, alors que ça ne devrait pas être le cas.

Occupez-vous plutôt des enfoirés qui sont en train d'achever la nation avec leurs rafales de coups bas.
Le khaméje khriji ne vous ratera pas. Il en fait une question d'honneur, bien qu'il n'en a jamais été pourvu.
Brader sa fille à un émir en échange de quelques milliardsssssss n'est pas à la portée de n'importe quelle racaille.
Il faut vraiment être le derniers des en*ulés pour l'accepter.





Saâdoun
Arrêtons ce cirque.
a posté le 01-04-2021 à 18:48
Faisons en sorte que ces défaillances ne se renouvellent plus. On parle aujourd'hui de violations, d'infractions et bientôt de crimes.
Cette précipitation vers le vaccin s'expliquerait par l'instinct de conservation, surtout si on est diabétique, hypertendu ou souffrant de difficultés respiratoires.
Il appartient désormais aux responsables du MSP de redoubler d'efforts pour mettre fin à ces dépassements et en même temps couper court à cette inflation verbale.

Tunisino
Aucune crédibilité
a posté le 01-04-2021 à 18:48
1. Le vaccin est de deux étapes, il est possible d'épingler les malfrats durant la deuxième étape, mais seront-ils divulgués ou punis?
2. Que faire des citoyens ordinaires qui ont fait des fausses déclarations sur la plateforme, comment vérifier qu'ils sont prioritaires?
3. Comment les priorités ont-elles été établies, quels sont les critères et sur qu'elles bases?
4. Dire que le nombre est de deux ne peut qu'enrichir les soupçons de mauvaise gestion de la compagne (comme d'ailleurs toute la guerre contre la pandémie, qui a été malmené pour ruiner de nombreux tunisiens), ceci est-il pour enterrer l'affaire?
5. Dans qu'elle Tunisie vivons nous, où est la compétence, où est l'honnêteté, où est l'intelligence, où est la maturité, où est la sagesse, où est le patriotisme, où est la conscience, où est la responsabilité, où est le respect des citoyens, où est l'accompagnement des citoyens, où est la transparence, où est le dévouement, où est l'abnégation? Disparu!
Agatacriztiz
Meurtriers
a posté le 01-04-2021 à 18:16
Toutes les personnes qui se sont fait sciemment vacciner en lieu et place des personnes prioritaires dans le calendrier des vaccinations devraient être considérées comme " présumés meurtriers par préméditation" et arrêtés, mis à disposition de la brigade criminelle et automatiquement accusés de "meurtre", eux et leur complices si une des personnes figurant sur cette même liste prioritaire venait à décéder du Covid 19 avant avoir pu se faire vacciner.
retraité
certainement le nombre est plus élevé
a posté le 01-04-2021 à 17:05
selon l'organisation I watch a constaté à Sousse il y a des étudiants de médecine à l'étranger ,des gens recommandés et des gens sans présentation de carte d'identité et des gens pistonnés pour éviter tout ce trafic il faut importer des grandes quantités de vaccins et d'ouvrir plusieurs centres de vaccins les citoyens seront tranquillisés qu'ils seront vaccinés et ils attendent leurs tours sans crainte de rupture de stock de vaccins c'est la faute du gouvernement qui n'a pas commandé d'avance une grosse quantité de vaccins avec un planning sur de livraison comme ce qu'ils ont faits les pays ce gouvernement doit rendre des comptes à son peuple pour sa mauvaise gestion de cette pandémie .
Mon.
comment
a posté le 01-04-2021 à 16:23
pourquoi faire un tapage médiatique parce que 2 ou même 10 personnes sur des milliers ont fait un le vaccin sans être prioritaires, ça arrive même dans les pays développés et democratiques, comme toujours "essarek yeghleb elli hahi", mais en faire un évènement de grande importance est du verbiage et du remplissage.
Tunisien
Voirles choses sous un autre angle
a posté le 01-04-2021 à 15:47
Ces révélations prouvent que, lorsque nous le voulons, nous sommes capables d'être méticuleux et efficaces dans ce que nous entreprenons.

Si on s'attaquait de la même façon au problème de la lutte contre le sous-développement, la situation économique et sociale de notre pays ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui.

Nous avons tout ce qu'il faut pour réussir.

Ce qui nous manque, c'est la décision politique de réorienter notre attention vers l'action pour le développement comme cela a été fait juste après l'indépendance.
Etoiliste
Foutaise
a posté le 01-04-2021 à 15:39
Ils se foutent de la gueule des gens ces soit disant responsables de la santé. Je connais au moins 3 médecins qui se sont fait vacciné et qui ont réussi à faire bénéficier leur conjoint et leurs enfants du vaccin. Avouez votre incompétence à gérer cette campagne et faites un procès contre les faussaires.
DHEJ
carte d'identité un malheur national...
a posté le 01-04-2021 à 15:18
Actualiser la carte d'identité est un calvaire...


Encore cette foutue durée de validité...