alexametrics
dimanche 11 avril 2021
Heure de Tunis : 13:24
Dernières news
Tataouine - Moncef Achour appelle à la reprise des discussions
31/03/2021 | 11:32
2 min
Tataouine - Moncef Achour appelle à la reprise des discussions

 

Le chef de la délégation gouvernementale en charge du dossier Tataouine, Moncef Achour, a souligné, dans un communiqué publié ce mercredi 31 mars 2021, que la porte du dialogue reste ouverte et que la délégation est disponible pour reprendre les réunions d'évaluation et de suivi de la mise en œuvre de l'accord du 5 novembre 2020.

 

Moncef Achour a admis qu’il y a eu du retard dans la mise en œuvre des termes de l’accord citant des facteurs « objectifs ».

 

« Nous appelons la délégation des représentants la région à reprendre le travail et à revenir aux ateliers. Nous appelons également à la reprise des travaux et des activités liés à la mise en œuvre des termes de l'accord, conformément à l'ensemble calendrier et délais » a-t-il poursuivi.

 

Les protestations ont repris, lundi dernier, à El Kamour au gouvernorat de Tataouine. La coordination d’El Kamour revendique l’application de l’accord conclu avec le gouvernement actuel en octobre 2020, dont l’allocation de 80 millions de dinars au fonds de développement de la région, le recrutement de 1000 agents à la Société d’Environnement de Plantation et de Jardinage et l’octroi de crédits à 1000 citoyens.

 

Des protestataires se sont rassemblés hier devant le gouvernorat réclamant la destitution du gouverneur de Tatatouine après que la Coordination d’El Kamour lui a imputé la responsabilité du blocage de la mise en application de l’accord signé avec le gouvernement et portant, entre autres, sur le recrutement et l’intégration de centaines de jeunes chômeurs dans les sociétés pétrolières opérant dans la région et la société de l'environnement, de la plantation et du jardinage.

Les affrontements qui ont éclaté dans l’après-midi entre des protestataires et les forces de l’ordre dans les environs du siège du gouvernorat de Tataouine se sont poursuivis hier soir et la coordination a assuré que la riposte des habitants de la région à "l’humiliation qu’ils avaient subie" serait "violente".

 

M.B.Z

31/03/2021 | 11:32
2 min
Suivez-nous
Commentaires
retraité
pas de négociation avec ces bandits
a posté le 31-03-2021 à 17:53
le gouvernorat de Tataouine n'est pas un émirat indépendant du pays et il n'est plus question de discuter avec ces bandits il faut que l'?tat assume ses devoirs et fait ce qu'il peut faire pour le developpement de ce gouvernorat et que ses habitants retroussent leurs manches pour travailler et créer de la richesse et de l'emploi dans leur région sinon la dislocation de notre petite Tunisie .