alexametrics
samedi 16 janvier 2021
Heure de Tunis : 13:35
Dernières news
Baisse du déficit commercial pour 2020
12/01/2021 | 11:44
2 min
Baisse du déficit commercial pour 2020

Un nouveau triste record a été enregistré au niveau du commerce extérieur en cette fin d'année 2020, avec une contraction manifeste des échanges commerciaux (import et export). Le déficit commercial poursuit sa chute des suites du raz-de-marée du Covid-19, pour revenir au niveau connu sept à six ans en arrière. Une baisse qui traduit le manque de dynamisme de notre commerce et notre économie, ne découlant pas d’une hausse des exportations. Ainsi, la contraction pour l’ensemble de 2020 est de plus du tiers (-34,36%) en diminution de 6,68 milliards de dinars.

En outre, le plus gros du déficit est énergétique : le tiers du déficit total. Toutefois, il a baissé significativement de plus de 45,84% pour s’établir à plus de 4,2 milliards de dinars au mois de décembre 2020.

 

C’est ce qui ressort des chiffres publiés ce mardi 12 janvier 2021 par l’Institut national de la statistique (INS) et relatifs au commerce extérieur.

 

 

Ainsi, la balance commerciale s’est contractée comparativement aux années précédentes, vu la baisse importante des importations et exportations à cause de la crise Covid-19. Le solde de la balance commerciale a atteint, pour 2020, -12.757,8 millions de dinars (MD) contre 19.436,2 une année auparavant. Le niveau enregistré est comparable aux années 2013 et 2014, où le déficit avait atteint respectivement -11.808,2 MD et -13.635,9 MD.

Le taux de couverture s’est faiblement amélioré de 5,9 points pour se situer à 75,2%.

 

Le pays a enregistré une forte contraction des échanges, les exportations ont enregistré une baisse de 11,7% et ont atteint le niveau de 38.705,9 MD. De même, les importations ont enregistré une diminution de 18,7% pour se situer à 51.463,7 MD.

La diminution observée au niveau de l’exportation, durant l’année 2020 concerne plusieurs secteurs. Notamment le secteur des textiles, habillement et cuirs s’est contracté de (-13,8%), celui des industries mécaniques et électriques de (-14%), celui de l’énergie de (-9,4%) et celui des mines, phosphates et dérivés de (-24,4%). En revanche, le secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires a enregistré une hausse de (+12%), suite à l’augmentation de nos ventes d’huiles d'olives (2.299,7 MD contre 1.386,9 MD).

La baisse des importations, quant à elle, est due essentiellement à la baisse enregistrée au niveau des importations des biens d’équipement de (-24,6%), des matières premières et demi produits de (-14,5%), des biens de consommation de (-13,8%) et de l’énergie (- 37,2%) sous l’effet de la diminution de nos achats des produits raffinés (3.376,6 MD contre 6.416,2 MD) et de gaz naturel (2.129,1 MD contre 3.691,6 MD).

 

Le solde de la balance commerciale est déficitaire avec la Chine (-5.393,8 MD), la Turquie (-2.140,6 MD), l’Algérie (-1.719,5 MD), la Russie (-1.007,1 MD) et l’Italie (-798,4 MD). En revanche, il a enregistré un excédent avec la France (3.515,9 MD), l’Allemagne (1.217 MD) et la Libye (1.096,3 MD).

 

I.N

12/01/2021 | 11:44
2 min
Suivez-nous