alexametrics
mardi 01 décembre 2020
Heure de Tunis : 04:02
Dernières news
Investigations après la tentative d'incendie visant le Tribunal de première instance de Tunis
18/11/2020 | 17:50
1 min
Investigations après la tentative d'incendie visant le Tribunal de première instance de Tunis

 

Le pôle judiciaire antiterroriste a renvoyé, mercredi 18 novembre 2020, l’affaire de la tentative d'incendie du Tribunal de première instance de Tunis devant l’unité d’investigation sur les crimes de terrorisme à El Gorjani, a rapporté la TAP citant le substitut du procureur de la république, Mohsen Dali.  

Une information judiciaire a, rappelons-le, été ouverte par le procureur de la République près du Tribunal de première instance de Tunis pour investiguer sur les circonstances de la tentative d’incendie qui a visé les locaux dudit tribunal dans la nuit de mardi 17 à mercredi 18 novembre. 

Selon Mohsen Dali, l’agent de sécurité du tribunal s’est rendu compte de l’incident et a informé la protection civile. Un pneu et des matériaux inflammables ont été trouvés à l’entrée du tribunal. 

Le substitut du procureur de la République a ajouté que les agents de l’unité d’investigation sur les crimes de terrorisme à El Gorjani avaient saisi les enregistrements des caméras de surveillance pour les visionner et déterminer les auteurs de cet acte. 

N.J. 

18/11/2020 | 17:50
1 min
Suivez-nous
Commentaires
AR
Et pour terminer
a posté le 19-11-2020 à 12:02
Sans KOFFA ni baratin, un grand problème celui de la maintenance des installations du service public, si vous avez besoin, nous sommes prêts à participer gratuitement et je ne crois pas être le seul, TBARKALLAH les associations dans ce domaine ne manquent pas, faîtes signe et le monde accourt au service de la bonne cause.
AR
Indigné, ouï l'archaïsme source de malheurs
a posté le 19-11-2020 à 11:48
C'est l'épine, les maux de notre administration qui n'arrive pas à se mettre au diapason du progrès, à être à la page, aux attentes de l'ordre et la rigueur.
Les ministres se succèdent et aucun n'a pu mettre un projet rénovateur pour se débarrasser de ces vielles méthodes, de réduire cette burocratie qui met en péril toute tentative de développement, de changer au meilleur.
Une haute institution comme la magistrature, grand symbole de l'autorité de l'état, devrait être dotée de moyens perfectionnés pour faire face aux besoins et pouvoir gérer ses dossiers.
Le minimum : Un système de surveillance fiable, avec les temps qui courent, il ne faut rien laisser au hasard, se mordre les doigts et se plaindre après la catastrophe, c'est notre spécialité.
Les signes sont là, interpellent messieurs les décideurs d'anticiper et de réagir avec efficacité avant la tempête. Est ce que nous n'avons pas assez de tracasseries pour rester les bras croisés et faire le simple spectateur ? Il faut des grands génies pour trouver des SOLUTIONS ?
La responsabilité c'est pas la patate chaude, chacun se disculpe au profit de l'autre.
Le ballon a assez circulé comme ça et les constats sont faits, alors EHECHMOU CHWA ALARWAHKOM. Qu'est-ce-que vous attendez ?
ETTOUFAN ?
Indigné
Ils n'ont toujours rien compris ou c'est voulu
a posté le 19-11-2020 à 03:13
Pendant la période de la révolution, certains ont compris que le ministère de la justice est l'un des seuls ministères au monde a ne pas vouloir informatiser ces dossiers" Le papier c'est mieux pour eux et ça permet en cas de besoin de faire disparaître n'importe quel dossier moyennant quelques billets sous la table.
Seulement voila, ceux qui n'ont pas ces billets ont préféré pendant la révolution à aller vers une solution plus simple et radicale, un petit incendie après les heures de travail et hop plus aucun dossier judiciaire en cours.
Donc au lieu d'ouvrir encore et encore une interminable enquête, pourquoi ne pas s'attaquer au vif du sujet et comprendre pourquoi le ministère de la justice y met un point d'honneur a ne jamais dématérialiser ses dossiers?
Car qui dit informatique, dis archive, dis sauvegarde et dis réplication, c'est plus dure de détruire un dossier quand celui ci est éparpillé un peu partout.

Et non ce n'est pas une question de sécurité ou de données personnelles, les informations sont déjà présente, avec le support de l'informatique il y a toujours possibilité de crypter les infos voir même de certifier son intégrité et éviter toujours moyennant quelques petits billets que le dossier soit modifié ou falsifié
CHDOULA
LES INCENDIES ELIMINENT LES PREUVES !
a posté le 18-11-2020 à 22:42
'?a chauffe en ce moment au ministère de la justice et beaucoup de dossiers brûlants risquent d'être dévoilés et apparemment ça n'arrange pas certaines personnes . Quand ça chauffe et c'est brûlant , l'incendie n'est pas trop loin ! Il y a certains qui veulent briser l'omerta !
takilas
Est-ce que les caméras fonctionnaient ?
a posté le 18-11-2020 à 20:13
Des à présent on sait qu'elles étaient comme par hasard en panne; d'après notre petite expérience acquise depuis 2011 jusqu'à ce jour.
AR
La main du diable
a posté le 18-11-2020 à 19:09
Elle est partout. RABBI YAHFADHNA.
aldo
==== VOYANT QUE LA DIRECTION DU VENT CHANGE ====
a posté le 18-11-2020 à 18:50
mieux vaut supprimer les anciens cahiers METEO
DHEJ
Mais bien sûr @Ghazî
a posté le 18-11-2020 à 18:34
Rien ne fonctionne dans ce bled


Les juges eux même sont en grève.


Le seul qui fait le beau temps est TAREK HADDAD !
Ghazi
J'ajoute juste un détail qui fait LOL
a posté le 18-11-2020 à 18:29
Hattab Ben Othman (chef syndicat du pôle judicaire) vient de déclarer sur Attasia TV que les caméras de surveillances ne fonctionnaient pas depuis 1 mois !!!!
Vous vous rappelez de ce Hattab Ben Othman ? Celui qui a dissimulé le dossier de la Q5, vous vous rappelez ? Celui qui a nommé le président de "Menteur".
Wowww LOL.
Et vous appelez ceci un état ?
zilos
insolite !
a posté le 18-11-2020 à 18:16
bêtement et sans réfléchir ,je dirais que BHIRI veut balayer le reste de qques dossiers de qques terroristes et assassins .QUI A INTERET D'INCENDIER LE PLAIS DE LA JUSTICE ?
l'action en elle n'est que le début d'un mouvement turbulent pour toute la Tunisie .c'est une mèche d'un grand Molotov . quand on touche la justice ,que reste -t-il ?
aller à Carthage donc !!!!!
un conseil .ne donner jamais confiance à un islamo-fasciste même s'il est ton frère .
Ghazi
Oufffff, ENFIN vous en parlez BN à 18h ?
a posté le 18-11-2020 à 18:14
Quand on envoi des hommes de mains pour bruler un tribunal, et ce n'est pas n'importe lequel ! De première instance !
Qu'est ce que cela veut dire ?
Est-ce que les caméras de surveillance cracheront elles, une/des photo(s) claire(s) de ces hommes de mains ? Pour qu'on puisse savoir qui sont les commanditaires ? Ou bien on aura toujours droit à la version de Ghadhdhadhi ?
On passe à la stratégie de la terre brulée ?! Déjà ?