alexametrics
Dernières news

Haykel Mekki : Nos gouvernants sont des gens ordinaires, sans rêve et sans volonté

Temps de lecture : 2 min
Haykel Mekki : Nos gouvernants sont des gens ordinaires, sans rêve et sans volonté

 

Le député Echaâb et président de la Commission des Finances, de l'Économie générale et du Contrôle budgétaire à l’Assemblée des représentants du peuple, Haykel Mekki, a été l’invité de Hamza Belloumi dans la Matinale du vendredi 16 octobre 2020, sur Shems FM. Il est revenu, entre autres, sur la loi de Finances complémentaire pour 2020 et les mesures de prévention contre la propagation de la pandémie Covid-19. 

Il a affirmé que certaines mesures étaient incompréhensibles, notamment les restrictions imposées à quelques secteurs d’activités sans qu’il y ait des mécanismes d’appui économique. 

Il n‘y a aucune logique!”, a-t-il lancé. 

Trouver le juste équilibre entre la protection de la santé des citoyens sans pour autant toucher à leur gagne pain, est de la responsabilité du gouvernement”, a-t-il ajouté. 

Interpellé sur le manque de moyens financiers de l’Etat, Haykel Mekki a soutenu : “Certes il n'y a pas de moyens financiers, mais il n’y a pas non plus de vision, de volonté réelle, d’intelligence exceptionnelle pour diriger ce pays. Nous n’avons que des gens ordinaires, sans rêve, sans volonté, qui se comportent tels des administrateurs et non en tant que gouvernants”.

Un gouvernant doit se débrouiller, il doit être extraordinaire”, a-t-il martelé. 

S'adressant au chef du gouvernement, Hichem Mechichi, il a appelé celui-ci à ne pas “être un homme ordinaire alors que l’Etat était en train de se décomposer”. 

Interrogé sur les nouveaux traits du paysage politique qui indiquent la présence d’une nouvelle ceinture politique autour de Hichem Mechichi; la nouvelle Troïka composée d’Ennahdha, Qalb Tounes et la coalition Al Karama, Haykel Mekki a avancé que cela était bien la perception dominante. 

Certaines nominations le confirment”, a-t-il assuré avant d’adresser un message au chef du gouvernement : “Votre force est dans votre indépendance. Soyez donc indépendant tel que vous l’avez signifié aux Tunisiens. Vous avez composé un gouvernement de compétences indépendantes car les partis ont échoué à assurer un gouvernement stable (...) ne le transformez pas en un gouvernement guidé par quelques partis qui ne cherchent qu’à servir leurs intérêts”. 

 

N.J. 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

MFH
| 17-10-2020 08:49
Quand le fond du sac est pourri, le meilleur des hommes, le plus rêveur et le plus savant, n'y pourra rien à un pays géré par des escrocs et des obscurantistes comme le nôtre.

Citoyen_H
| 16-10-2020 21:40
Dans un pays régi principalement par des meutes de charognards affamés, la seule vision en poupe de ces enfoirés de CRIMINELS, c'est le volume de leur panse et celui de leurs poches.



Tunisino
| 16-10-2020 17:41
Peu importe ce qui est ce Mekki, mais il vient de sonner une alarme tellement sonnée par des citoyens depuis longtemps, mais personne n'entend. Les vraies compétences de ce pays, au nombre très limité et qui sont entrain de partir à la retraite, n'acceptent plus des responsabilités. Ils ne peuvent pas travailler avec des opportunistes, des corrompus, ou des utopiques, sans parler du manque chronique des moyens matériels et humains. Il faut une remise à zéro pour changer de classe et de système politiques. Le nouveau départ aura pour objectif permanent de rendre ce pays le meilleur pour les tunisiens du présent et du futur, ainsi on sera une référence mondiale, dans 30 à 50 ans. Il ne faut pas se comparer aux pays faibles mais aux pays forts, les premiers du monde, sinon aucune chance pour sortir du sous-développement. Les politiciens/responsables faibles ne peuvent jamais construire un pays fort sans parler de résoudre les problèmes actuels une fois pour toute, lentement mais surement.

Nephentes
| 16-10-2020 13:28
Notre pays manque de vision

Parce qu'il est enchaîné dans un piège mortel tendu par les sionistes et nei-cons US

A cela s'ajoute l'effondrement de l'élite des années 70 et 80 qui fut la seule apte a proposer un véritable projet National

Le nivellement de la société tunisienne au ycoyrs des 30 dernière années fut atroce entraînant l'exil de dizaines de milliers de compétences vitales et l'invasion de microbes bédouins a tous les niveaux institunnels et sociétaux provoquant une véritable nécrose du pays

Je dis et répète que le Salut provient de la conjonction de deux initiatives

Instaurer au plus vite un V'?RITABLE. Dialogue National pendant qu'il est encore temps

Faire appel aux compétences en exil de vraies compétences pas des clowns

Il y en a des milliers dans tous les domaines

takilas
| 16-10-2020 13:28
Combien de fois onla répété que ces des arnaqueurs qui ne panensent pas à l'intérêt de la Tunisie; mais seulement pour s'enrichir pour leur intérêts personnels.
Et ce depuis leur venue en intrus de Londres en 2011.
Ils ont utilisé l'anaque et la corruption avec un argent sale comme s'il s'agit d'un butin saisi par des mercenaires et do.t ils sont eux-mêmes des mercenaires qualifiés.

observator
| 16-10-2020 12:40
C'est un régime type Assad qui envoie des barils d'explosifs sur la population.....?

Forza
| 16-10-2020 11:43
Haykel Mekki, nationaliste arabe, applaudisseur du sanguinaire de Damas, avocat de son métier, est maintenant président de la Commission des Finances. Je n'attends rien de bon de sa part, il n'est fort qu'on micmac. Il va être pire que Rahoui qui mettait les projets de réformes au frigo. Je ne comprends pas comment attayar accepte de nommer un tel type à ce poste.

observator
| 16-10-2020 11:30
de l'odeur des barils d'explosifs des régimes sanguinaires d'Assaut de Sissi.....
Il a du mal à admettre qu'en démocratie, la règle est qu'une majorité gouverne et une minorité forme l'opposition.
Et que cela est le fruit du choix des tunisiens.
Pourtant lui est aujourdhui député grâce à cette meme démocratie.
Les gens qui profitent de la démocratie pour faire l'éloge de régimes dictatoriaux sanguinaires comme Assad et Sissi n'ont pas de leçon à donner.
Pourtant grâce à cette démocratie qu'ils se sont fait élire et peuvent faire l'éloge de la dictature sans crainte.
Ce Mekki peut il aller en Syrie et en Egypte et critiquer ses idoles Assad et Sissi ?
Il sera enterré en prison voir exécuté comme un chien. S'il aura le courage de le faire.
Je propose à ces députés d'Echaab d'aller vivre en Egypte ou en Syrie puisque le système politique tunisien ne leur plaît pas. Ils seront peut-être plus utiles là-bas qu'en Tunisie.
Personne ne les retient.

pit
| 16-10-2020 11:14
Nos gouvernants sont des gens médiocres, cupides et égoïstes dont le QI doit être inférieur à celui d'un bousier !

aldo
| 16-10-2020 10:41
ce n'est pas permis à tout le monde de rêver et avoir la bonne volenté pour diriger un pays , les bouffons y en a plein , rien que voir les teneurs de rênes en TUNISIE (( janvier 2011 à ce jour +++ ce n'est pas demain la veille ))

A lire aussi

Nabil Ben Hadid avait occupé le même poste en janvier 2014 sous le gouvernement Mehdi Jomâa.

23/10/2020 21:45
1

Suite à la décision de la Commission européenne

23/10/2020 21:31
0

Le chef du gouvernement, Hicehm Mechichi a tenu, ce vendredi 23 octobre 2020, une séance de travail

23/10/2020 19:30
5

Certaines rumeurs assurent que ce sera Ridha Chiheb Mekki, alias Ridha

23/10/2020 19:20
2