alexametrics
Dernières news

Le lancement de "Challenge One", le premier satellite tunisien confirmé pour mars 2021

Temps de lecture : 1 min
Le lancement de

 

Le lancement du premier nano-satellite 100% tunisien “Challenge One” est prévu pour mars 2021, a annoncé Telnet, jeudi 15 octobre 2020. 

La mise en orbite coïncidera avec le 65e anniversaire de l’Indépendance de la Tunisie

La holding a précisé avoir finalisé les tests fonctionnels et que le nano-satellite allait être livré à la société russe en charge de le mettre en orbite depuis le cosmodrome du kazakhstan à bord du vaisseau russe Soyuz 2.  

Le lancement de "Challenge One" était, initialement, prévu en novembre 2020. Pour expliquer ce retard, Telnet a souligné que la société russe avait décidé d’ajourner la mise en orbite de plusieurs satellites à cause de la pandémie Covid-19.

N.J

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

l'autre
| 15-10-2020 20:12
Sincèrement vous avez entendu parler que la suisse , le Luxembourg , la suède, le Norvège, et j'en passe ont lancé un quelconque engin dans l'espace surement non , et non. Par contre, vous avez surement entendu parlé de la réussite économique de ces pays qui ont focalisés leurs efforts sur le développement économique et le secteur bancaire loin du brouhaha des médias et de l'artificiel. Tout ce qui brille n'est pas de l'or. Qu'est ce qu'il rapporte à la Tunisie de concevoir un satellite. Ah c'est l'orgueil, la vanité et j'en passe. Pourquoi ne pas canaliser ses compétences vers le développement des secteurs porteurs où il y a encore des niches d'investissement et réalisable en Tunisie avec des investissement accessible à l'économie Tunisienne comme l'électronique, l'intelligence artificielle, le développement des logiciels d'intérêts, ... La Tunisie ne peut recouvrir son économie que si des choix stratégiques et une priorisation des investissements soient pris maintenant et pas demain. Ce choix devient rentable si nos politiques, nos économistes, nos têtes pensantes appliquent la devise un dinars investit doit rapporter un dinars à la fin de l'année. Mais, je pense je rêve un peu quand je vois des ministres avec un bac ou à peine ou avec des formations qui n'a rien avec le poste occupé, je rêve quand je vois les guignoles de l'ARP se chamaille comme des pingouins! des députés d'un autre temps et avec des pratiques qui datent d'un ère révolu. J'ai honte pour mon pays.

ourwa
| 15-10-2020 19:09
" ...pourquoi tu te plonges directement sur qque chose n'ayant pas une signification aucune et qui n'est jamais originaire du pays portant autrefois le nom IFRIQIA .
il faut un nom originaire de ce pays .
UNE CERTAINE KAHENA ,UN CERTAIN MAGON ,UN HANNIBAL .DIDON ,CARTHAGE ETC" sic. Bravo l'artiste, votre culture bas de gamme égale votre ignorance bien ancrée; croyez-vous que les personnages que vous citez sont originaires de votre Ifriqiya de pacotille? Apprenez: Magon et Hannibal sont carthaginois, donc phéniciens d'origine et la Kahéna est une reine berbère de l'Aurès ( Algérie). Quant à Carthage, fondée par les Phéniciens, elle fut détruite par les Romains puis reconstruite, pour devenir une ville romaine. Vu !? Il y a d'autres noms, typiquement tunisiens, qui auraient convenu : Ibn Khaldoun, Chokri Belaïd...ou même Zina ou Aziza, Couscous ou même Harissa... Sans blague, il faut pas trop demander à Frikha, patron de Telnet qui a conçu et fabriqué ce machin spatial d'être un peu plus cultivé que vous, il aurait choisi un nom rosbif pour une question de marketing international, sachant que Telnet est présente dans le monde entier et réalise + de 80% de son chiffre d'affaire hors Tunisie. Une seule ombre au tableau : Med Frikha, patron de Telnet, ex-patron de Syphax, la compagnie aérienne privée célèbre pour avoir transporté des terroristes tunisiens en Syrie et en Irak...est un islamo-fasciste notoire, ex-député nahdaoui...

aldo
| 15-10-2020 18:10
article 116 audiovisuel ( bagarre en ce moment à l'arp pour le faire passer en force ) ------------ lancement le 20 mars 2021 le sattelite de FRIKHA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mansour Lahyani
| 15-10-2020 17:08
C'est définitivement prouvé : nous sommes entourés de fous furieux, qui ne retireraient aucun profit d'un séjour à La Manouba, ou même dans l'asile russe le plus efficace !! Telnet s'est laissé convaincre par son remarquable proprio de marcher dans cette non-moins remarquable aventure de lancer un satellite tunisien ! Il y a lieu de se demander quel intérêt la Tunisie pourrait attendre de cette folie ! Et de quelle Tunisie il s'agit : celle des va-nus-pieds qui ne seront bientôt plus en mesure de faire face à leurs besoins les plu basiques ? celle des chômeurs qui joncheront bientôt les rues, et qui s'entassent déjà devant les bureaux d'emploi ? celle des pseudo-étudiants dont la formation ultra bâclée ne leur permettront plus de rédiger correctement une rudimentaire demande d'emploi sans les fautes qui révèleront leur niveau désolant ? Quel profit intellectuel pourrait bien profiter à la Tunisie de cette folie qui satisfera peut-être l'ego hypertrophié de ce Frikha qui voit déjà son nom célébré dans les hautes sphères de la Connaissance, alors qu'il fait courir les plus grands risques financiers à sa Telnet, sans parler du risque du ridicule qui accompagnera son aventure débridée lorsqu'on saura que ce type a accepté de faire partir en fumée des sommes qu'il aurait mieux fait de consacrer à des emplois plus intelligents et moins aléatoires !
Cela dit, qu'en pense la Banque Centrale de Tunisie ? Accordera-t-elle les devises nécessaires - certainement pas une pacotille ! - à cette aventure, alors que le peuple peine à trouver les devises nécessaires à ses médicaments et à son énergie ? Si la BCT desserre les cordons de ses réserves de devises, c'est que son Gouverneur et son Conseil d'Administration auront été frappés de la même folie que Frikha, et qu'ils auront à répondre de leur complicité avec un fou furieux !!

Monta
| 15-10-2020 16:50
De nos jours la tunisie c est : 3éryén... fi sob3ou khatém. ( etre nu et porter une bague de valeur) Un des anciens projets er accord de l'anciens regime. Ils n'ont pas le choix que de payer hhh. Il ont retarder ces accords plus de 10 ans. Le fardeau de l anciens regime.

Mon.
| 15-10-2020 16:21
dommage que les concepteurs de cet engin ont manqué d'imagination en donnant un nom anglais à ce satellite !
ils ont râté une occasion de faire connaître une personnalité tunisienne au monde entier.

zilos
| 15-10-2020 14:28
cher monsieur ,pourquoi tu te plonges directement sur qque chose n'ayant pas une signification aucune et qui n'est jamais originaire du pays portant autrefois le nom IFRIQIA .
il faut un nom originaire de ce pays .
UNE CERTAINE KAHENA ,UN CERTAIN MAGON ,UN HANNIBAL .DIDON ,CARTHAGE ETC ETC ETC
cordialement .

zilos
| 15-10-2020 14:21
je suis très heureux d'entendre parler d'une équipe scientifique est en train de faire un check-up final d'un satellite disons tunisienne sans dire à 100 pour cent .s'agit-il d'un montage de qques modules électroniques et télécommunications avec un peu de robotique afin de gérer sa position et sa transmission vers la terre .
je vous prie de bien nous VULGARISER LE SAVOIR ACQUIT PAR CETTE EQUIPE POUR TOUS LES TUNISIENS . VOTRE PROJET N'EST JAMAIS DIFFICILE POUR EMPECHER LES TUNISIENS CAR IL NE FAUT PAS OUBLIER QU'A UN CERTAIN MOMENT UNE DOCTORANTE " du aakab ezzmen " ENCADREE PAR DES BOURRIQUES DOCTEURS AFIN DE DEMONTRER OU '?TAYER LA RONDEUR DE LA TERRE ." fi biled el jehl tout est permis ".expliquer au grand publique ce Satan satellite qui va tout près de dieu .
LA TERRE N'EST JAMAIS PLATE ,ELLE EST BEL ET BIEN RONDE .YA BEHIMA .*
dans le bon vieux temps dans un club scientifique de tunis nos encadreurs nous donnent un schéma electrique et des comosants electroniques pour faire le montage .finalement on peut écouter "PAR HASARD " le discours du président HABIB BOURGUIBA .VA-T-ON CETTE FOIS CI ECOUTER LA PRIERE DE KHRIJI ?

Geronimo
| 15-10-2020 14:00
Regardes le ciel. 50% des étoiles ont déjà des noms arabes. Mais ça c'était avant qu'on ne se transforme en un peuple de sauvages incultes et que l'on déclare l'astronomie comme étant une activité mamnou3 à.

Nephentes
| 15-10-2020 13:58
Depuis 1956 seulement 9450 satellites artificiels ont été lancés en provenance de 73 pays

Nous sommes donc clairement des pionniers

Félicitations à Mohamed Frikha et à tous mes compatriotes

A lire aussi

Abdellatif Mekki a souligné, d'un autre côté, que le Fonds 1818 dédié à la lutte contre le Covid-19

23/10/2020 22:55
0

Nabil Ben Hadid avait occupé le même poste en janvier 2014 sous le gouvernement Mehdi Jomâa.

23/10/2020 21:45
1

Suite à la décision de la Commission européenne

23/10/2020 21:31
0

Le chef du gouvernement, Hicehm Mechichi a tenu, ce vendredi 23 octobre 2020, une séance de travail

23/10/2020 19:30
5