alexametrics
Dernières news

2.234 nouveaux cas de Covid-19 et 34 décès en 48h

Temps de lecture : 1 min
2.234 nouveaux cas de Covid-19 et 34 décès en 48h

 

Le nombre de personnes testées positives au Covid-19 en Tunisie s'est élevé depuis le commencement de la pandémie en février dernier jusqu’à la date du 12 octobre courant à 34.790 cas sur un total de 282.457 dépistages réalisés depuis le début de la pandémie, a indiqué un communiqué du ministère de la Santé daté de ce mercredi 14 octobre 2020.

 

En deux jours, les 11 et 12 octobre courant, 2.234 nouveaux cas ont été testés porteurs du virus sur les 6.455 tests effectués. 750 cas (soit 46 cas en plus) sont pris en charge dans les hôpitaux dont 149 (+11 cas) admis en soins intensifs et 73 (+8 cas) personnes sont placées sous respirateur.

 

On recense jusqu’à cette heure 512 décès (+34 décès) jusqu’à la date du 12 octobre à 20h, des suites de la pandémie.

 

Tous nos articles sur la pandémie Covid-19

 

I.N



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

retraité
| 15-10-2020 12:06
une deuxième vague très meurtrière malgré les analyses journalières sont inférieures de 4000 puis 5000 fin octobre promesse du ministre de la santé et de l'apport des laboratoires privés les sacrifices endurées par la population et par le pays lors de la première vague sont partis en fumée par les mauvaises décisions du 27 juin et les mesures tardives prises par le gouvernement actuel et la faute des citoyens qui ont vécu la saison selon leurs habitudes habituelles comme le covid -19 est un lointain souvenir et au vu et au su des autorités qui ont laisser faire sans interventions ou imposer de nouveau le protocole sanitaire à ce rythme on atteidra le niveau de notre Algérie voisine dont ses frontières sont fermées jusqu'à maintenant et nos sont toujours grande ouvertes avec les pays de l'Union Européenne qui traversent une mauvaise passe sanitaire avec une circulation exponentielle du virus avec son lot très important de décès , des hospitalisés , des contaminés et des mesures difficiles imposées à leurs populations .

internaute
| 14-10-2020 18:37
Article mal écrit en termes de chiffres.

Microbio
| 14-10-2020 15:39
Je suppose que la Tunisie est également confrontée à un automne corona féroce. La deuxième vague nous touchera probablement encore plus durement que la première. On peut accuser les politiciens de ne pas avoir de stratégie à long terme.

Dès le début, il m'a manqué une vision à long terme.
Il est critiquable que les restrictions strictes imposées au printemps aient également été maintenues en été. La Tunisie a donc manqué l'occasion de renforcer l'immunité de la population.

Il faut également critiquer le fait que les mesures du gouvernement n'ont pas été conçues dès le départ pour gérer une pandémie.

Lorsque le virus n'a pas pu être éliminé en Chine, il fallait s'attendre immédiatement à une pandémie imminente. Les mesures de contrôle auraient dû être axées sur le fait que le virus n'est pas éliminé et que nous devons vivre avec.

Je ne pense pas non plus que la vaccination mettrait fin à la pandémie de Corona. Les vaccins doivent être considérés comme une priorité absolue, mais leur impact sur la pandémie est surestimé.

D'ici l'été 2021, la Tunisie pourra également vacciner la plupart des personnes âgées et certains groupes à risque. Les vaccins seraient disponibles trop tard pour la grande majorité de la population mondiale.

Seule une immunité naturelle contre la propagation de l'infection permettra enfin d'arrêter le virus : Cette pandémie ne sera pas stoppée par des vaccins, mais par le virus lui-même.

Gg
| 14-10-2020 13:18
34% de taux de positivite, constant.

aldo
| 14-10-2020 11:44
YA BNET OU AOULED BLEDI , KBAR OU SGHAR !! BJAH RABBI ILBSSOU LES MASQUES ET LAVEZ VOUS LES MAINS ---- OU SAYBOU EL BOUSS ( provisoirement ) ---- LIBLED DEJA MOUFYIA MEN ZIDOUCH ALA BINA .

A lire aussi

Nabil Ben Hadid avait occupé le même poste en janvier 2014 sous le gouvernement Mehdi Jomâa.

23/10/2020 21:45
1

Suite à la décision de la Commission européenne

23/10/2020 21:31
0

Le chef du gouvernement, Hicehm Mechichi a tenu, ce vendredi 23 octobre 2020, une séance de travail

23/10/2020 19:30
5

Certaines rumeurs assurent que ce sera Ridha Chiheb Mekki, alias Ridha

23/10/2020 19:20
2