alexametrics
Dernières news

Les investissements en Tunisie face à la crise du Covid-19

Temps de lecture : 2 min
Les investissements en Tunisie face à la crise du Covid-19

Depuis la révolution la situation économique du pays a été assez délicate. 2020 a été, pour sa part, une année particulièrement difficile avec la pandémie du Covid-19 et ses répercussions. Conséquence, plusieurs secteurs souffrent et il y a un manque flagrant de financement. Pire, même des entreprises en bonne situation financière et qui ont la garantie de l’Etat peinent à avoir accès à des crédits.

 

Les chiffres au premier semestre 2020 avancés par l'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (APII) sont assez optimistes avec une hausse des investissements déclarés dans le secteur industriel de 9,2% pour atteindre un montant de 1.648,2 millions de dinars (MD) contre 1.509,5 MD avec 1.456 projets déclarés qui permettront la création de 25.243 postes d’emplois.

Ceux de l'Agence de Promotion de l'Investissement Extérieur (Fipa) sont beaucoup plus terre à terre et reflètent la situation du pays.

 

Ainsi, les investissements internationaux en Tunisie pour le premier semestre 2020 ont baissé de 14,2% par rapport à 2019, de 2,5% par rapport à 2018 et de 14,7% par rapport à 2017, selon les chiffres publiés par l’agence. Ils ont atteint 1.113,2 MD.

Les investissements de portefeuille, ont enregistré une baisse de 14,3% par rapport à un an auparavant et les investissements directs étrangers (IDE) de 14,2% par rapport à 2019.

 

 

 

La part du lion dans les investissements étrangers revient avec 53,7% aux industries manufacturières, suivies par les énergies (41,5%), les services (4,1%) et l’agriculture (0,7%).

Selon le même rapport, le flux des IDE hors énergie enregistré au cours du premier semestre de l’année 2020 a permis de réaliser 353 opérations d’investissement d’une valeur totale de 628,3 MD permettant de créer 4.569 nouveaux postes d’emplois. Seulement 9% sont relatifs à de nouveaux projets alors que 91% représentent des projets d’extension.

La répartition régionale confirme la grande disparité puisque plus de 42,6% des IDE ont concentré les régions du Grand Tunis (principalement le gouvernorat de Tunis avec 120,1 MD, ndlr) et la région du Nord-Est avec plus de 19% des IDE (soit 125 MD).

 

S’agissant de la répartition par pays de provenance, la France trône sur première place 261,8 MD (plus de 41% du total des IDE hors énergie, ndlr). Le Luxembourg occupe la deuxième position avec 106,4 MD, suivi par l’Italie avec 76,2 MD, puis l’Allemagne avec 32,8 MD et le Qatar avec 32,5 MD.

 

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

retraité
| 15-09-2020 17:30
la situation économique financière et sociale est difficile et la pandémie l'a rendu encore très difficile à l'instar de tous les pays du monde et en particulier nos partenaires européens .nos premiers clients et les premiers investisseurs IDE dans le pays dont la France la première place avec 41,7 % dont crains députés bouillants de certains partis veulent des excuses de la France qui a été notre premier partenaire économique financière et culturelle depuis l'indépendance .

A lire aussi

Le PDL a rendu public, un communiqué, ce vendredi 25 septembre 2020, annonçant qu’il a déposé, au

25/09/2020 23:12
0

Le président de la République, Kaïs Saïed a effectué, ce vendredi 25 septembre 2020, une visite à

25/09/2020 21:54
0

Cet établissement de soins provisoire a une capacité de 84 lits

25/09/2020 20:58
0