alexametrics
Dernières news

Ali Kooli souligne le rôle important des banques lors d’une réception de l’APTBEF en son honneur

Temps de lecture : 1 min
Ali Kooli souligne le rôle important des banques lors d’une réception de l’APTBEF en son honneur

 

L'Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers (APTBEF) a organisé, lundi 14 septembre 2020, une réception en l’honneur du ministre de l’Economie, des Finances et du soutien à l’Investissement, Ali Kooli.

 

A cette occasion, M. Kooli a souligné le rôle important que doit continuer à accomplir le secteur bancaire et financier, en soutenant les efforts de l’Etat, particulièrement en cette période difficile où les finances publiques subissent de grandes pressions.

 

 

Le ministre a appelé les sociétés financières à faire des propositions opérationnelles, qui permettraient de renforcer et diversifier les moyens de financement de l’économie nationale et donc de dynamiser le développement.

 

Pour rappel, Ali Kooli, qui a hérité du super ministère de l’Economie annoncé par M. Mechichi, est un banquier de carrière. Avant sa nomination, il était directeur général de la Bank ABC en Tunisie. Il a occupé divers postes dans diverses banques, notamment étrangères.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Crow85
| 15-09-2020 14:12
Ils auraient dû garder Nizar Yaiche un jeune qui a des idées de réformes. Mettre un banquier à la tête du ministère de finances ne va profiter qu'aux banques qui s'engraissent déjà au dépend des entreprises....

Rationnel
| 15-09-2020 13:57
La mauvaise allocation du capital par les banques est la raison de la mauvaise performance de l'économie. Notre économie est incapable de créer des emplois de bonnes qualités et on se contente d'emplois et temporaires et a faible valeur ajoutée. Les banques refusent de financer les bons projets comme pour les hautes technologies et les énergies renouvelables. Ils préfèrent financer les projets d'import export et aggraver la balance des paiements ou pour bâtir des hôtels.
Comme ce projet en 2019 pour bâtir un hôtel pour 92 millions de dinars pour 340 lits. On a déjà 214 000 lits d'hôtels avec une occupation qui ne dépasse pas les 10%, le tourisme a eu 5 crises dans les 10 dernières années, pourquoi continuer a jeter "good money after bad". L'entrée des devises de ce secteur est décevante a 800 millions de dollars, notre communite expat rapporte 2,5 milliards et ne coûte rien a la Tunisie.

La plus grande crise devant l'état est l'affaire de la BFT qu'on essaye d'étouffer. La CIRDI une institution attachée a la banque mondiale, s'est prononce contre la Tunisie (la *** ) et la Tunisie doit payer une amande de 1 milliards de dollars. cette affaire révèle le self-dealing dans ce secteur mais aucun journal de la place ose en parler.

Les profits des banques sont excessifs quand on les compare a la taille de l'économie, les profits des banques correspondent a 5% du PIB, la moyenne mondiale est de 1,21%.

lol
| 15-09-2020 13:28
Nous avons un secteur bancaire catastrophique. Procédures caduques, stratégies foireuses, service pitoyable, technologie archaique...
Ouvrez un peu le pays à la concurrence étrangère (même africaine) et vous verrez la série de faillite de ces banques riches qui bloquent le pays.
Mr Kooli, il faut leur dire leur 4 vérités et les obliger par décret d'investir leur grosse rente dans l'IT, l'audit des procédures, la formation...

Jalel
| 15-09-2020 11:46
Bonne initiative de l'APBTEF mais étrangement sans soucier du protocole sanitaire pour le port du masque obligatoire (application de la loi) même dans la photo de groupe. Pourquoi la photo prise lors de la remise du bouquet de fleurs, les personnes portaient leur masque alors que sur celle réunissant les participants aucun d'eux n'avait son masque et ne respectait la distance minimale de proximité. Où sont les bons réflexes de nos financiers et intellectuels ?

A lire aussi

La présidente du PDL, Abir Moussi a publié une vidéo en direct, ce jeudi 24 septembre 2020, pour

24/09/2020 23:50
0

examiner les moyens permettant de développer les perspectives de coopération et de partenariat entre

24/09/2020 21:35
0

Le président de la République, Kaïs Saïed s’est adressé ce jeudi 24 septembre 2020, en direct par

24/09/2020 20:56
2