alexametrics
Dernières news

Adoption de la proposition de loi du recrutement exceptionnel dans le secteur public

Temps de lecture : 1 min
Adoption de la proposition de loi du recrutement exceptionnel dans le secteur public

 

 

Les députés au Parlement ont adopté, ce mercredi 29 juillet 2020, la proposition de loi relative aux dispositions exceptionnelles pour le recrutement dans le secteur public, avec 159 voix pour, 18 abstentions et aucune voix contre.

 

Lors de la plénière, le député et dirigeant Attayar, Nabil Hajji, s’est insurgé contre cette proposition de loi soulignant que le projet initialement déposé auprès de la commission parlementaire de la jeunesse, des affaires culturelles, de l'éducation et de la recherche scientifique ne ressemble ni de près ni de loin à celui qu’elle a rendu pour vote à l’ARP. Dans ce contexte, il a estimé que le projet totalement modifié par ladite commission est illusoire et surtout malhonnête.

 

Rappelons que le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh avait adressé, hier, une correspondance au président du Parlement indiquant que cette proposition de loi est inconstitutionnelle en faisant référence à l’article 63 de la Constitution, outre le fait qu’elle est contraire aux dispositions de l’article 135 du règlement intérieur. Il explique que cette proposition de loi requiert une coordination préalable avec le gouvernement et des ressources financières pour couvrir ses charges.

 

 

Déposée initialement par 35 députés représentant la plupart des blocs parlementaires, la proposition prévoit l’amendement des articles 3 et 4 de la loi n° 2012-4 du 22 juin 2012, portant dispositions dérogatoires pour le recrutement dans le secteur public. Elle a été examinée par la commission parlementaire avant d’être soumise au vote en plénière.

 

Or, une circulaire a été publiée par le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, le 14 mai 2020, annonçant le gel des recrutements dans la fonction publique, à l’exception de certaines spécialités prioritaires et à caractère urgent.

 

 

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

takilas
| 29-07-2020 21:18
On imagine pourquoi nahdha devrait être contents.
Cest pour avoir plus de votants avec des recrutes sudistes dans les administrations.
Statistiquement, un recruté représente à lui seul une dizaine de votants piur nahdha; faites le calcul
Cela nous rappelle la citation de ghaniuchi :
" les sudistes sont avec moi:?".
Allez comprendre pourquoi et ce sans oublier les centaines de millliers des habitants de Gabes et de Mednine, recrutés, mutés ou réorientéscvers les ministeres et les societes etatiques de ...tunis.
Après ils parlent de démocratie ces nahdhas qui prennent les gens pour des esclaves.
" Quand est-ce que vous avez pris en esclaves les gens alors que leurs mères les a naquis libres ? ".
Mais avec ghanouchi l'esclavagisme et le mafiosisme existent toujours.

Abir de Gabès
| 29-07-2020 20:33
Ces Khwanjias ne font que placer les leurs et mettre les bâtons dans les roues de leurs opposants.

Vivement les prochaines élections!

A.
| 29-07-2020 19:12
Bravo, je vous propose quelque chose nos valeureux et euse députées:
Pour qu'on puisse payer ces fonctionnaires, on va mettre le budget de l'ARP à 0 DT. Considérez celà comme un dont de l'ARP au peuple pour qu'on puisse recruter plus de fonctionnaires.
Est-ce que cette proposition est bonne pour vous? Pourquoi ne pas en faire une proposition de lois? Ca sera un bon geste que vous allez faire pour le peuple. Plus de salaire ni budget de fonctionnement de l'ARP. mais un don pour le peuple.
Vous avez déjà volé assez d'argent du peuple, pas besoin de plus....

Bul.2r
| 29-07-2020 19:03
Alors que dans tous les pays prospères du monde , on ne cesse de diminuer le nombre de fonctionnaires . En Tunisie,pays , d'environ 14 millions d'habitants compte le même nombre de fonctionnaires que l'Allemagne . Nos députés, qui manquent cruellement de discernement et de sens des responsabilités ont voté une loi qui risque fort de pousser le pays à la faillite .
Connaissant le mode de recrutement en Tunisie , c'est une occasion pour caser les rejetons des députés et des dirigeants de l'ugtt.

Zohra
| 29-07-2020 18:23
A marqué un but, sur le dos des tunisiens
Encore une charge sur la fonction publique

Le marseillais
| 29-07-2020 17:48
Pour le secteur public, la section du djihad Nikah hihihihihahaha hihihihihahaha

Mila
| 29-07-2020 17:26
Dans un pays au bord de la faillite, des représentants du peuple vote une loi qui oblige le gouvernement de recruter des gens pour ne rien foutre. L'administration tunisienne est déjà surpeuplée de centaines de milliers de personnes dont la plupart sont oisifs.
Je suis plus que sûr que les députés sont conscients que les finances publiques ne permettront pas de payer les salaires de ces futurs fonctionnaires, mais nos valeureux députés ne peuvent s'empêcher de faire du populisme, en pensant aux prochaines élections.
Bande d'arrivistes !

Abir
| 29-07-2020 17:22
Il faut dégager ceux d'el3Afwe ettechri3 el3am qui n'ont aucune compétence ni mérite et les remplacer par les vrais diplômés

A lire aussi

Le président de la République a des liens étroits avec plusieurs pays

03/08/2020 21:18
7

Aux partis politiques

03/08/2020 18:29
10