alexametrics
Dernières news

Abir Moussi : Nous mettrons 109 bulletins dans l’urne et Ghannouchi partira !

Temps de lecture : 3 min
Abir Moussi : Nous mettrons 109 bulletins dans l’urne et Ghannouchi partira !

 

La présidente du PDL, Abir Moussi, était l’invitée ce matin du mercredi 29 juillet 2020, de Hamza Belloumi sur Shems FM.

 

Abir Moussi a parlé de la plénière qui sera consacrée demain au vote de la motion de retrait de confiance à Rached Ghannouchi, expliquant que ce n’est pas la plénière qui sera fermée mais le vote qui sera secret.

 

« Ghannouchi a été élu par vote secret donc on a opté pour la même approche pour le vote de la motion. Il ne sera ni électronique ni par levée de bras mais à l’ancienne, avec une feuille que nous placerons dans une urne. Pour ce qui est du débat, ils n’ont sûrement pas envie de nous entendre nous étaler sur les nuisances de leur cheikh et ils se sont basés sur une phrase dans le règlement intérieur pour dire que la plénière sera consacrée au vote et non au débat. Cela nous importe peu à vrai dire, nous irons, nous mettrons les 109 bulletins dans l’urne et il s’en ira, fin de l’histoire ! » a-t-elle ajouté.

 

Le 13 juillet dernier, une motion de retrait de confiance à Rached Ghannouchi a été déposée au bureau de l’Assemblée des représentants du peuple. Elle a collecté plus de 73 signatures, celles des élus d’Attayar, du mouvement Echaâb, de Tahya Tounes, du bloc de la Réforme, du bloc national et quelques indépendants.

 

La date choisie pour la séance plénière est le 30 juillet courant, soit la veille de l’Aïd, a suscité les interrogations dans le milieu politique qui y ont vu une façon de la saboter. La députée et assesseure chargée de l’information et de la communication à l’assemblée des représentants du peuple, Nesrine Laâmari, avait d’ailleurs affirmé que le mouvement Ennahdha est en train d’effectuer des pressions importantes ainsi qu’une guerre psychologique sur les élus progressistes quelques heures avant la séance plénière d’examen du retrait confiance à Rached Ghannouchi.

 

Trois blocs parlementaires, le bloc démocrate, le bloc de la réforme nationale et le bloc de Tahya Tounes, ont, de leur côté, mis en garde, dans un communiqué conjoint contre toute tentative de faire échouer la séance plénière de retrait de confiance au président de l’Assemblée des représentants du peuple appelant la présidence du Parlement à prendre ses responsabilités lors de la gestion de la séance et au respect total du règlement intérieur. Ils ont profité de l’occasion pour condamner les pressions exercées sur certains élus pour influencer leur vote.

Et de soutenir que les appels au retrait de confiance à Rached Ghannouchi sont dus au cumul des erreurs de gestion et les dépassements de ses prérogatives, ce qui a engendré un blocage des travaux de l’assemblée en plusieurs occasions outre une détérioration du climat au sein même du Parlement.

 

M.B.Z

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

BOB
| 30-07-2020 06:52
Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d'amour,
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d'un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaitre,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maitre,
Penser sans n'être qu'un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.

Il faut comprendre "homme" au sens quelqu'un de valeur, et je dédie ce poème à Moussi, la lionne, la battante, qui a su conserver son courage et sa tête quand tous les autres les ont perdus.

Nord africain
| 30-07-2020 01:49
Je ne suis partisan ni de l'un ni de l'autre.Seulement le gourou qui serpente tout autour de ses fournisseurs, nous a mis le nez dans la boue. Ils nous nous prennent pour dingue,les dingues avec leur obscurantisme du temps de l'âge des pierres et songent nous enfermer dans leur ghetto de rejet d'autrui, de nous ranger dans le pôle turko-qatari; les hypocrites et les rêches du temps. Oubliant que la Tunisie avait été ouverte depuis toujours et d'avant Jésus Christ à toutes les communautés italiens, maltais, et arabes depuis le XXème siècle. Elle n'a jamais rejeté personne vivant dans le respect, respectant les lieux de culte de chacun, les fêtes religieuses furent fêtées dans la joie.
Combien ils nous ont dénaturés; ils voulurent nous voir aliénés, rétressis dans une zone qu'ils voulaient.
Mieux de les voir remercier des postes de décision
Nous avons plein d'hommes qui savent gérer et orienté le pays sur le bon chemin.

DUS
| 29-07-2020 23:18
Si la motion passe, Abir sera pour la deuxième fois orpheline. Car, au fond, Abir est une création de Ghannouchi . C'est lui qui lui a offert sur des plateaux d'or, des milliers de prétextes et de facilites pour semer la pagaille au Parlement. Quand Ghannouchi ne sera plus là, Abir n'aura plus un nouvel adversaire plus passif et plus indulgent pour poursuivre ses bagarres'?'

Tanit
| 29-07-2020 22:59
Ettayar fait peur pour demain. S'il y a un parti parti en couilles par la désignation de Mechichi, qui en veut énormément au président K. S., c'est bien le parti de Abbou. Une gifle, un coup de gueule à ses mentors chaouachi et Abbou dans l'affaire de la Q5, une raclée en prouvant au peuple qu'ils sont messieurs propres que pour attaquer, jouer les maîtres chanteurs et rançonner les anti nahdhas. Et puis K. S. sait pertinemment que la Abbou est le côté doux des affreux et méchants lpr des Dghij, recoba et seif makhlouf.
D'ailleurs les démêlés d'hier avec les nahdhaouis et les engueulades répétées avec les markhoufs, les échanges belliqueux me semblent une pièce de théâtre convenue entre les deux pour ne pas déchoir le gourou sans être l'objet de la vindicte populaire.
Et puis comment oublier leurs refus de ne pas adjoindre les signatures du PDL de Abir Moussi? Comment oublier les agressions de la Abbou et ses insultes de chiennne à Abir Moussi, de sa conversation in off avec un député nahdhawu pour lui fabriquer un procès, de sa haine viscérale de '?'M, de sa jalousie mortelle de lui avoir ravi la vedette'?'.
Vous croyez que demain, elle et sa troupe vont encore voter la destitution du cheikh ? Que nenni ! Ils ne feront jamais de A.M, la Jeanne d' arc de la Tunisie qui aura réussi la gageure d'abattre le gouru et de délivrer le pays de ses griffes, d'en finir avec 10 ans de galère et d'errements avec l'islam politique.
Si donc demain le cheik se maintiendra, sachez que ce Tayyar est derrière 'Et ce n' est pas leur piètre théâtre d'hier et d'avant hier et cette comédie d'insultes, ce film navet joué par les nonnes de la nahdha et ce gamin markhouf qui va nous leurrer. Non, plutôt mourir que de voir abir Moussi portée en triomphe .

Fadhi Ch'ghol

https://www.tunisiefocus.com/politique/si-le-gourou-se-maintiendra-sachez-que-les-abbous-sont-derriere-236298/

Citoyen de Tunisie
| 29-07-2020 22:33
Croyez-vous que nous avons 109 députés dignes de nous représenter ?
Avez-vous oubliée que nous votons une liste d'un parti pour son programme et quelques semaines plus tard ces élus se baladent d'un parti à un autre, s'offrant au plus offrant tel des ...........

Tanit
| 29-07-2020 21:52
eh ben drôle de démocratie !
Demain , ce sera dans tous les cas la fête de la démocratie, clament et crient sur tous les toits, Rached ghannouchi et ses serviteurs de Monplaisir.
Eh ben drôle de démocratie en cas de maintien de ce gourou, le cheikh par qui tous les malheurs arrivent, à la tête de ce parlement . Ce sera la plus belle démonstration d'une démocratie au rabais , d'une fausse démocratie.
On aura démontré au monde entier les vertus de cette démocratie dans cette république des Markhoufs et des imams où règnent tous les enturbannés : Arriver à maintenir par vote, l'homme le plus détesté en Tunisie , l'homme rejeté à 99, 99 % du peuple.
Ne dit on pas de nous que » Nous sommes un peuple qui a laissé la planète entière bouche bée par nos exploits ?

Fadhi Ch'ghol
https://www.tunisiefocus.com/politique/arriver-a-maintenir-par-vote-lhomme-le-plus-deteste-en-tunisie-eh-ben-drole-de-democratie-236275/

Abdelmajid hassi jerbi Zarzis
| 29-07-2020 16:45
Demain sa sera une grande défaite pour Abir
Une défaite qui reflétera. Sur sa crédibilité Envers ses électeurs lis se rendront compte que cette dernière ne qu une ballon gonflable

zilos
| 29-07-2020 14:39
c'est le moment de voire l'argent du banque EZZAKAT distribué aux plus pauvres des tunisiens pour fêter comme tous les musulmans de la Tunisie et du monde .
OU EST L'ARGENT DU BANQUE EZZAKAT
MADAME ABIR MOUSSI ?
JE VOUS PRIE DE BIEN OUVRIR CE DOSSIER NOIRE OU DES ARNAQUES KHWAMJIA VOLENT L'ARGENT DU PEUPLE POUR FINANCER LEURS SOLDATS AUX MONTS CHAAMBI SAMMAMA ET LES AUTRES .
IL EST IMPERATIF QUE CETTE BANQUE OUVRE SON COMPTE AU PROFIL DES PLUS DEMUNIS DES TUNISIENS .

SEB
| 29-07-2020 14:17
on dit en Tunisie et c´est souvent vrai!

hamahama
| 29-07-2020 14:13
si la motion échoue , ce ringard de gannouchi sort renforcer
c'est pour ça il faut ce souder au maximum , nous comptant sur la loyauté des démocrates les indépendants et ceux du centre il faut le dégager ces primordiale pour retrouvé notre Tunisie ,autrement sa vengeance sera pire que celle qu'a utilisé depuis 2011 et personnes ne pourra l'arrêter dans l'avenir

A lire aussi

Le président de la République a des liens étroits avec plusieurs pays

03/08/2020 21:18
7

Aux partis politiques

03/08/2020 18:29
10