alexametrics
Dernières news

Arrestation du conseiller municipal Mehdi Rebai

Arrestation du conseiller municipal Mehdi Rebai

 

Mehdi Rebai, pilote de ligne et conseiller municipal Afek Tounes de la ville de Tunis a été arrêté durant le week-end du 2-3 février dans une affaire de drogues, apprend Business News ce lundi 4 février 2019.

 

D’après des sources syndicales policières, l’arrestation de Mehdi Rebai se serait déroulée dans un hôtel à Sousse.

Un tournoi de poker se tenait lors de la descente. Les forces de l’ordre ont saisi, sur place, de la cocaïne et 16 mille dinars. En tout, 56 individus auraient été appréhendés.

 

Selon des sources proches du conseiller municipal, ce dernier ne se trouvait pas à l’hôtel pour participer au tournoi de poker, mais à un événement organisé par Afek Tounes.

 

Sachant que Mehdi Rebai est pilote de ligne, la nature de son travail impose qu’il subisse régulièrement des tests médicaux. Ces tests sont obligatoires et il ne peut donc, à ce titre, consommer de la drogue sous peine de perdre son poste. L’enquête prouvera de ce fait si M. Rebai a consommé ou non des stupéfiants.

 

I.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (34)

Commenter

Abdgod
| 10-02-2019 23:14
Libre et blanchi !!! A tout les haineux, ds la vie ont peut tous être confronté à la justice de près ou de loin. Ce jours là, j espère pour vous que la justice sera agnostique du populisme !

Abel Chater
| 06-02-2019 21:48
Bravo et mille BRAVOS !!!
Tu lui as donné ce qu'il mérite ce "Zalèm" de la honte, de la haine et de l'esclavage aux services des dictateurs.
Ce sont ceux-là comme ce raté ennemi de la liberté et de la démocratie, @Léon, qui devraient avoir la même fin qu'a eu Ceaucescu lors de la révolution roumanie. Sinon, comment comprendre qu'un tel ennemi du peuple tunisien, demeure hostile à toute notre deuxième République démocratique tunisienne arabe et musulmane, même 9 ans après !!!
Un virus et une tumeur, impossible à guérir.
Je te souhaite toute la bonne santé de ce monde.
Bonne soirée.

pen
| 06-02-2019 19:35
je connais mehdi rebai comme je connais mon nom... mesdames et monsieurs mehdi rebai étais a sousse rien que pour une activité politique posez vous la question cher peuple tunisien.. est ce que c'est un hasard tous ce qui se passe? un interview a la télé (émission rdv9 sur attesia) il a attaquer indirectement tahya tounes 24h après l'homme est accuser de consommation de drogue et de participation a un tournoi de poker ... quel hasard .. et bien mehdi rebai est une personne très correcte en plus il est pilote en ligne et il effectue régulièrement des tests..laissez moi vous posez une question maintenant.. c'est quoi les butes de la révolution? pourquoi on a fait cette révolution! pour revivre la période de ben ali mais avec d'autres personnes? non mais réveillez vous les tunisiens rien n'as changer mais les choses se sont empirer ils volent ils tuent ils accusent ils détruisent la vie des gens comme mehdi et autres .. un jeunes qui a choisi de construire une nouvelle tunisie, qui a pris le décision de réaliser les butes de la révolution, ca me fait justement rappeler chokri belid ou l brahmi etc.. ps: les analyse de mehdi sont négatif et il est toujours en état d'arrestation ..... bravo les tunisiens continuez comme ca GHATIW 3IN EL CHAMES BEL GHORBEL

EL OUAFI
| 06-02-2019 15:02
Avant tout Bonsoir Léon. (la politesse ne t'écorche la langue ? jamais un bonjour !) tu m'as interpellé au sujet hypothétique hypocrisie de ma part, je t'invite à mettre un peu d'eau "((dans ton vin)) "si je peux m'exprimer ainsi " non pour te rassurer Ben Ali ne m'a jamais importuné en quoique se soi, mais nous, la diaspora nous étions chuchotées, même cajolé cette caresse au sens du poiler n'était qu'un leurre un écran de fumée pour permettre à beaucoup de naïfs (comme toi pour propager sa funeste propagande .
l'injustice était le lot quotidien de nos compatriotes tenus en laisse sous le joug de ce président(ben Ali) menteur qui n'a pas tenu parole (pas de présidence à vie) ce fameux jour du 07/11/1987 dont ce peuple vient de recevoir la seconde chape de plomb après la fin de règne de Bourguiba et toute la meute qui gravite tout autour pour s'accaparer l'appareil de l'?tat ce chanceux qui a eu l'opportunité de saisir la perche tendue pour épouser la fille du général Kéfi) pays gouverné à coups d'arrestations et de tortures voire des disparitions tout court ! Les malversations, la corruption généralisée du corps de l'?tat, un étendu indescriptible dans tous les domaines, tout était sous silence, en catimini, presse muselée tout était cadenassée, terreur à la PINOCHET !
Ne trouves-tu pas qu'il est permis de défendre ses convictions, et ne pour autant mériter ton mépris et ton enfumage déplacé en te servant des AYETES du livre Saint qui ne reflètent d'ailleurs pas la vérité des faits, jamais la Tunisie n'a été en prospère quiétude (Au nord-ouest où vivent tes concitoyens comment autant vivaient ((les peaux rouges)) ce sur nom que vous et tes semblables nous ont attribué...(Manai)

Abel Chater
| 05-02-2019 22:00
Heureux de te lire et d'avoir de tes nouvelles.
Ici dans ce forum de BN, il y a quelque chose qui change. Ils permettent aux ennemis des Arabes et des Musulmans tout leur langage satanique. A moi, ils ont trop peur de mes écrits et de mon avis personnel, au point qu'on me téléphone pour me dire que BN a dû retirer quelques uns de mes post, sous pression d'un certain lobbyisme.
A moi tout seul, je fais le poids contre eux tous. Quel honneur et quelle fierté!!!
Eux ils mentent toute leur vie, et moi je leur détruis tous leurs efforts sataniques par un seul écrit. Dieu est avec moi et eux, ils ont Satan avec eux.
Bonne soirée mon frère.

Res Publica
| 05-02-2019 20:14
@Jimmy - Je me suis posé la même question que vous. Je ne connais absolument pas M. Mehdi Rebai et j'ai découvert son existence hier soir sur BN. Je vous avoue que la promptitude avec laquelle BN a balancé sa photo, son nom et sa profession m'a interpellée... Oui vous avez raison, BN floute les visages et se limite à donner les initiales de personnes autrement plus dangereuses pour la société tunisienne... Mystère et boule de gomme...

Léon
| 05-02-2019 18:33
La Tunisie n'a jamais été une dictature mais un état de droit où l'atteinte à la sureté de l'état est punie. Comme actuellement en France, votre exemple de démocratie où l'on a éborgné pas moins de 17 personnes.
Comparé aux dirigeants français (ton exemple de démocratie), Ali Chevrotine c'est mère Thérésa.
Les islamistes activistes en France sont abattus dans la rue, pendant que les responsables français font la morale à Ben Ali. Les mères de ces abattus portent aujourd'hui plainte car ils s'est avéré que leurs enfants ont été manipulé par les RG du temps de Sarkosi (l'Ayatollah et son vizir BHL qui vous ont libéré).
Celui que tu appelles Zinochet se conchie sur sa nature d'esclave aux yeux ébahi devant la grandeur du blanc. Il a essayé, comme Bourguiba de faire de vous un peuple Libre, mais apparemment vous confondez fortement "dictature et autorité et apparemment vous vendez votre Souveraineté pour un mirage de droits de l'homme par les pays qui sont les premiers à ne pas respecter le droit à la vie des autres peuples.
Vous avez applaudi la chute de la Libye, vous avez applaudi l'intervention en Syrie et même appelé à icelle, prétextant être les amis de la Syrie.
Je vous en foutrais moi de l'amitié de ce genre!
Vous avez eu "tout faux" et continuez à sévir par votre bêtise, car votre égo en a pris un sale coup.
Continuez!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Dihia Kahina
| 05-02-2019 16:44
Je tiens à rappeler les nostalgiques de la dictature novembristes, que les accusations gratuites et les coups bas étaient le sport préféré de l'état policier de Zinochet ! Combien de personnes ont été jetées à la prison suite à des coups montés ! La drogue, la devise, etc...les accidents de voitures provoqués etc..ont été des moyens utilisés pour discréditer des adversaires politiques ou autres ou carrément les éliminer ! Yezzi démagogie ! Yezzi ! Dégage les mouchards ! Dégage les vendus islamistes et novembristes convertis à la Nakba des fréros ! Morjane n'a-t-il pas déclaré qu'il était prêt à se présenter aux élections présidentielles si les Nahdhouis et leur gourou le soutenaient ! Yezzi les comédies lugubres à la' Kafka' ! Assez ! Enough! Basta!

Léon
| 05-02-2019 16:13
Je vais te prouver ton hypocrisie de manière cartésienne et mathématique.
Hier, tu mettais tous les maux du monde sur le dos des "Azlems" et tu avais la certitude du bienfondé de ton choix révolutionnaire.
Aujourd'hui alors que tu vois clairement que la révolution a ruiné une Tunisie prospère et rayonnante; une Tunisie où il faisait bon vivre, une Tunisie où beaucoup d'européens résidaient et fuyaient leurs propres pays, alors, comme tout hypocrite, tu mets la faute sur le dos de ceux qui, je te cite "se sont accaparé la révolution". Ces gens desquels, pas plus tard que hier, tu espérais bien mieux que de la période Ben Ali.
Mesures-tu l'énormité de ce que tu dis? Tu es en train d'expliquer que les urnes, que tu défendais hier bec et ongles, ont donné les mauvais choix. Tu es en train d'expliquer que ce qui a fait foirer sa sacro-sainte révolution, c'est le suffrage universel. En fait, tu veux tout simplement te nous imposer ta dictature. La tienne est bonne est bien-fondée; bien sûr!
Ce n'est jamais de notre faute, mais celle des autres. N'est-ce pas?
Dès 2011, je te citai le verset 112 de la sourate des abeilles, et tu feignais ne pas comprendre pourquoi. Aujourd'hui, comme tu le dis, tu tournes le dos à BN, non pas par lassitude, mais pour éviter le lynchage systématique de ceux que tu as affamé; ainsi que le lynchage de ceux qui, comme toi, pensent que la faute actuelle est due au fait que tes semblables se sont accaparé LEUR révolution.

Sais-tu au moins ce que tu veux?

Se donner bonne conscience par une prétendue foi, peut tromper ton entourage, peut te tromper toi-même, mais jamais tromper Dieu. IL vous le rend bien, et je ne sais pas si vous saisissez clairement son message.
La Lecture du Saint Coran m'a tout de suite dicté, et dès 2011, le verset 112 de la sourate des abeilles. Bourguiba et Ben Ali ont fait de la TUNISIE le pays MUSULMAN le plus aimé et le plus respecté. Tes semblables ont fait en sorte que les tunisiens fuient par milliers leur religion. Vous malmenez l'Islam et le mettez au service de vos objectifs profanes tout en scandant Allahou Akbar.
Vous ressemblez fortement à ceux qui se foutent de leur pays tout en se faisant appeler "Tahia Tounis". Ou encore à toutes ces dictatures qui portent le nom de "République Démocratique de x ou de y". L'Islam fait souvent défaut aux partis islamistes.
Ce n'est pas parce que vous décidez de porter un nom que vous en portez forcément le qualificatif. C'est malheureusement souvent l'inverse.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Anti-merdolutionnaire invétéré.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Dihia Kahina
| 05-02-2019 16:06
Toutes les hypothèses sont à envisager ! Attendons les résultats des analyses, pour savoir le vrai du faux !
Un proverbe tunisien dit littéralement:
" il y'a tant d'oppressés, injustement emprisonnés!" ( ya'ama min madh'loumin fil el-Hboussèt mar'my'in)!!!!...

A lire aussi

La société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT), a annoncé, dans un communiqué publié ce

23/08/2019 09:54
1

Le secrétaire général adjoint de la Fédération de l’Enseignement secondaire, Fakhri Smiti, a émis ce

23/08/2019 08:51
1

Mohamed Abbou a indiqué qu’il se présente à la présidentielle afin de changer la situation actuelle

22/08/2019 23:58
8

S’occuper de sa campagne électorale n’entre pas dans ses prérogatives de chef du gouvernement

22/08/2019 21:57
3

Newsletter