alexametrics
Dernières news

Arrestation des agresseurs de l'animatrice de Radio Med

Temps de lecture : 1 min
Arrestation des agresseurs de l'animatrice de Radio Med

 

Les agresseurs présumés de l'animatrice de Radio Med Sahar Hamed, victime d'un violent braquage le 18 août 2020, ont été arrêtés, a indiqué le porte-parole du Syndicat des forces de sécurité intérieur à Nabeul Naoufel Sassi dans une déclaration à la radio ce samedi 29 août 2020.

 

 

L’animatrice a révélé, pour sa part, qu’une confrontation a été organisée la veille par les services de sécurité de Nabeul, où elle a reconnu son agresseur, qui à son tour a reconnu les faits. Selon Sahar Hamed, la réaction de la suspecte l’a trahie.

Pour sa part, M. Sassi a indiqué que pour cette opération des techniques modernes et innovantes y ont été utilisées pour retrouver les deux criminels. L’enquête suit son cours.

 

La toile a été, quant à elle, choquée en découvrant les photos de la suspecte. Des photos partagées massivement sur Facebook, sans aucun respect de la présomption d’innocence ou de la vie privée. Intrigués, les internautes se demandaient comment une belle jeune femme, mannequin à ses heures perdues, pouvait commettre un tel acte.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

takilas
| 30-08-2020 11:32
On le connait maintenant ce langage de nahdha qu'il s'agit de règlement de compte, que ce sont des amis, qu'ils sont de telle ou telle région huppée, qu'ils sont de soi-disant familles respectables, c'est ainsi quils s'acharnent avec toutes leurs haines pour les gens du nord et particulièrement pour Tunis, et pourtant ils habitent maintenant à Tunis et sont respectés, sans merite, par ses habitants.
Tu n'aurais jais parlé ainsi si elle n'était pas une journaliste de bonne famille et respectable ou originaire de quelques arnaqueurs du sud qui ont sali le sud ; hormis les quelques honorables s'il en reste encore qui ne sont pas des lèche-bottes de nahdha dont il espèrent toujours un os à ronger de la part.

Et puis pour l'anecdote, il y a lieu de rappeler comment les arnaqueurs et escrocs membres de nahdha lorsqu'ils insistent à se présenter sur las plateaux de télé et en présence d'un de leus plsieurs opposanrs, qui les coince par des vérités et des révélations qu'il n'arrête pas de dire ce nahdhaoui :
- " Pourtant cet invité est un ami à moi ".
Question de l'amadouer.
Ou bien la célèbre citation yamina zoghlami :
- " Si tu parles je parle !". Quelle bassesse !
Ils ne savent qu'inslter et d'accuser les autres de régionalisme ces sudistes, c'est parce qu'ils se savent qu'ils le sont maladivement à la suite de leurs réunions de la honte à Hammamet ( uils impliquent à soidisant choura alors qu'ils ne connaissent rien de l'islam ni de son histoire mais seulementpour influences les gens par ce mot) , mais ne trouvant aucune excuse à leurs mauvais comportements et leurs arnaques qu'ils accilusent indécement autrui de régionalisme et rien d'autres ces minables voleurs enrichis de la dernière heure.

Mais Abir Moussi sera là pour éradiquer vleur banditisme d'autant plus qu'ils se supposer rusés et malins ces vagabonds
.

takilas
| 30-08-2020 09:39
On le vonnait maintenant ce langage de nahdha qu'il s'agit de règlement de compte, que ce sont des amis, quils sont de telle ou telle région huppée, qu'ils sont de soi-disant familles respectables, cest ainsi quils sachzrnent avec toute leurs haines pour les gens du nord et particulièrement pour Tunis, et pourtant ols habitent maintenant à tunis et sont respectés ( faussement) par ses habitants.
Yu naurais jais parlé ainsi si elle netait pas une journaliste de bonne famille e5 respecyable ou originaire de quelques arnaqueurs du sud qui ont sali le sud; hormis les quelques honorables qui en restent encore, et qui ne sont pas des lèche-bottes de nahdha dont il espèrent toujours un os à ronger de la part de nahdha.

Et puis pour l'anecdote, il y a lieu de rappeler commeny les membres de nahdha sont invités en présence dun opposant qui les coince par des verites et des révélations qu'il nan'arrête as de dire ce nahdhaoui:
- " Pourtant cet invité est un ami à moi ".
Question de l'amadouer.
Ou bien la célèbre citation yamina zoghlami :
- " Si tu parles je parle !". Quelle bassesse !
Ils ne savent que dire et d'accuser les autres ces sudistes de régionalisme, c'est parce qu'ils se savent qu'ils le sont, mais ne trouvant aucune eccuse à leurs mauvais comportements et leurs arnaques quils accilusent autrui de régionalisme et rien d'autres ces minables voleurs.
Mais Abir Moussi sera là pour eradiquer votre banditisme et de se supposer rusés et malins.

Sidi Slimane
| 30-08-2020 00:52
Tous ces braves gens se connaissent.Les dessous de l'affaire n'ont pas ete encore diffuses au public

Norey Ben Mahmoud
| 29-08-2020 21:21
L'appât du gain très probablement ou règlement de compte .

takilas
| 29-08-2020 20:31
Et les vols a l'arrachée partout, les braquages toutes sortes, les infractions aux locaux, les casses de vitres des véhicules, les prix incontrôlés et non affichés, les marges bénéficiaires sauvages, les pots-de-vin, les connivences d'interventions positionnées sans dossiers ni concours ( la grande spécialité de nahdha),; mais toutes ces incivilités et arnaques sont autorisées et encouragées depuis 2011 par nahdha et ce en vue de provoquer le désordre et la gabégie pour saccaparer du pouvoir et s'enrichir par la même occasion si ce n'est déjà fait en indéfiniment et dont les membres et leurs partisans (lèches-bottes soudoyés) de nahdha sont déjà tous des milliardaires et ainsi à l'origine du massacre économique de la Tunisie et à loriginecde la famine de la majorité di peuple tunisie.
Jolie révolution ! Révélée favorable seulement à nahdha.

rayan
| 29-08-2020 18:26
bonjour,
le drame c'est l'indemnisation et la réparation du préjudice, surtout esthétique.
d'accord, ces voyous vont être jugés au tribunal mais comment indemniser cette jeune fille dont le visage est balafrée à vie ! comment faire pour qu'elle retrouve son beau visage d'avant ?
elle ne le retrouvera pas et c'est tout le drame même si les voyous étaient condamnés à des dizaines d'année de prison, ils seront insolvables.

et cela pose la question de l'indemnisation des victimes en tunisie : il faut absolument créer un fonds d'indemnisation des victimes et faire en sorte que l'agresseur rembourse ce fonds toute sa vie s'il le faut.
courage à saher.

Zohra
| 29-08-2020 17:00
Je plains les parents, quelle souffrance de recevoir une mauvaise nouvelle comme celle ci rien que de penser je suis glacée à place Allah yoster.

Je pleure la Tunisie et sa jeunesse perdue avec la drogue et la délinquance, mon dieu où va-t-on ?

Alya
| 29-08-2020 16:03
J ai été étonnée que le journaliste d ifm lui demande si elle va pardonneren Tunisie,on ne peut pas retirer une plainte. Pénale!!!!!

walid ibrahim
| 29-08-2020 15:25
Un acte odieux condamnable à une peine maximale qui n'à pas le moindre justificatif qui reflète la décadence d'une partie heureusement infime de notre société, mais la vigilance reste de mise et surtout analyser comment on peut cruellement arriver à ces horreurs. je lui souhaite courage et un prompt rétablissement.

aldo
| 29-08-2020 14:56
avec son compagnion ECHHROMBIT YA MAALIM !!! ALLAH YAKTOUU HAL HCHICH ? TOUS LES JEUNES SONT TENTES PAR CE POISON DE MERDE IL FAUT TROUV2 UNE SOLUTION POUR ERADIQUER CETTE PLANTE TUEUSE .

A lire aussi

La présidente du PDL, Abir Moussi a publié une vidéo en direct, ce jeudi 24 septembre 2020, pour

24/09/2020 23:50
0

examiner les moyens permettant de développer les perspectives de coopération et de partenariat entre

24/09/2020 21:35
0

Le président de la République, Kaïs Saïed s’est adressé ce jeudi 24 septembre 2020, en direct par

24/09/2020 20:56
2