alexametrics
lundi 03 octobre 2022
Heure de Tunis : 06:17
Dernières news
Appareil secret : un vaste réseau lié à Ennahdha
30/05/2022 | 12:10
7 min
Appareil secret : un vaste réseau lié à Ennahdha


La découverte de plusieurs cartons contenant des documents relatifs à la situation sécuritaire en Tunisie, au fonctionnement du ministère de l’Intérieur et à des enregistrements, des rapports concernant des personnages publics et figures de la scène politique et un équipement de surveillance, avait chamboulé l’opinion publique. Cet événement a représenté le point de départ de ce qui avait été appelé par la suite l’affaire de l’appareil secret d'Ennahdha, une sorte de police secrète et de réseau d’espionnage composés de civils, de policiers, ainsi que d'un ancien militaire.


Le plus connu des agents de cette structure était Mustapha Khedher, ancien militaire jugé dans le cadre de l’affaire de Barraket Essahel. Ce dernier était donc déjà connu de la justice tunisienne. Suite à cette affaire, 93 militaires dont Mustapha Khedher avaient écopé de peines de prison et ont été révoqués de l’armée pour avoir organisé un coup d’Etat contre Ben Ali. La découverte de ces documents et du matériel, en plus de l’arrestation de Mustapha Khedher, en décembre 2013, avait eu lieu dans un climat tendu. Elle survient après plusieurs attentats terroristes et les assassinats politiques de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, deux opposants au mouvement Ennahdha.

Mustapha Khedher, d’après les informations collectées, jouait un rôle important au sein de cet appareil secret. Il était le coordinateur et le chef d’un réseau d’indicateurs et d’informateurs dont des policiers. L’enquête a, également, dévoilé que Mustapha Khedher était en contact avec l’homme d’affaires Fathi Damak qui avait été enregistré alors qu’il expliquait son plan pour l'assassinat d’hommes d’affaires et de personnalités politiques. Il y avait, aussi, des preuves de relations proches entre cet appareil secret et certains membres de la Ligue de protection de la révolution (LPR) et Ansar Chariâa, deux organisations souvent présentées comme étant des milices au service du mouvement Ennahdha. Cette structure avait été publiquement défendue par Rached Ghannouchi, président du mouvement Ennahdha. Mustapha Khedher était, aussi, en contact avec Ameur Balâazi, individu ayant dissimulé l’arme utilisée dans les assassinats politiques de Belaïd et Brahmi. Le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a été directement accusé par le comité de défense et des figures de l’opposition politique d’être le véritable leader de l’appareil secret.


L’affaire de l’appareil secret du mouvement Ennahdha est surtout connue pour sa lenteur, la stagnation de l’enquête et les nombreux cris de détresse et de révolte du comité de défense des affaires des assassinats de Belaïd et de Brahmi. Le comité avait affirmé l’existence de liens entre l’appareil secret, le mouvement Ennahdha et un réseau de magistrats. Mustpaha Khedher avait fait face à des accusations de meurtre par le juge d’instruction près du tribunal de première instance de Tunis. Cette affaire avait révélé par la suite l’un des plus grands fiascos de la justice tunisienne, celui de l’affaire de l’ancien procureur de la République près du tribunal de première instance de Tunis 1 et ancien chef des pôles judiciaires financier et de lutte contre le terrorisme, Béchir Akremi. Le comité de défense dans les affaires des assassinats a révélé que ce dernier avait manipulé et dissimulé des preuves et des éléments de l’enquête des assassinats. Il aurait étouffé plus de 6.000 dossiers portant sur des affaires terroristes. Il serait responsable d’entrave à la justice. Ces affaires évoquaient continuellement une relation entre des groupes de terroristes ou des personnes de retour de zones de conflits, des figures ou des membres du mouvement Ennahdha, Mustapha Khedher désormais connu comme le coordinateur de l’appareil secret et des membres de Ansar Chariâa et des LPR. A titre d’exemple, nous pouvons rappeler que Boubaker Hakim, désigné comme auteur de l’assassinat de Mohamed Brahmi, était en contact direct avec Mustapaha Khedher par le biais d’un proche qui jouait le rôle d’intermédiaire. Encore une fois, les liens entre le mouvement Ennahdha, l’appareil secret sous la coordination de Mustapha Khedher, les attentats terroristes et les assassinats politiques ont été renforcés et les liens entre le numéro un du mouvement, Rached Ghannouchi et cette structure ont été cristallisés.


Plusieurs anciens membres du Mouvement de la tendance islamique (MTI), devenu mouvement Ennahdha par la suite, avaient affirmé l’existence dans le passé d’une structure parallèle et d’un appareil secret au service du mouvement faisant office de police parallèle ou de milice. Nous pouvons citer parmi eux Karim Abdessalem ou Ahmed Ouergui. Les deux avaient insisté sur l’existence d’une telle structure. Ils ont expliqué qu’il s’agissait de l’une des bases de l’Islame politique et qu’elle était supervisée et contrôlée directement par les dirigeants du mouvement, à savoir Rached Ghannouchi. Karim Abdessalem avait, également, révélé que des membres de l’appareil secret d’Ennahdha avaient occupé le poste de conseiller au sein du ministère de l'Intérieur et de plusieurs autres administrations.

Ainsi, Rached Ghannouchi avait été auditionné dans le cadre de cette affaire en 2019, avait révélé en octobre 2021, l’avocate Imen Gazeza dans une déclaration médiatique. En février 2022, le membre du comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed BrahmiRidha Raddaoui, avait annoncé qu’un certain Nejah Belhaj Ltaief jouait le rôle d’homme de main de Rached Ghannouchi et était impliqué dans ce grand réseau formé par le président du mouvement Ennahdha. Il serait chargé de la collecte de fonds à l’étranger et de leurs acheminements vers la Tunisie. Il a, aussi, affirmé que le réseau d’Ennahdha incluait une équipe chargée d’espionner des hommes politiques, de hauts cadres sécuritaires et des magistrats et que les enregistrements étaient remis à Rached Ghannouchi.


L’ensemble de ces révélations et les enquêtes conduites par la justice tunisienne ont conduit à l’émission d’une interdiction de voyage à l’encontre du président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi. En effet, malgré le démenti de Maher Medhioub, la porte-parole du tribunal de première instance de l’Ariana, Fatma Boukattaya a affirmé que le leader historique et figure de l’Islam politique en Tunisie avait fait l’objet d’une telle procédure à la date du 27 mai 2022.

Ces révélations nous amènent à nous interroger sur non-pas l'existence d'un appareil secret, mais sur l'étendue de ce réseau et sur les nombres de personnes et d'institutions de l'Etat compromises par cette opération. Le terme appareil secret a souvent été lié directement à Mustapha Khedher. Néanmoins, l'analyse de la situation nous montre qu'il n'était qu'un pion et qu'il ne contrôlait qu'une équipe ayant une tâche bien déterminée. Le réseau, la véritable structure parallèle à l'Etat ne se limitait pas à des opérations d'espionnage.

 

Sofiene Ghoubantini

30/05/2022 | 12:10
7 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Ce n'est pas nouveau ! ? kamcha....
a posté le 01-06-2022 à 11:37
On le savait qu'il est "vaste" le réseau, et on l'avait maintes fois dit sur ce même journal depuis debut 2012 surtout après avoir eu la certitude que des manigances rramaient d3 la part du clan (des proches parents) de nahdha, qui se sont rués sur les caisses financières de La Tunisie comme des vautours sans rien laisser, sauf peut-être des miettes à leurs lèche-bottes sudistes qui ont déshonoré le sud et les honorables sudistes, sinon c'est 'eurs recrutements anarchistes, sans niveau d'instruction ni dossiers puisqu'ils supposaient que le pays tunisien leur appartient et qu'ils sont en mesure de mettre main basse sur tout se qu'ils trouvent sans rien laisse4 au peuple tunisien.
Et, il y en des hypocrites qui les soutiennent.
DBH
Des traîtres
a posté le 31-05-2022 à 14:44
Hontes à tout qui suit les kwanjias tels que
Chabbi. Hammam. Ben Mbrak
Tous les kwanjias méritent l'incarcération perpétuellement
Chanchan
@ Ancien '?lu de la république française
a posté le 31-05-2022 à 13:27
La Tunisie est devenue depuis octobre 2011 le pays des traîtres.

Les criminels sont connus, même s'ils sont une dizaine d'avoir principales assassinats, et que toutefois les autres ne se sont jamais opposés pour savoir la véracité des faits puisque cela les arrange d'avoir d'innombrables privilèges et faveurs d'autant plus qu'ils n'ont aucune dignité, pour arnaquer de surcroît La Tunisie.
Pensez-vous que ces assassinats sont pressés inaperçus et qu'ils sont restes dans l'anonymat ? Il n'y a que les lèche-bottes de nahdha qui peuvent le prétendre et d'avoir la faiblesse et la bassesse de le prétendre sur les réseaux sociaux.
Ancien '?lu de la république française
Mr le président de la république Tunisienne le peuple tunisien attend avec impatience l'enfermement des criminels, j'espère que la justice tunisienne sera à la hauteur pour honoré l'image du pays aux yeux du monde entier
a posté le 31-05-2022 à 10:28
mes chers -ères compatriotes, depuis longtemps je disais patienter , patienter , la vérité remonte toujours à la surface, je suis pessimiste, la justice est entre les mains des islamistes , à propos de nombre de dossiers qui était sous les mains de juge d'instruction sont exactement 6283 dossiers ( B'?CHIR AkREMI ) Mr le président de la république Tunisienne Kaïs Saïed, je disais aussi ENNAHDHA a des mercenaires partout même à l'étranger, il y'a un islamiste selon ses dires ( noir sur blanc) il se vantait , il a visité les mosquées du monde, il a trouvé que des musulmans, il n'a jamais trouvé des islamistes , j'espère les autorités tunisiennes savent qui est cet individu, pour visiter les mosquées du monde, il faut avoir les moyens , j'espère que la justice tunisienne sera à la hauteur pour une fois , mes chers compatriotes pour piéger un islamiste c'est très facile ( il faut se rappeler ilmindèf pour attraper les pigeons) les islamistes aiment trop l'argent, pour l'argent ils changent de religion, y'a Ghannouchi je vous souhaite une seule, vous récoltez ce que vous avez semé en Tunisie, mes chers compatriotes Wattanias et Wattanis , je vous recommande de regarder mon interview du 13 février 2022 sur 216 TV sur Facebook, vous verrez par vous même ce que j'avais dit , malgré les insultes sur ce cite depuis 2019 pour m'evincer de ce cite parce que il savait que j'étais un danger pour les islamistes, les traîtres et les corrompus , malgré les insultes et les menaces de mort, j'ai tenu le coup, je ne baisserai jamais les bras jusqu'à la mort, je remercie BOURGUIBA Rahimahou ALLAH ma dépouille est prise en charge par l'état tunisien, merci encore à HABIB BOURGUIBA, je dis à mes compatriotes Mr BOUCHLAKA a voulu supprimer la prise en charge des des tunisiens et tunisiennes qui décèdent à l'étranger , quand il était ministre des affaires étrangères
GZ
@eshmoun
a posté le 31-05-2022 à 03:41
Bonjour @eshmoun.
"Tort...tue". Pardon de vous contredire. Vous avez tort. A preuve, je suis tor...du de rire. Si vous n'avez rien contre l'homophonie approximative.
Bonne journée. Sans oublier @URMAX, "instrument" involontaire.
eshmoun
vive la contradiction
a posté le à 15:17
quand elle me fait mourir de rire si vous n'avez rien contre les allitérations même douteuses @ URMAX"si preuves tangibles il y aurait-eu"..; chapeau !
Chanchan
D'ailleurs et concernant ce sujet et pour duper les gens..
a posté le 30-05-2022 à 19:42
L'incendie du siège de nahdha à Montplaisir est une comédie montée toutes pièces, et la chute d'Ali Larayadh a été préparée à l'avance et il n'a jamais été blessé car sa chute a été amortie vers un endroit cachée.
Sinon la caméra était étonnement présente et en direct à la manière américaine ./.
Houcine
Le coup d'Etat.
a posté le 30-05-2022 à 18:17
S'il y a coup d'Etat, c'est bien le coup des islamistes qui face au vide de pouvoir ont mis la main sur l'Etat.
Ils n'ont rien fait, étaient terrés tels des rats, et d'autres parmi eux vivaient dans les contrées réputées démocratiques qui ne leur refusaient rien, leur offrant même subsides, et moyens de diffuser leur propagande.
On sait pourquoi si l'on regarde ce qui eut lieu depuis 2011.
Ils les ont hébergés, soutenus et ont continué et continuent de le faire au nom de principes trahis, souillés avec la terreur en prime.
Dès lors, la décision de Kais Saied prend les couleurs d'une réplique que le pays appelait de ses v'?ux.
Parler de son "partir" ressemble à un soutien aux crapules.
Quant aux dossiers ou le carton trouvé, tout le monde savait, et l'article ici commenté en dit plus, puisqu'il évoque des agents au sein du ministère complices ou petites mains.
Tous vos mensonges ajoutent à votre vilenie, confirment s'il était encore besoin votre corruption.
Maintenant, il s'agit de décider de juger les salauds, les voyous, les malfrats, pas d' appeler au départ du Président.
Parce qu'il a le soutien du pays, c'est vous et vos meneurs qui devez dégager la piste.
No pasaran !
TOLL
KS a préparé le terrain pour le coup d'?tat et maintenant il peut/doit parit.. ?
a posté le 30-05-2022 à 17:40
Au Ministère de l'intérieur , il a fallu 10 mois pour voir et découvrir plusieurs cartons pleins de documents dans une pièce ou dans le couloir du ministère. Et ils le signalent au public sans avoir honte et sans rougir. C'est tout simplement honteux !

Nous voulons des preuves et uniquement des preuves. Ou est-ce que c´est le chapitre final du Putsch pour installer le géneral Ben Ali 2 et renvoyer Kaiis Saiid à Mnihla ! ?

KS a servi et maintenant il peut partir (Ou Daaret Ilayèm)!
takilas
@ TOLL hahaha
a posté le à 19:44
Et tout s'est déroulé "chez" Noureddine Bhiri.
Expliquez donc ! ?
Mad
On dirait un film de James Bond 077
a posté le 30-05-2022 à 16:36
Et à la fin, on va trouver Zéro preuves comme à l'arrestation de Bhiri.
Les islamistes ont tout prévu.
Par contre il est très facile de mettre le Karakouze Nationale Moussi dans le cajot.
Alors?
Houcine
C'est encore un exemple.
a posté le à 17:35
La mauvaise foi, le mensonge et l'affabulation sont la norme chez les petites mains.
Et, bien entendu, aussitôt après, on accuse et on déplace le regard vers l'autre. Moussi, karakouze.
Aucune éducation.
Moussi t'adresse ses compliments.
Elle n'a pas volé, ni assassiné et elle vous emmerde.
Et moi, je l'y accompagne.
Mad
Moi je suis poli pas comme vous
a posté le à 20:06
Et j'insiste et signe, Moussi n'est qu'un Super Karakouze
Houcine
On n'insulte pas les gens.
a posté le à 21:56
Tu qualifies de façon péjorative une femme, et tu me traites d'impoli.
Les mères islamistes, vulgaires, incultes, sont impolies, menteuses et complices de la terreur.
Quand on est de cette race, on ferme sa gueule.
Famous Corona
!!
a posté le 30-05-2022 à 16:16
Depuis qu'on en parle partout dans les médias, pour quand l'accomplissement des procédures judiciaires ?!!!
Alya
Nous sommes tous d accord
a posté le 30-05-2022 à 15:59
Le récit est bien enchaîne. Et nous sommes tous d accord quant à la véracité des faits
Mais comment le prouver, Le magistrat implique à été sauvé par la corruption de son adversaire . Il faut prouver malheureusement
ATT
Maintenant on a decouvert
a posté le 30-05-2022 à 15:34
plusieurs cartons contenant des documents pour les hafterichs pour masturber d´avantage!

PUT
Pourquoi maintenant ?
a posté le 30-05-2022 à 15:28
Cette comédie évidente de mauvais goût, va provoquer une énorme mobilisation de l'électorat d'Ennahdha et qui - Dieu sait - ne sont certainement pas tous pacifiques : Rabbi Yoster Tounis !

Il faut s'attendre à un effet boomerang inattendu et cela ne sera pas du tout du goût des putschistes !
MFH
Vaste réseau, passons à l'acte.
a posté le 30-05-2022 à 15:26
Si toutes ces informations sont effectives et vérifiées, alors qu'est-ce qu'on attend pour arrêter le criminel et ses complices ?
takilas
@MFH justement
a posté le à 19:55
Tout a été étouffé pour soi-disant éviter une guerre civile selon les menaces de nagdha qui a menacé de brûler la pays si jamais cette enquête se poursuit.
C'est pour ça que Feu Si Beji n'a pas voulu s'impliquer.
Donc les dires des partisans de nahdha sont malhonnêtes.
"Je " peux vous dire comment fonctionnait avec précision le dispositif secret de nahfha pour "avoir " vécu l'injustice, personnellement, avec des preuves tangibles à l'appui.
D'accord ? Compris ? Ou pas encore ?
takilas
il y a fait eu même d'autres tentatives d'assassinats ratées.
a posté le 30-05-2022 à 15:02
Ces tentatives, accomplies entre 2012 et 2014, étaient connues ministère de l'intérieur et certains encore vivants, connaissent le déroulement et comment ils ont été chargés de l'accomplissement de ces assassinats.
De noter qu'il peut y avoir des témoins dans plusieurs administrations......
Reste à savoir comment les repérer et étaler le filet pour mener les enquêtes idoines à bon escient.
Pourtant c'est facile l'enquête ramènera et révélera les faits.
jilani
BN choisit les belles photos de ce gourou
a posté le 30-05-2022 à 14:59
Tous les tunisiens savent que ce gourou est derrière les assassinats politiques et les actes terroristes et espèrent voir le jour de son jugement pour ce qu'il a fait dans le pays. BN le prend pour un génie politique lui et feu bce le combinard ...
Jupiter
Un scénario d'un films de hollywoodien
a posté le 30-05-2022 à 14:59
Tu doit ce présenter au oscar.
Houcine
'?vidence.
a posté le 30-05-2022 à 14:17
Leur force vient de la désunion, la faiblesse ou la concussion des autres.
'?vidence que cette mainmise sur les institutions, le rapt de la justice et l'innombrable noria de collabos, agents et serviles.
Si l'islamisme a garroté le pays, acheté ou a soumis nombre de gens, députés, juges, flics, et de ce fait à fait la pluie et le beau temps et tente encore de se maintenir dans ses positions, c'est parce qu'il a noyauté, et par le chantage à même récupéré les Rcdistes et utilise leurs méthodes.
Il n'y a rien de nouveau.
Tout cela est connu.
Les preuves sont là.
Et, pourtant nos "démocrates", professeurs de vertu, de droit, et spécialistes en intox, nous narrent la fable de la légitimité.
De la constitution.
Il faut publier, qyan on se targue de démocrate, le fac-similé des débats de la constituante.
Drôle d'ambiance.
Pays volé, violé par une horde de barbus incultes, et j'y insiste, sanguinaires, impies et voleurs.
Qu'ils aient le soutien de ces officines occidentales, des gouvernements ou de les assemblées, n'a rien qui surprenne, ils sont leurs agents, et officient pour leur agenda.
Et dire, que les suppôts des fascistes, des terroristes nous insultent.
C'est le comble !
Je crois que transiger avec cette racaille est plus qu'une faute, un crime.
Les arrêter, les juger, et faire que les sentences soient appliquées, tel reste l'impératif de nous en débarrasser.
J'attends les petits malfrats qui vont venir baver leurs inepties et leurs insultes.
Les "propres", les "démocrates", les petits prétentieux sans jugeotte, et sans morale.
Mais, je m'égare.
Ils ne méritent pas une ligne.

OK
L'islamiste Rached Ghannouchi vient de montrer un degré plus haut dans sa capacité de nuire
a posté le 30-05-2022 à 14:06
à la Tunisie et à nos institutions démocratiques
partout où il passe l'islamiste frere musulman Rached Ghannouchi c'est la désolation et le malheur destructeur qui frappe mortellement
The Mirror
Un article d'Ecole, un article d'information pure
a posté le 30-05-2022 à 13:47
Merci à l'auteur pour la clarté, la pertinence et le professionnalisme.
Agatacriztiz
La vérité, là et maintenant...
a posté le 30-05-2022 à 13:41
Soit on deballe tout et on met sous les verrous tous ceux qui sont fortement soupçonnés de faire partie, à divers échelons, de cette "piovra" tunisienne, soit on la ferme une bonne fois pour toutes si on a peur de tout déballer ou qu'on a pas assez de preuves accablantes.
Parce qu'à force de nous agiter l'épouvantail de "l'appareil secret" sans nous en révéler les tenants, les aboutissants et tous ceux qui, nominativement, pourraient être les fomentateurs, agissants ou facilitateurs de cette nébuleuse gangrènant les rouages des ministères régaliens comme celui de l'intérieur ou de la defense, tant que l'on "enveloppera" toute cette sordide histoire d'un nuage d'incertitudes, voulues ou subies, on ne sera jamais crédibles et donc risquer d'être ridicules à jamais...
Alors, des noms, des faits, des révélations, des preuves, une justice sévère et des condamnations exemplaires au titre des dégâts causés et subis par la nation toute entière. C'est tout ce que le peuple est en droit d'attendre.
takilas
Wallahi ghriba !
a posté le 30-05-2022 à 13:28
Pourtant le commanditaire de l'assassinat de Feu Chokri Belaid est connu et les preuves sont tangibles et démontrées.
Pareil pour Feu Mohamed Brahmi et d'autres militaires et gardes présidentiels.
C'est incroyable !
Il y a des questionnements et des dissimulations étranges.
Ceux qui parlent de démocratie et de coup d'?tat sont tous impliqués par les crimes.
URMAX
... heu ... non, pas tout a fait ...
a posté le à 14:09
Si "preuves tangibles" il y aurait-eu, cela ferait longtemps que ce dossier aurait été cloturé ...
takilas
"Rahi mafia", c'est une mafia qui nacaucune dignité....
a posté le 30-05-2022 à 13:07
Et on le savait depuis 2011 et mêle avant 2011 que cela arriverait, vu les antécédents de cette secte.
Cette secte, composée de proches parents, veut le pouvoir coûte que coûte et veut mettre main basse sur la capitale Tunis et puis dénigrer le sud supposée sa région originelle quoique l'identité en elle-même laisse à désirer.
Aucune preuve historique...
URMAX
... lorsque je vous disait qu'il fallait patienter, pour voir le résultat du travail d'épuration mené par la Présidence de la République
a posté le 30-05-2022 à 13:05
Ne jamais se hater ...
Prendre - consciencieusement - le temps - tout le temps nécessaire - à ramasser le maximum de preuves, afin que - losque vous tendez la nasse - le poisson ne peut s'échapper.
...
... ha, la, la ...
Quant-est-ce que toute cette population (y compris les politiciens en herbe), apprendra a ne jamais réagir a chaud ?
Quand apprendront-ils a faire abstraction de leurs sentiments (colere, joie, tristesse, peur) lors de l'analyse d'informations, afin que leur jugement - personnel - apporté, soit le plus objectif et rationnel possible ... ?
...
@ La Présidence de la République :
BRAVO !
Continuez ainsi. Vous avez l'entier soutien de la population.
(Je dis bien "de la population" ; pas de ces 10 - 12 familles qui détiennent 75 - 80 / 100 de notre économie et autres personnes d'affaires ...)
eshmoun
somme toute le symbole de la Tortue
a posté le à 18:46
"se hâter avec lenteur" pour extraire le lièvre de son terrier.... comme la tortue car le tort...tue...je sais c'est pas drôle.
veritas
BCE
a posté le 30-05-2022 à 12:56
Quand bce s'est réveillé de son sommeil après sa traîtrise (consensus)avec le gourou a voulu mettre le doigts sur les affaires des criminels islamistes depuis leur invasion du pays par ces derniers on lui a réservé le sort que tout le monde connaît'?'la secte du gourou est pire que les mafias italienne russes colombiennes et tout les autres .
Daoudaou
Pourtant....
a posté le à 15:05
Il a tout promis à Mme Bassma Belaid, mais en vain.
watani2
Qu'est-ce qu'on attend de les mettre en prison ?
a posté le 30-05-2022 à 12:38
On a mis beaucoup de temps pour annoncer cette analyse, il faut la faire passer à tous les médias et d'expliquer à la TV la composition de cet appareil parallèle, l'enjeu et les objectifs de sa présence. Qui, derrière cet appareil ? C'est connu depuis longtemps mais pas de réaction,plustôt du laxisme de l'Etat. KS est le premier responsable pour ouvrir ce dossier au niveau de la justice militaire, il faut faire vite, vite, vite, si non, l'affaire sera classée. C'est comme ça qu'on puisse sauver la Tunisie, l'économie suivra et l'UGTT doit collaborer positivement pour sauver le pays.
ADN
droits de l´homme
a posté le à 13:42
les pseudo droits de l´hommiste du genre marzougi, chebbi et co. crieront desuite aux soit disant droits de l´homme. Des traitres et vendus que l´histoire ne pardonnera jamais.