alexametrics
Dernières news

Amendement de la loi électorale : Bochra Belhaj Hmida demande conseil aux internautes

Amendement de la loi électorale : Bochra Belhaj Hmida demande conseil aux internautes

La députée Bochra Belhaj Hmida a demandé conseil auprès des internautes concernant le vote sur le projet d’amendement de la loi électorale exprimant son « tiraillement » face à la décision qu’elle sera amenée à prendre, en tant qu’élue, dans ce sens.

 

Mme Belhaj Hmida a, par ailleurs, précisé qu’elle « n’arrive pas à trancher et voudrait discuter de ce projet avec les amis » indiquant qu’elle cherchait des arguments « sérieux qui soient pour et contre le vote » et s’engageant à prendre tous les arguments utiles et qu’elle se donnera un délai jusqu’à demain pour en décider.

 

Cependant, l’élue semble se pencher plus vers l’approbation de ce projet ayant souligné que l’argument de l’immoralité du changement des règles à quelques semaines de l’ouverture des candidatures n’est pas convaincant relevant qu’il faudra plutôt s’interroger sur « l’absence d’éthique et le détournement de ces règles ».

 

« L’éthique est-elle exigée à sens unique ? Ceux qui ont dénoncé publiquement ce projet pourquoi n’ont -ils pas dénoncé avec autant de force les pratiques immorales, l’absence d’éthique et le détournement des règles? Pourquoi aucune dénonciation de l’opacité des financements et leur impact sur le principe d’égalité entre tous? Je sais le pourquoi de ceux et celles qui parlent de la moralisation de la vie politique ou de la sauvegarde du processus démocratique qui ne le font pas tous forcément par conviction et certains et certaines sont aujourd’hui entrain de négocier, de faire du marchandage auprès des parties concernées (les pour et les contre du projet) afin de se garantir une tête de liste électorale aux législatives ou une place au futur gouvernement et même leur protection et un gage d’impunité. Les concernés utilisent la carotte et le bâton pour que ce projet ne soit pas voté » peut-on lire dans ce statut datant du 17 juin 2019.

 

Rappelons qu’une proposition de loi a été élaborée concernant l’amendement de la loi électorale. Une proposition interdisant aux personnes dirigeant des associations caritatives ou utilisant leurs médias à des fins propagandistes de se présenter aux élections.

Cette proposition a été rejetée dans son intégralité lors de la plénière du 13 juin 2019 puisque la désignation même de ce projet n’a pas obtenu les 109 voix requises.

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

tunisia
| 18-06-2019 13:58
si cette loi passe bye bye la tunisie démocratique chaqu'un doit assumer ses réssposabilités si cette loi passe ne votez pour personne present dans cette asemblée lors des léisltives bouger vous on tue la tunisie et vous faites rien ? et vous madamme vous étes une vendu

Chelbia
| 18-06-2019 10:10
La seule chose à laquelle elle tient, c'est le droit des homos à avoir pignon sur rue, l'égalité des sexes et l'égalité dans l'héritage. Point barre.

poseidon
| 18-06-2019 10:04
Le fait de demander « conseil » aux internautes, dévoile vôtre tendance vers le recours au suffrage universel.
L'éthique dont vous parlez refuse des amendements "sur mesure" pour contrecarrer des idéologies, des partis ou même des personnes directes.
L'ARP est remplie de ranc'?urs, de haines, de mauvaises intentions, de vilénie, voire de vengeances.
Ces amendements ne sont pas innocents ; ils n'ont qu'un seul but : nuire.
Finalement, notre pauvre pays a un simulacre de constitution.
Dire qu'un pays arabe est démocratique c'est plonger dans l'utopie la plus totale.
Avec mes respects Madame la Députée.

A lire aussi

L’Utica a rendu public un communiqué, ce mardi 22 octobre 2019, pour condamner fermement la campagne

22/10/2019 23:34
0

Les derniers chiffres communiqués par le ministère du Tourisme et de l'Artisanat montre une

22/10/2019 22:56
0

une campagne orchestrée menée contre l’UGTT principalement par le mouvement Ennahdha, et la

22/10/2019 22:14
0

Cette démission a été acceptée le 16 octobre 2019 par le président de la République et prendra effet

22/10/2019 20:16
2

Newsletter