alexametrics
lundi 08 mars 2021
Heure de Tunis : 23:13
Dernières news
Ahmed Néjib Chebbi : Le dialogue national risque d'échouer
24/01/2021 | 21:49
1 min
Ahmed Néjib Chebbi : Le dialogue national risque d'échouer

 

L'homme politique, Ahmed Néjib Chebbi, a évoqué dans un statut publié ce dimanche 24 janvier 2021 un éventuel échec du prochain dialogue national.

Ahmed Néjib Chebbi estime que la situation politique actuelle est « critique » soulignant que les travaux du Parlement sont bloqués.  « Avant qu’il ne soit trop tard. Le système politique actuel a prouvé ses limites, les députés sont préoccupés par les disputes factionnelles, le gouvernement est instable et cherche le positionnement politique et le président de la République veut élargir son pouvoir et ses prérogatives », s'est-il exprimé. 

D’après le politicien, le congrès de sauvetage représente une occasion pour attiser les tensions mais « les chances de succès du dialogue national sont réduites ».

Néjib Chebbi s’est interrogé sur le sort de la légitimité qui fait partie de la crise en cas d'échec du dialogue national, alertant le président de la République, le chef du gouvernement et le président du Parlement contre le risque de manquer l’occasion pour préserver la légitimité.

« Deux hypothèses s’imposent : soit le chaos règne, soit les mouvements populaires appellent à des élections présidentielle et législatives anticipées », a-t-il lancé. 

 

I.M.

24/01/2021 | 21:49
1 min
Suivez-nous
Commentaires
AAT
Masturbation pseudo intellectuelle!
a posté le 25-01-2021 à 18:38
Déjà avant la pandémie de COVID, la sénilité précoce est très repandue et endémique au bled!
Ok
Chid darek
a posté le 25-01-2021 à 10:30
Babourek zaffer y a am nejob
Mansour Lahyani
ANC, faut pas inverser la donne !!
a posté le 25-01-2021 à 10:17
Eh non, Nejib : le "dialogue national" a (peut-être) de vagues chances de réussir ! Faut rester positif, mon gars...
Mêmepaspeur
Le loup prêche toujours pour sa paroisse
a posté le 25-01-2021 à 01:04
"soit les mouvements populaires appellent à des élections présidentielle et législatives anticipées"

Des élections législatives. . . pourquoi pas ?
Mais des élections présidentielles. . . ne serait-ce pas pour qu'un certain Chebbi Néjib Ahmed fasse un dernier(*) tour de piste et se positionne comme un recours. . . alors que personne n'en veut plus de ce loser ?
idha nes'hek lihoudi ch'tar en'siha lih. . .
MPP.
(*) Ultime et vaine tentative. . .
A4
Noyer le poisson !
a posté le 24-01-2021 à 22:06
Ce "dialogue" n'aura jamais lieu.
Ce sont les assassins de la secte khwenjia qui cherchent à sauver leurs têtes, car le vent a tourné et va bientôt se transformer en tornade.
Leur but est de mouiller tout le monde, se dégager de toute responsabilité pour ce bilan catastrophique et ainsi noyer le poisson !
Pas de dialogue avec les terroristes et les assassins !!!
The Mirror
@A4: bien vu, bien dit
a posté le à 09:58
Dialoguer avec Ennahdha, c'est assumer les échecs d'Ennahdha.
takilas
La politique en Tunisie est basée sur la violence et l'incompétence de nahdha.
a posté le à 00:02
Et nest plus basée sur le respect et la politesse mais sur la violence et la schizophrénie comme le mari dire du kram qui par preuve a perdu les élections municipales mais qui reprend le poste par la violence et les menaces par ses milices ; et le plus risible c'est prétend (faussement) que ladite municipalité est bien entretenue alors que depiis sa venue ( n'est pas originaire de la localité de surcroît ) tout s'est dégradé et il n'y a que des mascarades partout comme des ronds-point mis dans des endroits exigus et que la saleté à battu tous les records et puis les fins de rues menant à la plage sont devenues des bars pour ses milices et que d'autres mascarades en été et le long de la saison...