alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 10:31
Dernières news
Agression de Badr Baabou : des organisations saisissent les procédures spéciales des Nations-Unies
27/10/2021 | 21:54
2 min
Agression de Badr Baabou : des organisations saisissent les procédures spéciales des Nations-Unies

 

L’OMCT et ses partenaires Damj et la FIDH, ont rendu un communiqué ce mercredi 27 octobre 2021, indiquant qu’elles saisissent les procédures spéciales des Nations-Unies sur la situation des défenseurs des droits de l’homme, le droit de réunion pacifique et la liberté d’association, l’indépendance des juges et des avocats, la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression, la protection contre la violence et la discrimination en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre et la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, et ce, face à l’intensification des attaques contre les militant.e.s de la communauté LGBTIQ++.


“Le soir du 21 octobre 2021, Badr Baabou, président de l’association DAMJ pour l'égalité et la justice, a été violemment agressé par des policiers dans une rue de Tunis, alors qu’il rentrait chez lui. Deux agents l’ont interpellé, insulté, menacé, roué de coups de poings et de coups de pieds et lui ont volé ses téléphone et ordinateur portables, de l’argent, ainsi que son sac contenant son portefeuille et des papiers personnels et d’autres relatifs à l’association. L’agression visait clairement à punir Badr BAABOU de son activisme en faveur des droits de la communauté LGBTIQ++ et de sa lutte contre les violences policières.


Cette attaque outrageuse n’est pas la première subie par Badr et les autres membres de son organisation qui font très fréquemment l’objet de harcèlement, menaces et agressions physiques. Les défenseurs des droits humains militant pour l’égalité des droits subissent une violence institutionnelle continue, en toute impunité. Alors que les plaintes déposées par les défenseur.e.s victimes restent sans suite, ces mêmes défenseur.e.s font de plus en plus souvent l’objet de poursuites judiciaires abusives”, lit-on en substance dans le texte du communiqué.


Rappelons que l’association Damj a annoncé, depuis le 22 octobre 2021, que son président et militant LGBTQ+, Badr Baabou a été violemment agressé par des policiers dans la soirée du jeudi. L’association a publié les photos prouvant l’agression, précisant que Badr Baabou a été tabassé à l’avenue Jean Jaurès (centre-ville de Tunis) et que son téléphone, son ordinateur, des documents concernant l’association ainsi que ses pièces d’identité ont été confisqués.  Damj a vivement condamné cette agression "meurtrière", assurant que Badr Baabou a été grièvement blessé au niveau de la tête et du visage.



S.H

27/10/2021 | 21:54
2 min
Suivez-nous
Commentaires
boulima
les brutes
a posté le 28-10-2021 à 13:37
Brutes qui mettent le pays dans l embarras. ces policier travaillent pour quel compte? interet de pays ou de police ou de Nahdha? Il y a d autres facons de regler vos conflits avec ce type malade. (passer par la voie de la justice)
cavalero
dac contre la violence policière mais
a posté le 28-10-2021 à 11:44
ce mouvement de luxe social et de dérive n'est pas le moment de le revendiquer il faut revendiquer des choses plus urgentes que ce droit marginal
slim
winhom jama3at droits de l'homme
a posté le 28-10-2021 à 11:41
pourquoi les organismes des droits de l'homme ne font compagnes que pour leurs proches politiques !!

tkhoudh,
quand un ou une de leur cercle est agressé(e) !!!!

les visites repetitives effectuées dernièrement aux prisons et une campagne de com sans précèdent .pour les leurs !!
Kol
Pays de merde
a posté le 28-10-2021 à 09:10
Et flicaille de merde!
Noury
Les poulets flingueurs
a posté le 28-10-2021 à 07:57
Les flics de la circulation en TN n'ont pas été formés au code de la route, alors comment voulez-vous que la flicaille ordinaire soit formée au droit tout court (qu'ils sont censés appliquer et protéger) ?!!!!!