alexametrics
vendredi 27 novembre 2020
Heure de Tunis : 15:54
Dernières news
Affaires étrangères : Vers l’ouverture des frontières aériennes avec la Libye
21/10/2020 | 21:45
1 min
Affaires étrangères : Vers l’ouverture des frontières aériennes avec la Libye

 

Le ministre des Affaires étrangères, Othman Jerandi, a reçu, ce mercredi 21 octobre 2020, Mahmoud Khalifa Tlissi, sous-secrétaire aux Affaires techniques du ministère des Affaires étrangères du gouvernement libyen d’union nationale.

 

Mahmoud Khalifa Tlissi effectue une visite en Tunisie pour diriger la délégation de son pays participant à la réunion tuniso-libyenne pour discuter des moyens d'assurer la circulation et la mobilité commerciale au niveau des passages frontaliers entre les deux pays.

 

Cette rencontre, précise un communiqué du ministère tunisien des Affaires étrangères, a été précédée d'une réunion élargie entre les délégations des deux pays sous la supervision d’Ali Nafti, secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et de M. Tlissi, côté libyen.

 

Une réunion qui a été l’occasion de débattre d'un ensemble de propositions et de solutions pratiques pour restaurer le rythme normal des mouvements commerciaux et de la circulation des personnes entre les deux pays, ainsi qu'à envisager de surmonter les difficultés imposées par la crise sanitaire du Covid-19 et les mesures préventives prises par les deux parties.

 

Selon les parties libyennes il a été convenu de formuler d'urgence un protocole sanitaire unifié entre les deux pays, qui serait suivi de l'ouverture de l'espace aérien et, à terme, des points de passage terrestres.

 

M.B.Z

 

 

21/10/2020 | 21:45
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Gg
En même temps que les protocoles sanitaires...
a posté le 22-10-2020 à 11:19
...il faudrait définir des protocoles sécuritaires, parce qu'il n'y a pas que le virus qui va circuler, les terroristes aussi vont se balader.
C'est vraiment n'importe quoi!
retraité
les mauvaises décisions se suivent et se succèdent
a posté le 22-10-2020 à 08:39
après les mauvaises décisions du 27 juin d'ouvrir nos frontières des arrivants des pays de l'union européenne pour avoir quelques euros que le pays a grandement besoin avec comme résultat une deuxième vague virulente qui a obligé l'Union européenne à classer la Tunisie un pays zone rouge ou les nationaux tunisiens ne plus rentrer dans l'union et maintenant on s'apprête à faire rentrer les ressortissants du pays en guerre civile et sans structure sanitaire adéquate déjà nos hôpitaux publics et privés sont chargés de nos malades covid-19 et d'autres malades de maladies chroniques nous ouvrons nos frontières pour les marchandises et pour les citoyens de ce pays il faut une quarantaine de 14 jours à leurs frais ainsi que les hospitalisations éventuelles dans les cliniques privés à leur charge . pourquoi pas on ouvre nos frontières à nos frères algériens qui nous ont soutenu lorsque les touristes européens font défaut et les marocains aussi pourquoi pas qui ont plus de 175000 cas et plus de 9000 décès. l'essentiel qu'ils nous apportent de devises et tant pis pour plus de l malades et de décès pour covid-19 parmi la population locale .
aldo
==== ghannouchi préoccuper par le dossier droit de l'homme ====
a posté le 22-10-2020 à 08:11
QU ' EN PENSEZ VOUS ?
dalil
inconscience criminelle
a posté le 21-10-2020 à 23:32
on ne maîtrise plus rien suite à la première réouverture des frontières en Juin. on recommence en PIRE. la Libye est en plein désastre COVID. Elle a besoin du système sanitaire tunisien et tant pis si les tunisiens en subissent de terribles conséquences.