alexametrics
Dernières news

Affaire Lotfi Nagdh : Les suspects officiellement accusés de meurtre prémédité

Affaire Lotfi Nagdh : Les suspects officiellement accusés de meurtre prémédité
Les suspects dans l’assassinat du martyr feu Lotfi Nagdh ont été officiellement accusés d’assassinat prémédité. C’est ce qu’a décidé la chambre des mises en accusation près de la Cour d’appel de Sousse, jeudi 26 juin 2014.
 
Feu Lotfi Nagdh a été assassiné le 18 octobre 2012 laissant derrière lui six orphelins et leur maman. Ce jour-là, des affrontements ont eu lieu à Tataouine entre des manifestants appartenant à la Ligue nationale pour la protection de la Révolution (LPR) et des membres du CPR et d’Ennahdha d’un côté et des membres de l’Union régionale de l'agriculture et de la pêche (URAP) de l’autre.

Les membres de la LPR ont tabassé et lynché à mort le coordinateur de Nidaa Tounes dans la ville, Lotfi Nagdh, également président régional de l’Union Tunisienne pour l'Agriculture et la Pêche.

Le 25 janvier dernier, une Chambre de mise en accusation près du Tribunal de 1ère instance de Sousse a officiellement inculpé les assassins présumés de Lotfi Nagdh et a rejeté l'hypothèse de l'arrêt cardiaque comme cause de décès de ce membre du parti Nidaa Tounes. Les accusés ont fait appel, une autre chambre a examiné l’affaire et a aggravé les chefs d’inculpation pour passer de l’article 205 du code pénal à l’article 201.

S'agissant ainsi d'un meurtre volontaire et prémédité et selon l'article 201 du code pénal, les meurtriers de Lotfi Nagdh encourent la peine de mort.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

TOUNSIA
| 29-11-2014 21:56
Affaire à suivre sans relâche !!! nous verrons alors si notre justice est indépendante

yam aliasgavroche
| 26-06-2014 20:43
ce qui est sur est que ce jugement est le plus honnete ,peronnellement la mort de feu lotfi naghd m,a troublé et mème profondément attri sté. tolérance zéro pour ceux qui tuent ,le crime ne paye pas et dieu punit ceux qui tuent sans mobile et avec préméditation.

canalou
| 26-06-2014 18:14
qu il reste encore des consciences reviellees et non aveuglees par le pouvoir et l injustice humaine . Les associations de protection de la revolution qui font des crimes gratuits dans un pays de droitc est INCONCEVABLE

Citoyen_H
| 26-06-2014 16:03

Mais alors sur qui devrait on rejeter la bavure de la pseudo-crise cardiaque.

BN, creusez un peu vos allégations. Dites nous qui est à l'origine de la désinformation qui avait couru à l'époque.
Bon sang, mouillez vous.

Alors si on suit cette logique, tous les procès s'étant passés à l'époque où les chameliers imposteurs étaient officiellement au pouvoir, sont complétement faussés!!!!!!!!!!!



JOHN WAYNE
| 26-06-2014 15:01
L'AXE ALGER-LE CAIRE-DAMAS : UN ROULEAU COMPRESSEUR NATIONALISTE

Décidément, beaucoup de mes prédictions faites entre un café « direct » et un verre de Johny Walker de ma vétuste base coloniale du Bardo se sont avérées être exactes.
Comme par exemple le retour du Nationalisme Arabe qui après la révolution a fait pouffer de rire plusieurs lecteurs hirsutes et aux aisselles sentant le bouc qui sur ce journal électronique se délectaient quant à mes prédictions, interprétées comme étant celles d'un fonctionnaire aigri et « ayant perdu ses avantages ».
Les raisonnements des Tunisiens sont souvent frivoles comme d'ailleurs ces filles brunes et aux corps brulants qui à l'époque se rendaient en Taxis Bibi rouges de leur résidence huppée de Djebel Lahmar a la brasserie Schilling afin de découvrir les mystères de la nuit d'une Tunisie libérée par Bourguiba.
Et à propos de Nationalisme, je veux cette après-midi rendre hommage à cette grande Dame ayant offert toute sa vie à son pays sans le vendre ni le trahir, qu'est Madame Saida Agrébi.
Une Dame que j'ai eu l'occasion de rencontrer à certaines réunions et qui a affiché à chaque fois cette même intelligence et ce même dynamisme qui caractérisent les femmes ayant grandi sous Bourguiba et ayant servi le régime de Ben Ali, lui-même un grand Patriote.
Les femmes comme Saida Agrébi n'existeront plus dans une Tunisie démantelée de ses hauts cadres par la CIA et le Qatar et qui se meurt à petit feu. Une Tunisie dont l'ANC abrite des femmes en hijab souffrant de parlotte islamique teintée d'admiration pour les blancs et les sionistes, comme ce Feldman qui a brisé tant de c'urs au sein de cet assemblée farfelue avant de disparaitre dans une des synagogues de ce monde.
Petit feu, ou plutôt dois-je dire grand feu si l'on s'en tient à la stratégie des terres et des forêts brulées appliquée par Al Qaeda depuis plusieurs mois et qui devrait grandement nuire à une économie Tunisienne déjà moribonde.
Comme vous le savez, je suis le seul au monde qui en Janvier 2013 a prédit un coup d'état militaire en Egypte tel que publié dans un de mes articles sur Business News, et j'ai mis dès le début beaucoup d'espoir en ce grand Nassérien qu'est le Marechal Al Sissi.
Comme le disait JOHN WAYNE, le retour de manivelle nationaliste est déjà enclenché. Et même si Israël s'applique régulièrement à bombarder des sites balistiques Syriens par des raids sournois et à haute altitude, rien ne pourra enrayer ce raz de marée nationaliste qui touche même la Tunisie.
Je demande aux lecteurs souffrant probablement d'haleines fétides de ce site, de porter attention aux dires de ce haut cadre respectable du MIT qu'est El Aroui. Un homme dont je suis fier car il est de ces Patriotes typiques qui même si leurs mains sont liées par les islamistes Tunisiens et le Qatar, s'applique à tenter de défendre la Nation Tunisienne.
Mon flair d'orphelin de Bourguiba et de flic de Ben Ali me dit que cet homme ira loin, si bien sûr il ne subit pas les foudres des islamistes Tunisiens qui ont infiltré notre MIT.
C'est les hommes et les femmes du MIT et de la Garde Nationale qui sauveront le pays de son complot islamiste. Bourguiba a créé dans le temps une école nationaliste qui malheureusement n'a jamais atteint l'armée nationale, mais qui a créé des générations entières d'orphelins de Bourguiba ayant pour obsession la Nation Tunisienne.
JOHN WAYNE et ses services secrets de leur vétuste base coloniale du Bardo, voudraient aussi prédire qu'il y aura au Yémen très bientôt un renversement Nationaliste du Statu quo actuel ce qui fera que ce pays infiltré depuis des décennies par Al Qaeda aura également son général Al Sissi et se joindra aux dominos Nationalistes Arabes.
Il y aurait en effet du Rififi au sein de l'armée Yéménite !
Quant à la Tunisie, les choses bougeront après un attentat terroriste de grande envergure et qui ne devrait pas tarder. Un 11 Septembre Tunisien achèvera de faire comprendre aux Tunisiens qu'Islam et démocratie ne sont pas compatibles contrairement aux dires de cet islamiste Tunisien vivant aux Etats Unis et dont la bouche pâteuse est déformée en permanence par ses mensonges.
Oui, la Tunisie doit avoir un deuxième Bourguiba ou un deuxième Ben Ali.
C'est une question de survie de la Nation Tunisienne peuple de Gxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx !

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.


ines
| 26-06-2014 13:52
Si mes connaissances sont bonnes, il y aura passage obligatoire devant la cour de cassation pour se prononcer sur l'inculpation puis toute une autre procédure pour statuer sur la peine à infliger. Bref, un bon bout de temps qui nous mènera certainement au delà des élections et l'éviction des khwanjias et cie du pouvoir. D'ici là, même le tartour ne peut rien faire tant que l'affaire est encore entre les mains de la justice. C'est un très bon signe pour le moment

clopin-clopant
| 26-06-2014 13:41
S'il vous plaît MM. les Juges condamnez ces criminels à un tant..nombre d'années de prisons, afin qu'ils soient réellement incarcérés et ne puissent pas profiter d'une libération imposée par le "caprice" d'un Tartour qui s'ennuie dans la forteresse de Carthage !

kimdee
| 26-06-2014 13:21
de l'après les élections...

Maya
| 26-06-2014 13:17
Est ce que le medecin qui a conclu que le mort etait survenue à la suite d' une crise cardiaque, reste impuni? Qu'en pense l'Ordre des Medecins?

bahrila
| 26-06-2014 13:04
ils vont être libérés à la prochaine grâce tartourienne.

A lire aussi

Le candidat à la présidentielle et président du parti la Tunisie en avant, Abid Briki a été présent,

20/08/2019 23:51
0

Marzouk insinue que la présidence de la République a pioché dans son programme

20/08/2019 21:35
0

e timing choisi pour sa publication ne peut s’inscrire que dans le cadre de la stratégie de

20/08/2019 19:48
3

seuls 34 partis politiques, sur les 219 existants, ont

20/08/2019 17:02
3

Newsletter