alexametrics
mercredi 29 juin 2022
Heure de Tunis : 04:25
Dernières news
Affaire Belgacem - Le juge interdit la diffusion de tout contenu pouvant porter atteinte à la dignité de la femme
16/05/2022 | 18:07
1 min
Affaire Belgacem - Le juge interdit la diffusion de tout contenu pouvant porter atteinte à la dignité de la femme

 

La porte-parole du Tribunal de première instance de l’Ariana, Fatma Boukattaya, a expliqué, dans une déclaration accordée ce lundi 16 mai 2022, à Business News, que le juge d’instruction a interdit toute diffusion d’un contenu pouvant porter préjudice à la femme lors du traitement médiatique de l’affaire dite Belgacem.

Mme Boukattaya a précisé que cette décision concerne les contenus vidéo, audio, écrits ou ceux partagés sur les réseaux sociaux, qui feraient circuler des images, des reconstructions ou un discours pouvant porter atteinte à la dignité de la femme tunisienne en général et aux victimes en particulier.

 

Le juge d’instruction près du Tribunal de première instance de l’Ariana, a émis, vendredi 13 mai 2022, deux mandats de dépôt à l’encontre du charlatan impliqué dans des agressions sexuelles commises sur de nombreuses femmes qu’il a dupées se faisant passer pour un guérisseur.

Le charlatan, dénommé Belgacem, a été accusé de viol et de harcèlement sexuel ainsi que de charlatanisme et d'escroquerie. Les mandats de dépôt ont été émis sur la base des accusations de viol et de harcèlement, l'instruction est en cours pour les deux derniers chefs d'accusation. 

 

Il se présentait en tant que guérisseur doté de pouvoirs surnaturels. Il a fait des centaines de victimes. Sur sa page Facebook, l'accusé prétendait des miracles grâce à son « sperme béni ». Débarrasser ses clients des mauvais esprits et des sorts qu’on leur aurait lancés…

 

 

M.B.Z

 

 

 

16/05/2022 | 18:07
1 min
Suivez-nous
Commentaires
cavalero
non ces femmes n'avait pas de dignité
a posté le 16-05-2022 à 19:54
une femme qui a une dignité ne s'expose pas dans les bras des charlatans il y a des médecins qui sont là pour leur dire la vérité scientifique sur la possibilité ou non pour la procréation
Gg
Bravo!
a posté le 16-05-2022 à 19:53
Ces filles sont victimes des superstitions, des sortilèges et autres grigris. Et lui c'est un salaud qui profite d'elles.
'?tant sous influence, le libre consentement tombe, c'est un violeur.
Que la justice passe, et bravo au juge.
Alya
Oui Gg
a posté le à 20:30
Je suis très contente de l issue de cette affaire
Mais, honnêtement j avais très peur que le delit de viol ne soit pas retenu puisque que contrairement à d autres pays arabes la sorcellerie n est pas reconnue
Je suis très fière de la justice tunisienne qui a reconnue l emprise mentale et surtout le nouveau concept des relations non consenties
DHEJ
Si ...
a posté le à 22:43
Si les femmes sont sous l'emprise du charlatan c'est qu'il a un pouvoir


Et puis cette justice si elle reconnaît le crime du viol sous l'emprise mentale a-t-elle pris la décision d'assister les victimes psychologiquement?
zozo Zohra
DHEJ
a posté le à 10:37
c'est le pouvoir de la manipulation, psychologie
il agit comme les pervers narcissiques sur leurs victimes.
zozo Zohra
Merci Monsieur le juge
a posté le 16-05-2022 à 18:32
Au moins un juge qui a peu de bon sens.
Pardonne leur, ils ne savent pas ce qu'ils font.

N'importe quoi cette société

Ostor Master Allah
Hichem
mise au point
a posté le à 21:00
....elles ne savent pas ce qu'elles font...
zozo Zohra
Hichem
a posté le à 21:31
Oui Aussi
Allahou waalam

Massaib.

Je parle des gens, colporteurs, ils ne savent pas ce qu'ils font 'elaar' du mal à eux mêmes.
Des choses ne font absolument pas rire, ou de se moquer. C'est plutôt d'une tristesse, la destruction des valeurs et des m'?urs.
Ces réseaux sociaux ce sont le malheur de notre société. Elle se détruise d'elle même