alexametrics
lundi 15 août 2022
Heure de Tunis : 13:14
Dernières news
Accord pour une augmentation de 6% des salaires des employés du tourisme
24/06/2017 | 01:11
1 min
Accord pour une augmentation de 6% des salaires des employés du tourisme

 

Un complément d’accord a été signé, vendredi 23 juin 2017, en présence du secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, du ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi et du président de la FTH, Khaled Fakhfakh.

 

Cet accord stipule une augmentation de 6% des salaires et 6% des primes fixes et générales. Ont été également présents à la cérémonie de signature, Monêm Amira et Mohamed Ali Boughdiri, membres du bureau exécutif national, des représentants de Fédération générale du Tourisme et de la directrice des négociations au ministère des Affaires sociales, Hayet Ben Ismail.

 

S.H

24/06/2017 | 01:11
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (9)

Commenter

Hadj
| 26-06-2017 22:17
Admirez la tenue du Ministre des affaires sociales! C'est la tenue des grands jours! Une cérémonie officielle à l'occasion de la signature d'un accord entre partenaires sociaux! Et dire qu'on a refusé l'accès au locaux d'une tv à un artiste car il était en short! Vous ne trouvez pas que ce pays est un peu schizophrène!!

Fadi
| 25-06-2017 21:12
Enquêtes en camera cachée sur la chirurgie esthétique en Tunisie,combinée avec séjour touristique.
Un massacre...du tourisme tunisien.

Extra
| 25-06-2017 02:06
Depuis pas mal de temps, l'état était venu en aide aux hôteliers en leurs accordant 180 milliards ( si ma mémoire est est bonne) , et maintenant elle leur demande d'augmenter leurs salariés, je dis biens que je n'ai rien compris .

Saliha
| 24-06-2017 14:23
Rendez visite à la zone hôtelière de Monastir et vous verserez, assurément, de chaudes larmes sur ce qu'il est advenu de cette zone: Un véritable désert associé à la saleté et portes cloisonnées des hôtels.
Une véritable ville fantôme, insalubre et incommode. Une situation kafkaïenne.

Ben
| 24-06-2017 13:19
Le secteur du tourisme a subi le pire des cauchemars depuis la révolution de la brouette et le retour des islamistes au pays.
Les attentats du Bardo, de Sousse ainsi que la participation de tunisiens à la plus part des attentats terroristes meurtriers commis à travers le monde finiront par ébranler la situation du tourisme tunisien.
Résultat:Les hôtels ne travaillent que deux ou trois mois par an, les recettes ont baissé et certains hôteliers n'arrivent pas à payer l'électricité et le gaz et des retards énormes sont constatés au niveau du paiement des salaires.
Ces augmentations de salaires pour moins de trois mois de travail effectif et en période de crise manifeste finiront par asséner le coup fatal au secteur touristique et tirera vers le bas des villes entières appelées à devenir des villes fantômes.

Letranger
| 24-06-2017 12:33
Il ne s'agit pas de dévaluation officielle, mais de dévalorisation subie.
Outreplus, la diminution de la valeur d'une monnaie nationale n'entraine pas de fait une revalorisation équivalente des salaires et des avantages sinon elle ne sert à rien.
Mais surtout, n'oublie pas que vous ne faites pas face à une "dévaluation" mais à une dévalorisation qui suit la dévalorisation du pays.

Zug
| 24-06-2017 08:44
C'est moitié moins que la dernière dévaluation de notre monnaie. Accord misérable reflet de la médiocrité des parties prenantes de la scène sociale et politique. Il aurait fallu doubler les salaires pour que les travailleurs puissent vivre dignement. Mais non, nous autres Tunisiens avons pour seule et unique vision que de perpétuer la misère ! Seul Dieu pourra vous pardonner votre extrême médiocrité !

CHDOULA
| 24-06-2017 08:18
La saison est sauvée avec les recettes du tourisme pénitencier !!!!!

aloulou
| 24-06-2017 06:12
ils ont raison.
les arabes ont invente les mathématiques
mesquite Tounes aves des responsables pareils.
Wake up place aux jeunes qualifies.