alexametrics
vendredi 02 décembre 2022
Heure de Tunis : 14:38
Dernières news
Accident de motards impliquant des agents : les explications de la Garde nationale
04/10/2022 | 20:20
1 min
Accident de motards impliquant des agents : les explications de la Garde nationale

 

La page du porte-parole de la direction générale de la Garde nationale a publié, mardi 4 octobre 2022, un communiqué pour revenir sur la séquence vidéo massivement partagée sur la toile, montrant un agent de la Garde nationale pointant son arme vers un citoyen au niveau de la station de péage de Hergla en direction de Tunis.

 

La direction générale de la Garde nationale indique que deux motards ont eu un accident au niveau de l’autoroute A1, précisant qu’un PV a été rédigé dans l’immédiat pour « blessure par erreur pour non-respect de la consigne de stopper émanant des agents de la circulation routière. Les deux motos ont glissé après avoir emprunté un passage clouté réservé aux missions officielles dans le but d’éviter le contrôle et le paiement des frais", assure la version officielle.

La même source affirme que le représentant du ministère public près le Tribunal de première instance de Sousse 2 a été informé, ajoutant qu’un motard a été déféré devant le parquet.

 

S.H

 

04/10/2022 | 20:20
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Jojo
D'accord!
a posté le 05-10-2022 à 10:09
Je suis d'accord pour dire qu'il faut être ferme face à ce genre de comportement car c'est un phénomène qui fait actuellement ravagé en France et qui aurait tendance à trouver des adeptes chez nous, seulement à l'instar de la France il est interdit aux agents de tamponner les fuyards même en les ayant courser car la majorité de ces agents ne sont pas formés pour, donc une mise à jour dans leur formation s'impose avec en plus des textes de loi très très précis. Ceci en ce qui concerne cette histoire. Sur un autre volet on voit depuis quelques temps une prolifération d'agents de police EN CIVIL, SANS UNIFORME, SANS AUCUN SIGNE DISTINCTIF SEULEMENT LEUR FLINGUE AU NIVEAU DE LA CEINTURE, vous arrêtent pour contrôle, question: qui nous prouve que ce sont de vrais policiers, surtout la nuit? Qu'est-ce qui se passerait si on ne s'arrête pas en ayant peur que ce ne soient pas des vrais mais de simples délinquants ayant des armes fictives ou pas?
Judili58
QUE FONT LES PATROUILLES ?
a posté le 04-10-2022 à 23:04
Au lieu de mettre des clous et risquer des accidents mortels il aurait été plus respectueux de la vie humaine d'envoyer une patrouille pour intercepter ces contrevenants.
skabens
course poursuite
a posté le à 13:34
donc course poursuite et mettre la vie de tous les citoyens en danger
J ai des doutes sur l'efficacité autant punir ceux qui ont commis l'infraction que toute la population autour
Tunisino
Mettre des clous
a posté le à 10:52
Mettre des clous est plus approprié que chasser les motards sur autoroute, cela demande moins de moyens et perturbe moins la circulation! Il y a une camera, mais elle n'est bonne que pour les véhicules matriculés, si les matricules ne sont pas truqués! Il faut peut être se mettre dans les bottes des agents, qui travaillent dans un pays en faillite et dont l'Etat est en effondrement, mais aussi de s'informer sur les techniques utilisées aux pays les plus avancés.
Agatacriztiz
Un peu de fermeté quand même
a posté le 04-10-2022 à 22:55
Mais, que je sache, le "refus d'obtempérer" donne le droit aux gardes nationaux et à la police de la route de tirer à vue et même d'abattre le récalcitrant qui refuse sciemment de se plier au contrôle.
Sous d'autres cieux et récemment, beaucoup de ceux qui croyaient échapper aux autorités en leur fonçant dessus, se sont fait "flinguer" sans autre forme de procès.
Si ce sont les voyous qui foncent sur les routes et autoroutes à toute vitesse en faisant un vacarme assourdissant, surtout la nuit, ils méritent un "traitement" spécial pour les dissuader de continuer...
kamem
Bien fait
a posté le 04-10-2022 à 22:05
Il faut respecter la loi mais quel motard racaille
DHEJ
Tota soutien à l'uniforme
a posté le 04-10-2022 à 21:23
A coffrer les hors la loi