alexametrics
Dernières news

Abir Moussi refuse la prestation de serment collective des nouveaux élus

Temps de lecture : 1 min
Abir Moussi refuse la prestation de serment collective des nouveaux élus

 

La présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi a annoncé, ce mardi 12 novembre 2019, qu’elle avait adressé, hier lundi, une lettre au vice-président du parlement, Abdelfattah Mourou afin de contester la prestation de serment collective des élus qui s’effectuera lors de la séance inaugurale du nouveau Parlement, demain mercredi.

Intervenant sur les ondes de Mosaïque FM, Mme Moussi a précisé qu’elle avait appelé, dans sa lettre, M. Mourou à rendre cette prestation de serment individuelle conformément aux dispositions de l’article 58 de la Constitution soulignant que M. Mourou n’a pas encore répondu à sa requête.

Et d’ajouter que cette forme de prestation de serment était « illégale et inconstitutionnelle » et que le Parlement n’était pas une école coranique (Kottab) où la prestation de serment se fait d’une manière collective. Cette manière empêche, également, de vérifier si chaque député a bien prêté serment, selon Mme Moussi.

Interrogée sur sa candidature à la présidence du Parlement, Abir Moussi a dit que cette question serait examinée aujourd’hui au sein du parti et que la décision sera rendue publique ultérieurement.

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (70)

Commenter

Lazari
| 14-11-2019 07:44
Le plus grave est de négliger l'hymne national et de boycotter le chant de 7oumata Al7ima .

Maxula
| 13-11-2019 16:57
Ma réponse à votre très aimable interpellation, fut sauvagement "castrée" par Anastasie hier, et sous les prétextes les plus fallacieux, ainsi que de coutume !
Mais je ne résiste quand même pas au plaisir de vous signaler que le verbe "aller" se conjugue "va" à l'impératif, (troisième personne du singulier). Sans "s", comme TOUS les verbes, à l'impératif !
Et comme vous êtes assez "singulier", voici un exemple spécialement concocté à votre attention : "va" te faire cuire deux oeufs et une "Belle de Morteau" !
Maxula.

Zarbout
| 13-11-2019 10:35
Je suis désolé de vous dire que vous ne savez pas lire et comme beaucoup d´autres sur ce web ils sautent sur les choses sans savoir les différencier et de les mettre dans leur vrai contexte.

Ma réponse était satirique à un autre idiot que j´ai mentionné d´ailleurs par son pseudo. A partir de là ce n´étaient pas mes propos car je les ai cités entre Guillemets. Sinon si votre Abir était vraiment réconciliante elle aurait pu accepter l´invitation d´un président légitimement élu'?' Pour elle son président était et est toujours Zaba.

Je le dis et je le signe, elle est bien l´incarnation du vice comme un mauvais penchant ou défaut grave que réprouve la morale sociale. Votre Chérie bien aimée n´a jamais eu une âme conciliante au contraire'?'

AMAZIGH
| 13-11-2019 09:29
La Tunisie, sa Terre, sa Nation et son Peuple valent bien 18 heures de présence et de travail à l'ARP.
Peut être que pour vous un pauvre bougnoule tunisien ne vaut pas grand chose étant donné que vos donneurs d'ordre frérots et compagnie tendent inlassablement leur yeux et leur culs et leurs mains vers le golfe.
Pauvre misère de vous qui êtes sans foi ni loi.
Une once de sincérité religieuse vous aurait placé dans les fervents défenseurs de cette douce, fière et endurante terre amazigh qu'est notre GRANDE TUNISIE ; et vous ne la méritez pas.

OM Emna Belhabib
| 13-11-2019 09:22
A Ammar et Zarbout.
J'aurai aimé ne pas m' adresser à vous avec la conviction que parfois aucun remède ne peut restaurer ce que le sale temps a gâché ! ( lé yanfa3ou el 3a9arou fi me afsadahou eddahrou! ). La bassesse des propos réservés à cette loyale dame que je salue ne m'honore pas! " hétérosexuelle " dont vous ne connaissez pas le sens ,terme mis à la place d'un autre certainement plus dégradant, son "pantalon", là vous parlez le langage des aliénés sexuels, c'est désolant !
Je m'adresse à d'autres car la vie m'a offert la chance de vivre l'époque de Bourguiba, la malchance pour l'époque de B Ali et le désastre pour l'époque qui a commencé avec l'intrusion massive des obscurantistes depuis depuis bientôt dix ans.
Abir Moussi a eu au moins la franchise requise pour affronter le peuple qui sait plusieurs choses du passé et du présent, elle n'a pas retourné sa veste comme plusieurs de ses congénères. Elle en plus évolué dans le bon sens et sait pertinemment que le retour à la dictature est impossible sauf pour ceux qui utilisent la religion et s'y camouflent derrière. Elle est franche, ( pas comme feu BCE qui nous a bernés par son alliance imposée avec ces obscurantistes), elle appelle les choses par leurs noms.
Sinon pourquoi accepte t on un serment collectif: beaucoup de voyous, de malfrats d'anonymes sont élus (à l'image de leurs électeurs), et ceux qui n'ont pas déclaré leur bien?
A mon avis il doit y avoir un " filtre" , ou une initiative quelconque pour nettoyer la nouvelle ARP avant son lancement ! Là la société civile doit intervenir avant une catastrophe prévisible pire que le sitting du bardo de 2013 du temps de l'ANC ( qui a trainé 3 ans au lieu d'une année) !
Abir Moussi est lucide, elle n'a de complaisance ni de compromis avec quiconque: c'est une denrée rare de notre temps! Ses choix sont convaincants !
Vous avez des politiciens meilleurs ? Les mois à venir le prouveront.

Momo
| 13-11-2019 09:17
Vous êtes l'honneur de la Tunisie tenez vous bien vos positions courageuses ne lâchez rien rien à ces menteurs manwasikech ...........respect madame

hourcq
| 12-11-2019 23:44
....menteur toujours. Contrairement à ce qu'affirme l'islamo-fasciste du forum, qui lui accorde "généreusement" 60000 voix, Abir Moussi a obtenu plus de 130000 voix au premier tour de la présidentielle soit bien plus que l'ex président M. Marzouki jeté aux oubliettes par le peuple. Et son parti le PDL est arrivé 3ème aux législatives avec 190000 voix. Elle a sans doute commis des erreurs qui lui ont coûté un meilleur score mais, d'accord avec de nombreux intervenants, elle a une ligne politique claire antiislamiste et proche des aspirations des tunisiens. Elle a raison car les islamistes sont les fossoyeurs de la Tunisie et si on gratte le vernis "religieux" on ne trouve que des affamés de pouvoir pour servir leurs intérêts. Leur modèle ce sont les pays du Golfe où les grands voleurs vivent dans le luxe et où on coupe la main des petits voleurs miséreux. Son score électoral est encore bas mais en politique, surtout de nos jours, on assiste à des changements spectaculaires des opinions et on voit surgir des leaders venus de nulle part. Car les gens en ont marre des magouilles et des tripatouilles politiciennes. Un homme politique doit respecter la loi et être moralement irréprochable. Et Abir Moussi est un des rares "hommes" de cette ARP. Bravo à son refus de prêter serment collectivement ce qui est une vraie mascarade quand on connaît le CV de certains députés.

veritas
| 12-11-2019 22:07
Tu n'est qu'un Ammar ,un prénom qui en dit long ...

veritas
| 12-11-2019 21:41
Ta joie issue de la fraude et du trafique sera de courte durée ,le jour j tu va terrer comme un ***comme tout les membres de la secte ,c'est une certitude .

Gaddour
| 12-11-2019 21:41
Prier et faire des invocations et serments à des choses qui n'existent pas révèle la profondeur de la bêtise humaine

A lire aussi

M. Azzabi a, en effet, s’est montré optimiste quant à cette nomination ainsi qu’au passage du

21/01/2020 09:44
0

L’élu Attayar et chef du bloc parlementaire du Bloc démocrate, Ghazi Chaouachi a annoncé dans la

21/01/2020 08:51
0

Newsletter