alexametrics
Dernières news

Abir Moussi obtient gain de cause

Temps de lecture : 2 min
Abir Moussi obtient gain de cause

La présidente du parti destourien libre Abir Moussi a finalement obtenu gain de cause dans son conflit avec Ennahdha. En effet,  le bureau du Parlement a émis ce soir un communiqué qui "condamne tous les propos dénigrants proférés à l'encontre du PDL".


Dans un communiqué émis ce soir, dimanche 8 décembre 2019, le bureau de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) a également précisé qu'il supprimera ces propos des débats de la plénière du 3 décembre, jour du clash entre Abir Moussi et Jamila Ksiksi, élue d'Ennahdha.

Le bureau a par ailleurs appelé tous les parlementaires à faire preuve de respect et d'éthique  dans l'exercice de leur mission. 

 

La présidente du bloc parlementaire du PDL avait menacé de ne lever son sit-in, qui a débuté mardi, que si le bloc d'Ennahdha ainsi que la présidence du Parlement lui présentent des excuses écrites.

 

Mise à jour :

30 minutes après la publication du premier communiqué, le bureau de l'ARP fait une deuxième volteface et publie un communiqué similaire dans lequel il condamne "tous les propos dénigrants proférés à l'encontre du parti Ennahdha" précisant qu'il supprimera ces propos des débats de la plénière du 3 décembre. De quoi rendre sa position confuse et provoquer le mécontentement des élus du PDL. 

 

Un troisième communiqué publié vers 21h30, soit 45 minutes après la deuxième publication, fait suite aux deux premiers. On peut y lire que le bureau du Parlement "dénonce tous les faits et toutes les paroles qui ont entravé les travaux des structures de l'assemblée" appelant "toutes les parties à respecter l'éthique du travail parlementaire". Le bureau décide donc de jouer la carte de la prudence en évitant de prendre partie. Il annonce par ailleurs une révision du règlement intérieur et l'élaboration d'un code de conduite qui devra servir à ce que ce genre de dépassements ne se reproduise plus.


S.T

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (49)

Commenter

Objection
| 10-12-2019 07:31
Business organe officiel du PDL.

Foulen
| 10-12-2019 07:28
Trouvez-vous normal que le président de l'Assemblée soit d'un parti qui a échoué à redresser le pays quand le pays avait besoin de lui.
Tout ceux qui ne se sont pas levés pour aller voter, doivent le regretter.

Moadoc
| 09-12-2019 23:37
La vidéo des insultes proférées par une ex RCD convertie en nakbaoui, est là pour nous rappeler la vérité. Les neonakbaouis font du zèle pour avoir les faveurs des islamistes, mais ces derniers ne leur témoignent aucun respect, ils les utilisent et le moment venu les jettent comme un clin ex. TOUT NOTRE RESPECT POUR ABIR MOUSSI.

Zarbout
| 09-12-2019 21:14
1312, c´est son vieux numéro de fil

Maxula
| 09-12-2019 17:57
Je fais exactement ce que vous faites vous-même, mais vous n'arrivez pas à voir la bosse que vous avez dans le dos. . .car vous l'avez dans le dos, ça se comprend !
Et bien profond !
Maxula.
PS. C'est quoi "jalosant" ? Un nouveau mot sorti d'une cervelle pourrie de vieux con ?

Maxula
| 09-12-2019 17:39
Communiqué n° 1. . .
Communiqué n° 2. . .
Correctif aux communiqués 1 et 2 . . .etc.
"E la nave va". . .Et vogue le navire !
"Glissez, mortels, n'appuyez pas !"

Ya Abir, où sont les excuses ?
N'aviez-vous pas exigé des excuses en bonne et due forme en nous menaçant, dans la négative, d'un méga caca-nerveux ?
Les excuses sont encore sous presse ? En cours de formulation ? Toujours au four ?
Vous vous contentez d'un pauvre communiqué (en guise de pis-aller) pour crier victoire alors qu'il n'est pas question de satisfaire à vos desiderata de petite fille gâtée(*) par bouha-lahnine ?
Vous vous êtes fait "enfler" comme une "fleur bleue" et vous essayez de cacher votre dépit lancinant en faisant mine d'avoir eu satisfaction, alors que le bilan de l'opération de com est "archi nul", à l'image de votre nullité criarde et criante ?
Vous avez bien appris votre leçon de camouflage de la vérité à l'école benaliste !
"Ces choses-là nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs" !
Bravo l'artriste, vous n'aurez trompé que les pauvres hères de vos partisans ébaubis !
Mais l'entourloupe ne marche qu'avec les amoureux transis et les moutons à la cause tous acquis !
Et les moutons de Panurge sont à foison, ici comme ailleurs, surtout sur BN, comme de juste !
Maxula.
(*) Vous vous réclamez indument de Bourguiba alors que vous êtes une benaliste pur sucre ?
PS. Le jour où un clampin présentera des excuses à la virago ou à un de ses affidés, réveillez-moi, je ne voudrais pour rien au monde manquer l'évènement du siècle !
Ni rater le spectacle !

zilos
| 09-12-2019 15:08
une nouvelle mouche recrutée pour dire encore des bêtises contre tout le monde et en fonction du payeur .
bienvenue au club des nabbara .
c'est une honte de dire " tout çà pour une simple femme "
tu oublies que la femme tunisienne est une femme et demi .avec son clitoris elle peut baiser des hommes moitié homme .
ABIR A DECULOTTE LE GOUROU ET L'A MIS A GENOUX
BRAVO ABIR .BON TRAVAIL ET BON COURAGE .

Ennahdha aussi...!
| 09-12-2019 15:01
Les deux parties conflictuelles ont tord et ennahdha et le pd l ont eu gain de cause...!!!! Bref, le combat cessa par faute de combattants...!!!!

Abir
| 09-12-2019 14:48
Dans les années 87 , Abir Moussi n'avait que 12 ans,donc,elle n'est responsable de rien envers Bourguiba ,elle est née en 75 , faites votre calcul ! Continuez à tromper certains Tunisiens qui ne savent pas compter comme vous

hamza
| 09-12-2019 14:45
Bir Mousa n'a pas obtenu gain de cause. Elle a joue le clown et elle a attendu les applauds mais personne ne se prette un sou. Donc, elle a massacre son image rien de plus. Encore une fois Samia Abou lui a colle plus de claque mais elle n'a pas demande des excuses. car les rats n'osent pas aux lionnes

A lire aussi

sur un total de 7.145 dépistages

05/04/2020 19:26
1

« L’UIB vient de perdre subitement l’un de ses cadres et de ses enfants les plus méritants des

05/04/2020 19:22
0

il donne un très mauvais exemple, à ses adorateurs, en minimisant le rôle du masque sur le

05/04/2020 19:10
14

Il a également démenti les rumeurs qui circulent sur les réseaux

05/04/2020 18:45
3