alexametrics
Dernières news

Abir Moussi à Habib Jamli : votre capacité à plagier m'impressionne !

Temps de lecture : 2 min
Abir Moussi à Habib Jamli : votre capacité à plagier m'impressionne !
 
 
La présidente du PDL, Abir Moussi a accusé, lors de son intervention à la plénière de vote de confiance, ce vendredi 10 janvier 2020, Habib Jamli d’avoir plagié le programme de son parti et trompé le peuple tunisien. 
 
« Nous n’avons pas participé à votre processus, nous n’avons pas répondu à votre invitation et nous n’avons pas pris de thé avec vous parce que nous sommes convaincus que les mêmes causes produisent les mêmes résultats. Les parties ou les organisations qui vous ont chargées sont incapables de changer quoi que ce soit », assure-t-elle, rappelant les détails chiffrés du bilan économique de l’ancien gouvernement. 
 
 
« Après deux mois de concertations, vous avez ramené un gouvernement avec 42 membres dépassant les gouvernements des USA et de la Chine réunis. Ce programme que vous avez présenté est plagié sur le nôtre, en plusieurs points. Mais vous auriez dû prendre, également, la restructuration du gouvernement », indique-t-elle. 
 
Elle a ajouté, « l’équipe que vous présentez n’a pas les moyens ni les compétences pour réaliser le programme que vous venez d’exposer », soulignant que Habib Jamli n’a fourni aucune vision pour les secteurs stratégiques, et rappelant que plusieurs ministres proposés sont responsables des échecs constatés. 
 
 
« Comment voulez vous nous convaincre que vous êtes là pour changer les choses, pour engager des réformes alors que vous comptez parmi vos ministres d'anciens ministres de la Troika, ceux là mêmes qui ont conduit le pays à la ruine. Des ministres qui ont les mains entâchées du sang des martyrs, des ministres qui n'ouvriront jamais les dossiers brulants, qui n'ont toujours fait que prêter allégeance à des partis et exécuté leurs directives. Non monsieur, nous ne voterons pas pour le gouvernement des Frères extrémistes! », a-t-elle dit.
 
 
Abir Moussi a confirmé que son bloc n’accordera pas la confiance à ce gouvernement, et qu’il se placera dans l’opposition pour barrer la route aux éventuels dépassements qui auront lieu sur le plan économique et politique.
 
 
S.H


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (37)

Commenter

Dr. Jamel Tazarki
| 12-01-2020 04:45
nous sommes même relativement près du magma en-dessous de la croûte terrestre...

par les soi-disant

Citoyen_H
| 11-01-2020 16:47
Merci bien pour le lien.
Excellent.
Salutations

Rachid Barnat
| 11-01-2020 15:16
Ghannouchi n'ayant aucun programme pour sortir la Tunisie de toutes les crises où il l'avait mise, s'étant déchargé sur sa marionnette Jemli sans lui donner de feuille de route claire, ils ont fini par plagier le programme du PDL !
Une telle forfaiture prouve bien que la seule a disposer d'un programme claire et cohérent est Abir Moussi !!
Alors pourquoi choisir la copie quand on peut avoir l'originale ?
C'est une reconnaissance indirecte du sérieux du programme du PDL !!!

https://www.youtube.com/watch?v=Goj_8lTp3UE&fbclid=IwAR1L2FdcGWk79il64PIxjeY1bVOJSxRBN5X8jRpCsz4tVdHtaYkfC4rG384

Dr. Jamel Tazarki
| 11-01-2020 10:06
a) Je vous prie de relire l'article "40% du déficit commercial est énergétique" sur le lien suivant:

https://www.businessnews.com.tn/40-du-deficit-commercial-est-energetique,520,94317,3

b) Géothermie, l'énergie issue de la chaleur du sous-sol de la Terre: "Le terme géothermique provient du grec Gé (Terre) et Thermos (Chaud), la géothermie est l'énergie issue de la chaleur du sous-sol. Les sols accumulent la chaleur sans cesse renouvelée par l'énergie radioactive et de la présence proche du magma en-dessous de la croûte terrestre. Ce principe consiste à extraire l'énergie contenue dans le sol pour l'utiliser sous forme de chauffage ou d'électricité. Selon les latitudes et les régions l'augmentation de la température avec la profondeur est plus ou moins forte, et varie de 3°C tous les 100 mètres.", voir le lien:
https://www.picbleu.fr/page/geothermie-l-energie-issue-de-la-chaleur-du-sous-sol-de-la-terre

c) La structure de la terre
https://www.pressreader.com/canada/les-fiches-du-petit-quotidien/20190308/281505047510474

d) Je voudrais informer que l'Allemagne voudrait satisfaire tous ses besoins énergétiques à partir de la géothermie, l'énergie issue de la chaleur du sous-sol de la Terre.

e) je rappelle que la croûte continentale de la Tunisie ne dépasse pas les 10Km, alors que la croûte continentale de l'Allemagne dépasse en certains lieux les 30Km.


==>
Ce qui fait qu'en Tunisie nous sommes même relativement trop prêt du magma en-dessous de la croûte terrestre dont la température pourrait atteindre les 3000°C (ça dépend de la profondeur)

Je me demande ainsi pourquoi ne pas utiliser, comme l'Allemagne, la Géothermie alors que nous avons l'avantage que notre croûte continentale est relativement mince? En plus la Géothermie est une énergie renouvelable qui nous permettrait de protéger notre environnement et notre écosystème...

Je suis désolé de le dire, la Tunisie n'a plus de visions intelligentes et nous refusons de reconnaître le changement de paradigme.

Dr. Jamel Tazarki, Mathématcien

Badran
| 11-01-2020 10:02
Non à Moussi et à son parti, leur idole est le despote Bourguiba le falsificateur des élections, le président à vie, (...)!

Abir
| 11-01-2020 09:53
Aujourd'hui, je vous dis encore un Bravo, votre ténacité,vos refus aux Kwanjias ont apporté leurs fruits,vous étiez solitaires et honnêtes à rejeter les Kwanjias et ne jamais coopérer avec eux et ça, les tunisiens ont apprécié et vous apprécieront d'avantage et on espères que les autres politiciens elwatanynnes seront à la hauteur et hier soir ils ont montré qu'ils sont capables quand leurs esprits et leur conscience sont au rendez-vous !

J.trad
| 11-01-2020 09:27
Tu dois savoir que les dettes étaient l'initiative de Bourguiba qui voulait accélérer la MODERNISATION de la Tunisie ,il aurait fallut un autre chemin , la Sagesse dit ( imchi bi'l mdass ,7atta tisna3 'assabbat ) ,Bourguiba optait pour un socialisme , il a vidé les zone rurales ,il a presque asfixcié l'agriculture , une EXODE rurale de main d'oeuvre bras et jambes dans le béton , des milliers de chantiers obstruaient les villes ,des terres agricoles ,fertiles ,bien arrosées ,qui produisaient la nourriture sont devenues des zones ,calcinées ,l'urbanisme fessait applaudir le peuple de joie ,les entrepreneurs sont en majorité des zones côtières ,l'intérieur du pays se vidait ,petit à petit ,le montant des dettes galopait ,les taux d'intérêt , souillait les finances de l'avenir ,bref ,avant de partir ,Bourguiba ,était déjà hué ,toi 3abir Moussi ,tu n'était pas encore née, vint alors ton deuxième futur leader ,il fit dévier les chariots vers le capitalisme ,l'un grand projet de lotissement était entamée avant Ben Ali ,les sommes pharamineux ,les offres généreuses des banques mondiales augmentaient les sommes et gonflaient les taux d'intérêt ,la joie ensorcelait les citoyens , maintenant ,lorsque tu as formé ton partis (qualifié,libre) , tu te trouves devant une réalité ,dure ,les caisses vidées par Ben Ali , sont maintenant si (enchaînées par les dettes et les taux d'intérêt exorbitants) ,il va falloir que tu abrège ,l'enseigne de ton partis ,le qualificatif (ligotté ) doit se substituer au qualificatif ( 7orr :libre) , tout le peuple est (enchaîné) ,aujourd'hui ,nous devons marcher ( bilmdass) jusqu'à ce que les dettes ,et les taux d'intérêt accumulés soient payés ,toute la fanfare ,et les insultes et les accusations tu dois les verser sur les tombeaux ,des amoureux de la modernité (importée) , la morale de la morale , est que (rien ne sert de s'endetter ) car toutes les religions prohibaient (l'usure : erriba ) ,voilà pourquoi un gouvernement IKHWANI , serait préférable , tu dois applaudir (Doustour DIVIN) et s'il faut couper la main aux voleur ,il faut le faire ,surtout si c'est des NAHDHAWI ,qui volent ,ou des a7raar qui s'endettent moyennant USURE.

Dr. Jamel Tazarki
| 11-01-2020 09:05
C'est la classe politique et tout notre pays qui stagnent a reproduire les mêmes idées archaïques de l'ancien millénaire... Et tous ceux qui se croient des bourguibistes, ils n'ont pas compris grand chose au bourguibisme, même pas notre fameux BCE (Allah yarhamou).

Certes, le Code du statut personnel est une série de lois progressistes et historiques. Par contre j'insiste que l'intelligence et la vision de notre fameux Habib Bourguiba (HB) sont beaucoup plus que le Code du statut personnel.

@Madame Abir Moussi, je voudrais vous redonner dans mes deux commentaires ci-dessous deux dimensions de la vision de HB qui ont été négligées par les soit disant bourguibistes:

a) Le planning familial vers une vie meilleure
b) l'écologie industrielle et de l'économie verte afin de garantir la protection environnementale


Et tant que nous ne prenons pas ces deux dimensions bourguibiennes en compte, la Tunisie ira du pire en pire.


Très Cordialement
Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

Vous trouvez quelques uns de mes commentaires sur le lien suivant:
https://www.businessnews.com.tn/video--abdelkrim-zbidi-president-de-la-republique,539,89783,4

Dr. Jamel Tazarki
| 11-01-2020 08:57
Introduction: Le planning familial vers une vie meilleure!

@Madame Abir Moussi: Bourguiba était un visionnaire et a encouragé le planning familial alors que la Tunisie ne comptait que 3,3 Millions d'habitant. Et je suis très déçu que dans votre programme socio-économique pour la Tunisie il n'y a pas un seul mot crédible concernant le planning familial.

Il faut comprendre enfin que la Tunisie n'a pas les moyens/ressources afin de nourrir et de satisfaire les besoins de 11 ou 12 millions d'habitants. Voilà un exemple où on a dépassé de loin nos limites:
http://www.businessnews.com.tn/nouveau-record-de-consommation-delectricite-la-steg-rappelle-les-consignes-de-consommation,520,74145,3

La croissance démographique excessive en Tunisie a causé beaucoup de problème dans les domaines de l'emploi, de l'éducation, des transports, du logement, des soins médicaux et de la protection de l'environnement.

Je donne d'abord une explication non mathématique simple et très approximative de la poussée démographique. Comme nous le savons, chaque couple peut avoir zéro ou plusieurs enfants. Quand ce nombre d'enfants par couple est égal à 2, la population tend vers un état final stable (elle n'augmente pas et elle ne diminue pas). Ce qui fait que les parents (un couple) vont mourir un jour et vont laisser exactement deux descendants. On a donc un système en équilibre permanent. Quand le nombre d'enfants par couple est inférieur à 2, alors la population va diminuer. C'est-à-dire deux personnes (un couple) vont disparaitre un jour et vont laisser un seul ou zéro descendant. Mais à partir de 2.1 enfants en moyenne par couple, cela se complique: le nombre d'individus par génération se met à augmenter sans fin. Et cette croissance qui peut paraître lente, est en fait véritablement explosive puisqu'elle a entraîné un quadruplement de la population tunisienne en 60 ans (entre les années 1956 et 2017). Or, un demi-siècle est très vite passé! On ne peut pas continuer à ce rythme.

Ce qui aggrave encore la situation, ce sont les mariages à 16 ans ou même à 15 ans: dans ce cas particulier même une fécondité de 1,6 enfants par couple ne peut pas freiner la croissance explosive de la population tunisienne'

Ignorer la poussée démographique en Tunisie c'est reporter les problèmes à plus tard, à la période où il faudra trouver les moyens à la fois d'arrêter cette croissance et de résoudre autrement cette difficulté restée un temps camouflée

La récolte céréalière tunisienne n'a pas cessé d'augmenter, mais la quantité de grain par tunisien n'a pas cessé de se réduire à cause de la poussée démographique. Un grand pourcentage de l'accroissement annuel du revenu national est absorbé par l'accroissement de la population, ce qui absorbe une grande partie de nos fonds et freine le développement économique et social.

En 1956 la Tunisie comptait 3,3 Millions d'habitants, en 2017 elle compte 11à 13 millions d'habitant et d'après mes calculs statistiques la Tunisie aura 28 millions d'habitants en 2045. Où allons-nous et qu'elles seront les conséquences pour l'environnement?

L'équilibre à long terme entre croissance démographique et approvisionnement alimentaire est indispensable, Il faut s'attendre à ce que le taux annuel de croissance de la production alimentaire par habitant en Tunisie continue de baisser.

La croissance démographique doit diminuer afin de stabiliser la population tunisienne autour de 10 Millions d'habitants. En effet, à un état stationnaire de la productivité il nous faut aussi un état stationnaire de la croissance démographique.

Puis, je rappelle que la fermeture de plusieurs écoles primaires ou la baisse du nombre d'élève en Tunisie n'est pas un signe de la baisse des naissances comme nous le racontent certains pseudo-scientifiques, mais elle est plutôt la conséquence du fait que le nombre d'enfants âgés de 6 à 15 ans n'ayant jamais été à l'école ou l'ayant quittée avant la fin de la scolarité obligatoire s'élève à plus d'un million en Tunisie. L'écart est plus accentué selon le genre, l'âge, le milieu de résidence, ou l'activité des enfants. 67.6% des enfants non scolarisés ou déscolarisés, sont des filles. 60% des enfants concernés habitent les zones rurales et 40% sont en situation de travail.

Nous avons le choix de laisser la nature ajuster la poussée démographique en Tunisie par les catastrophes et les épidémies ou de prendre notre destin en main pour ajuster le nombre des naissances afin de garantir un équilibre entre la poussée démographique et nos ressources naturelles limitées.

Très Cordialement

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

Dr. Jamel Tazarki
| 11-01-2020 08:47
Introduction: Le prix des dégradations environnementales de la Tunisie!

Tous nos malheurs socio-économiques des années 2011-2017 ont été programmés sans aucune mauvaise intention (plutôt par idiotie) durant les années 80, 90 et début 2000. En effet, on n'a jamais parlé de "développement durable" durant la dictature! Notre oligarchie entrepreneuse a détruit la totalité de notre système écologique et de notre environnement sans vouloir le réparer!

Des faits:
-Allez voir ce qu'est devenu la région de Gabes, ses oasis, sa mer, ses plages et son air après 1987 (après le départ de HB).
- Allez voir ce qu'est devenu la région de Chenini, ses oasis, sa mer, ses plages et son air après 1987 (après le départ de HB).
- Allez voir ce qu'est devenu le golf de Tunisie après 1987 (après le départ de HB).

-La progression des exportations durant les années 80 et 90 se traduisait par une détérioration de la qualité de l'environnement. Si on incluait le prix des dégradations environnementales de la Tunisie (pollution, surexploitation) des années 80 et 90 et 2011-2020 (puisqu'on produisait à bon prix en détruisant le système écologique), on aurait un énorme déficit! Le Golf de Tunis était d'une propreté sans antécédent, la mer de Gabes était bleue claire, à Tazarka on se baignait dans une mer bleue turquoise, etc., etc., etc.

Le Golf de Tunis avait une capacité de 50 Millions de tonnes de poisson au début des années 80, alors qu'aujourd'hui on n'y trouve pas plus que 5 Millions de tonnes de poisson. Pareil avec le Golf de Gabes. Et ceci seulement à cause des conséquences fatales de la pollution et de la dégradation de notre milieu naturel.

Les quantités de pollutions produites en Tunisie depuis les années 80 sont largement supérieures aux capacités de la nature à se régénérer. Il faut absolument se libérer de cette idée absurde que la mer est immense et serait capable d'absorber toutes nos pollutions et nos eaux usées (la pollution fécale). Notre mer est dévastée, polluée, vidée de ses ressources. On ne peut pas rester indifférent à ce genre de dégâts. Les citoyens tunisiens doivent apprendre à manier la vertu du respect non seulement des pauvres, des femmes, des enfants et des vieux mais aussi des arbres, de la terre, de l'eau et des animaux...

Nos hommes d'affaires et la majorité de nos politiciens sont en train de réduire les capacités des générations futures à répondre à leurs besoins au nom de l'augmentation des exportations et la rentrée de devises étrangères.

Mr. Mehdi Jomâa ne voyait qu'une seule solution afin de sauver la République, et cette unique solution était l'introduction du gaz de schiste: Voir le lien suivant:
https://reporterre.net/La-menace-du-gaz-de-schiste-plane

==> Mr. Mehdi a failli ruiner le pays par ses drôles d'idées et heureusement qu'il est parti avant d'enfoncer la Tunisie dans une catastrophe écologique, environnementale et socio-économique.


La notion de développement durable et soutenable devrait être au centre de nos programmes socio-économiques. Il s'agit de concilier le développement socio-économique avec les contraintes environnementales

Le pseudo miracle économique des années 80, 90 et 2000 était au prix des dégradations environnementales de la Tunisie! Et notre économie en souffre aujourd'hui énormément!

Même au temps de Bourguiba il y avait de la misère sociale, mais c'était une misère sociale supportable...

@Madame Abir Moussi, dans votre programme socio-économique vous n'avez pas écrit un seul mot crédible concernant la protection environnementale

Très Cordialement

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

A lire aussi

sur un total de 7.145 dépistages

05/04/2020 19:26
1

« L’UIB vient de perdre subitement l’un de ses cadres et de ses enfants les plus méritants des

05/04/2020 19:22
0

il donne un très mauvais exemple, à ses adorateurs, en minimisant le rôle du masque sur le

05/04/2020 19:10
14

Il a également démenti les rumeurs qui circulent sur les réseaux

05/04/2020 18:45
3