alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 03:43
Dernières news
Messaoudi : l'affaire des 25 personnalités devrait finir entre les mains de la justice militaire
03/12/2022 | 21:27
2 min
Messaoudi : l'affaire des 25 personnalités devrait finir entre les mains de la justice militaire


Abdessatar Messaoudi, avocat de l’expert en économie et ancien ministre Hakim Ben Hamouda, a indiqué que l'affaire des 25 personnalités devrait finir entre les mains de la justice militaire. Il a expliqué que l'un des accusés faisait partie des forces de l'ordre et que la loi obligeait la justice civile à se dessaisir, dans ce genre de situation, de l'affaire au profit de la justice militaire.


Dans une déclaration accordée le 3 décembre 2022 à Business News, Abdessatar Messaoudi a expliqué que le juge d'instruction chargé du dossier devait renvoyer l'affaire devant le tribunal de Tunis. Ce dernier après avoir constaté la présence d'un membre des forces de l'ordre dans la liste des accusés, doit automatiquement se dessaisir de l'affaire et la soumettre au ministère public près le tribunal militaire. 


Abdessatar Messaoudi a considéré que l'annonce du renvoi de l'affaire devant la justice militaire pourrait avoir lieu le lundi 5 décembre 2022. Il a précisé que plusieurs indices démontraient cela évoquant le report de certaines auditions. 


Un document contenant la liste de 25 personnalités du monde politique et médiatique a fuité, vendredi 25 novembre 2022. La fuite vient du même groupe de « bloggeurs » qui se disent libres, mais proches des cercles du pouvoir. Le document fait état d’une instruction ouverte par le Tribunal de première instance de Tunis.

Ces personnalités sont visées par de graves accusations prévues par le code pénal notamment : atteinte à la sûreté extérieure de l'État, offense contre le chef de l'État, complot formé dans le but de commettre des attentats contre la sûreté intérieure de l'État, entente établie dans le but de préparer ou de commettre un attentat contre les personnes ou les propriétés ou encore faux et usage de faux. Les personnes visées par l’enquête encourent de très lourdes peines. 



S.G

03/12/2022 | 21:27
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Lenet
Ce n'est un scoop
a posté le 05-12-2022 à 10:38
Parmi cette liste beaucoup de noms étaient connus des services de renseignements mais ces services attendaient le moment opportun pour les coincer....je ne parle pas du cas akecha qui ne fait aucun doute sur la haute trahison de cette vermine qui mérite la pendaison....
Si elle n'a rien à se reprocher pourquoi elle ne s'explique pas devant la justice de son pays Et pourquoi elle n'y rentre plus
Dites moi et expliquez moi comment cette personne a réussi à s'installer en France aussi facilement, d'avoir de l'argent, un appartement, et des papiers alors qu'elle ne connaissaitrien de ce pays avant son arrivée à carthage....les taupes qui bossent pour la France contre leurs propres nations sont récompensés par la France surtout ceux et celles qui sont au c'?ur du pouvoir....
Une sonac affamée restera toujours une sonac dalleuse..
Naim
Y'a pas de fumé sans feu
a posté le 04-12-2022 à 18:43
Il faut les foutre au trou et tous ceux qui se sentent pousser des ailes.
Houcine
Tout le monde gémit.
a posté le 04-12-2022 à 13:48
En vérité, si l'on devait compter les félons et les magouilleurs qui n'ont d'autre projet que d'en être et en profiter, ce ne seraient pas 25, mais des centaines.
Des nantis, des parvenus, capables de tout en vue de s'enrichir, amasser, sans une pensée pour ceux qu'ils
rançonnent ignorant leur sort avec cette assurance digne des hobereaux.
Je n'ai pas grande compassion pour ces gens, que le mot même de personne ou citoyen leur va si mal.
Il convient d'être un tant soit peu sérieux, et regarder en face le saccage du pays sous la houlette d'un assemblage d'incompetebts doublés de voyous, menteurs et voleurs rejoints opportunément par ceux qui ont coutume de se regarder comme une race d'exception vivant sur le dos de ceux qu'ils exploitent ou simplement volent.
Toutes les considérations morales ne sont que des ruses pour justifier leur position, et poursuivre leur ouvrage que rien ne justifie sinon le privilège de la naissance ou les positions acquises par la grâce des circonstances et de l'entregent.
Une seule règle me sert de guide, je respecte tous et tout le monde sous condition que la réciproque soit vraie.
Alors, que le bal des réjouissances commence !