alexametrics
Dernières news

Abderraouf Chebbi : je n’ai parrainé qu’un seul candidat

Abderraouf Chebbi : je n’ai parrainé qu’un seul candidat

 

Le député Abderraouf Chebbi a publié, dans la soirée du samedi 17 août 2019, un statut pour répondre à la polémique concernant son parrainage pour deux candidats à la présidentielle, à savoir, Nabil Karoui et Slim Riahi.

 

Sans citer de noms, Abderraouf Chebbi a assuré qu’il n’a parrainé qu’un seul candidat, soulignant qu’il a déposé une signature légalisée le 5 août 2019.

Rappelons que Nabil Karoui avait présenté son dossier à l’Isie le 2 août 2019.

 

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

tous les trois se ressemle
| 18-08-2019 21:45
ce ne sont pas des députés tous des opportunistes bajbouj allah yar7mou le 9 avril dernier a dit qu'il faut changer le systéme des corompues

Citoyen_H
| 18-08-2019 21:26
Il me semble que vous vouliez faire allusion aux médias alternatifs et non aux médias mainstream, d'après ce que j'ai compris.


Microbio
| 18-08-2019 18:16
Clairement: OUI.
Il est simplement dommage que peu de gens prennent le temps d'examiner le contenu des Mainstream-Medias, même d'un point de vue logique, et de se demander á qui profitent toutes ces histoires.
Les 4 piliers de la démocratie en Tunisie ont été depuis longtemps fusionnés en un seul pilier, tenu par le feutre et la finance..
Et presque tout ceux qui ont voulu le changement du pays, on vite retrouvé leurs cafés préferés pour jouer à la carte..

Transparence (suite)
| 18-08-2019 16:20
Les trois piliers de la démocratie, justice indépendante, police républicaine et presse indépendante, n'ont pas été volontairement construit par le système politique postrévolution. C'est le consensus des acteurs politiques pourris. Or la démocratie permet au diable de chacun de chasser celui de l'autre ; c'est la relation vertueuse entre pouvoir et contrepouvoir que permet la démocratie qui exige la transparence pour sanctionner positivement ou négativement les élus. Aujourd'hui, la situation est encore sombre : les diables chantent et dansent ensemble et la population électorale participe à la « fête ». '? la lumière des derniers sondages, le système politique actuel va se reproduire avec les candidats aux élections présidentielle et législative (les personnes changent mais le profil est toujours le même. Les discours vides de la plupart des candidats montrent l'absence de culture pour porter un projet au service du pays. C'est le résultat de l'abrutissement général produit par la dictature. Il se poursuit car la cupidité et l'ego commandent le comportement ; chacun où chacune a pour modèle celui du dictateur.

Abel Chater
| 18-08-2019 15:42
Un escroc qui joue à l'acrobatie politique et bientôt juridique. Il doit avoir encaissé de fortes sommes de Nabil Karoui et de Slim Riahi, à la fois. Maintenant, il fait le chantage avec ce duo, qui va le premier lui demander la restitution de la somme qu'il lui a escroquée.
Cet Abderraouf Chebbi doit être inculpé par la Justice tunisienne, pour escroquerie. Les citoyens de Tozeur sont plus honnêtes que de réélire un tel faux-jeton, parce qu'il porte le nom «tozeurien» de "Chebbi".
J'ai été à Tozeur, qu'est-ce que cet escroc a fait pour cette région, hormis cette route goudronnée qui ne mène nulle part!!!

Transparence à Microbio
| 18-08-2019 15:25
Je suis parfaitement d'accord sur votre analyse des médias. Mais il existe des positions de certains journalistes qui dérangent la complicité entre des corrompus du pouvoir politique. L'ISIE hésitait entre informer ou non le public mais je constate que suite à une revendication de la transparence dans les médias; elle a fait ce choix. Ce qui est important est de trouver le promoteur de la transparence de la gouvernance politique pour chasser le diable qui habite chaque acteur politique et aussi chaque électeur.

Ok
| 18-08-2019 14:30
On a au moins vu sa tranche a ce p....

Microbio
| 18-08-2019 12:02
Notre soi-disant démocratie ne fonctionne que si la formation de l'opinion reste dirigée, sinon c'est un danger pour les élites dirigeantes. Et toujours le conte de fées de la presse libre, ils ont tous leur "maître", le financier. Quiconque approfondit ses recherches découvrira dans quelle poignée de mains se trouve la majorité du paysage de la presse. Les journalistes détruisent la vérité, les médias de masse trompent les citoyens, ils étaient et sont un instrument de domination. Les hommes de main des médias sont presque tout aussi corrompus, hypocrites et mensongiers que la poupée politique en lambeaux ...

Bonne journée!

bizertin
| 18-08-2019 12:00
de ton parrainage ,les 2 candidat ont 12 signatures.Ton parrainage,tu te mets o'u je pense.

MH
| 18-08-2019 11:54
Cet article met en cause Nabil Karoui sans le nommé. Est ce surprenant ?

A lire aussi

L’examen des recours concernant les résultats du 1er tour du scrutin présidentiel a été achevé, ce

21/09/2019 21:29
0

L’ancien président de la République, Zine El Abidine Ben Ali, décédé le 19 septembre 2019, a été

21/09/2019 18:10
3

Un problème qui a engendré une sanction par les urnes du système au pouvoir soulignant que Youssef

21/09/2019 16:38
27

Un appel qui a été, visiblement, réfuté catégoriquement par Kaïs Saïed qui a réitéré son engagement

21/09/2019 15:43
30

Newsletter