alexametrics
Dernières news

Abdennaceur Aouini va entamer un sit-in de protestation

Temps de lecture : 2 min
Abdennaceur Aouini va entamer un sit-in de protestation

 

Dans une publication Facebook du 5 juin 2020, l’avocat Abdennaceur Aouini a annoncé qu’il allait entamer un sit-in de protestation au bureau du bâtonnier des avocats au palais de justice à partir du 8 juin.

 

Abdennaceur Aouini conteste le fait que le bâtonnier des avocats n’a pas émis de communiqué et n’a pas protesté auprès des autorités après l’agression par les forces de l’ordre dont l’avocat dit avoir été victime. Me Aouini avait déclaré avoir été victime d’agression au cours de l’arrestation de Walid Zarrouk, qui était au domicile de l’avocat.

Dans le même post, Me Aouni déclare avoir donné sa version des faits dès le lendemain de l’arrestation au bâtonnier et aux membres du conseil de l’ordre. Une plainte en bonne et due forme a ensuite été rédigée et adressée au procureur de la République par le secrétaire général de l’ordre.

Devant l’inaction du bâtonnier, Abdennaceur Aouini entamera ce sit-in jusqu’à ce que des poursuites soient engagées contre le procureur de la République près du tribunal de première instance de Tunis, contre le directeur général de sûreté nationale et le directeur de la police judiciaire à la direction générale de la sûreté.

Abdennaceur Aouini avait déclaré, le 1er juin 2020, jour de l’arrestation de Walid Zarrouk, que ce dernier avait été kidnappé de chez lui par la force. « Dès que j’ai ouvert la porte, plus de dix individus sont entrés, kidnappant Walid Zarrouk. Ils l’ont violemment agressé sur les escaliers. Quand j’ai voulu intervenir en indiquant que j’étais son avocat, réclamant les papiers officiels, on m’a repoussé. On m’a crié dessus affirmant qu’ils détiennent un ordre verbal du procureur de la République et du directeur général de la sécurité nationale », avait-il assuré.

Le lendemain, le ministère de l’Intérieur a démenti cette version en indiquant que l’arrestation a eu lieu dans la rue, et non au domicile de l’avocat. Le département a assuré que c’est Abdennaceur Aouini qui s’est rendu coupable d’agression et d’insultes contre les forces de l’ordre et qu’une plainte a été déposée contre lui. Le ministère a également précisé que toute l’intervention a été filmée.

 

S.F


 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

cavaliero
| 05-06-2020 13:22
accuser l'avocat qui est intervenu dans la rue pour insulter les forces de l'ordre ça tient pas debout

Hounga
| 05-06-2020 11:09
Qui ment, qui croire la réponse restera dans l'inconnu dans le pays des menteurs. Entre l'arrestation dans le domicile et dans la rue, l'agression supposée l, les différences de versions sont énormes. Des cadres du ministère et un avocat, ceux sont quand même des métiers dignes. donc la vérité doit apparaître au plus vite.

el manchou
| 05-06-2020 11:01
Ce n'est pas lui qui hurlait comme un ivrogne "ben ali h'rab" ?

Alors, c'est bon la démocratie des 5wenjayya ?

Enjoy !

zilos
| 05-06-2020 10:25
as-tu gagné à part la merde de son départ et du coup d'état ?
JE TE LE DIS CARREMENT RIEN QUE LA MERDE .
EZZIN HRAB ,BOURGUIBA MET ,GHANNOUCHI FOK DHAHREK .VIVE LA TUNISIE ET SES INTELLOS .

takilas
| 05-06-2020 09:09
Et l'on nous parle de Ben Ali et que "vous voulez revenir au temps de Ben Ali" comme le dit nerveusement Yamina Zoghlami, quoique Ben Ali est l'un des plus grands amis de nahdha et leur bienfaiteur et sauveur sur tous les plans.

A lire aussi

"son attachement à l'assainissement du climat politique et social et au respect de la transparence

02/07/2020 20:06
0

Mohamed Moez Belhassine succède, ainsi, à Nabil Baziouche.

02/07/2020 20:06
0

Et les déductions sur les salaires des travailleurs.

02/07/2020 19:41
0

Il était DG à l'agence de promotion de l'Industrie.

02/07/2020 18:12
0