alexametrics
Dernières news

Abdelhamid Jelassi : Ennahdha me rappelle le parti socialiste destourien

Temps de lecture : 2 min
Abdelhamid Jelassi : Ennahdha me rappelle le parti socialiste destourien

 

 

« Le bureau exécutif d’Ennahdha est intervenu sur toutes les listes électorales pour les prochaines législations. Et c’est tout à fait compréhensible », a révélé le dirigeant du mouvement Ennahdha et membre du Conseil de la Choura, Abdelhamid Jelassi, lors de son passage à « Midi Show » sur Mosaïque FM ce jeudi 18 juillet 2019.

L’invité d’Amina Ben Doua a également indiqué qu’à l’heure actuelle, il reste un militant et un membre du mouvement Ennahdha et que le parti réussira à gagner les prochaines échéances électorales. Abdelhamid Jelassi n’a cependant pas voulu répondre à la question de la journaliste s’il prévoit de quitter ce parti et s’est contenté de dire : « Ma position changera s’il n’y a plus de démocratie dans ce parti ».

« La situation actuelle au sein d’Ennahdha me rappelle la situation de la Tunisie entre 1971 et 1974. Je pense aussi qu’Ennahdha ressemble au parti socialiste destourien (PSD, ancien parti au pouvoir durant le régime de Bourguiba, Ndlr). Le pays a actuellement besoin d’un parti démocratique qui puisse réussir à changer la situation. En 1973 ou 1974, les Tunisiens avaient raté l’occasion de rendre le parti au pouvoir démocratique ! La plupart des membres d’Ennahdha ne veulent pas que l’histoire se répète », a-t-il déclaré.

Petit retour en arrière : En 1971, le 8e congrès du PSD avait lieu alors que les rumeurs sur l’état de santé de l’ancien président de la République, Habib Bourguiba, avait commencé à s’alimenter dans toute la Tunisie. A cette époque, Ahmed Mestiri, ancien ministre de l’Intérieur, avait été suspendu du parti au pouvoir et Bourguiba avait alors rejeté une liste électorale. Trois ans plus tard, le 9e congrès du PSD avait eu lieu. Bourguiba avait été élu président à vie du parti et les congressistes avaient appelé la chambre des députés à entamer des réformes sur l’ancienne constitution pour que le chef de l’Etat soit président de la République à vie.

Par ailleurs, Abdelhamid Jelassi a estimé que le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, a le droit de se présenter aux législatives mais a refusé de donner son avis si ce dernier ferait mieux de se présenter à la présidentielle.   

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

A__Zut !
| 19-07-2019 15:47
Bref, pour l'auteur de: « Nous sommes sages parce que l'intérêt du pays l'exige, mais en réalité, nous sommes des démons » (*) et de « Sana Ben Achour n'est pas démocrate ! » (**), Ennahdha, en mettant pratiquement une croix (si j'ose dire) sur les résultats de ses propres primaires pour les prochaines législatives, est en train de perdre l'occasion de devenir démocrate...

Encore faut-il qu'elle l'ait jamais réellement voulu...! Ou qu'elle le puisse !
___________________
(*)https://www.businessnews.com.tn/les-menaces-de-abdelhamid-jelassi,520,84156,3)

(**)https://www.businessnews.com.tn/abdelhamid-jelassi--sana-ben-aour-nest-pas-democrate,520,89056,3)

Justinia
| 19-07-2019 12:06
"Ennahdha (islamiste) ressemble au parti socialiste destourien"(PSD).Dixit Jelassi.
Saauf que,Daghej,Brahmi et Belaïd ce n'est pas le PSD.Les bergers égorgés,ce n'est pas le SPD,les attentats meurtriers,ce n'est pas le SPD,Regueb et ses enfants,ce n'est pas le SPD,les filles envoyées pour la prostitution Halal,ce n'est pas le SPD,le mariage Orfi ce n'est pas le SPD,les jeunes envoyés pour mourir pour les autres ce n'est pas le SPD etc...Bref,le SPD n'est pas un parti islamo-fasciste.

MFH
| 18-07-2019 22:51
La tromperie, ils s'y connaissent. Je n'ai pas confiance en ces gens. Je crois qu'ils sont entrain de brouiller les cartes afin de déstabiliser l'adversaire et rendre inopérante sa stratégie électorale. Ces diables sont capables de tout pour arriver à leur fin. Je ne pense pas qu'ils iront jusqu'à détruire l'édifice qu'ils ont mis des années à mettre en place. Ce serait trop bête.

Ghazii
| 18-07-2019 20:46
Ce disciple n'est que l'adjoint du grand gourou. Tout s'écroulera fin août, ce n'est que des formalités, kheriji le gourou veut faire un passage en force, face à ses opposants internes, il est contraint de le faire, ça vient des britanniques, simplement ses disciples fidèles aux freros égyptiens et qataris ne sont pas d'accord, alors que faire

veritas
| 18-07-2019 20:09
C'est la semaine des aveux ,après le fameux chalgoum voilà un autre qui reconnaît que sa secte est entrain de faite les mêmes pratiques je dirais même pire que les ex régimes qu'ils critiquaient à longueur de journée et pendant des décennies et criaient sur les toits les voilà maintenant sont pris de leur propre piège ...ce que vous oubliez c'est que votre sort sera le pire des sorts ben Ali l'a échappé belle si on peut dire ça comme ça mais vous commencez à vous débrouiller dès maintenant pour s'en sortir mieux que ben Ali et bourguiba ...la siffler de la fin de la récréation s'approche pour les khwanjias tout doucement.

Fehri
| 18-07-2019 18:44
Mieux oublier tout et créer votre propre parti politique. C'est ce qu'on sait faire de mieux en Tunisie. 220 ou 221 partis c'est pareil voilà pourquoi sur 45000 il n'y a eu que 5000 qui ont voté. Bonne chance!

amazigh
| 18-07-2019 17:59
bientôt il va nous dire que le leader de la nahda c'est Bourguiba déguisé en ghanouchi
Bon toute croyance n'engage que celui ou celle qui y croit...

Mansour Lahyani
| 18-07-2019 17:03
Voilà, l'injure suprême a été lancée à la figure de ce pauvre gourou, qui n'en peut plus ! Comparer son Ennahdha à ce PSD honni et vomi depuis des décennies, c'est bien difficile à avaler... Il faut reconnaître aussi que le gourou a, semble-t-il, souffert d'une certaine inconséquence, voire même d'une incontinence certaine lorsqu'il s'est retrouvé en face de listes non-voulues, même si elles avaient été adoptées par les bases d'Ennahdha... Mais, c'est bien connu, notamment dans les régimes un peu fermés, les bases, ça n'y connaît rien, et on peut toujours les amender dans le bon sens : je sais mieux que vous ce qu'il vous faut! Et comme dirait quelqu'un de ma connaissance, vous n'allez pas nous montrer comment il faut s'y prendre !
Mais ce coup du PSD, on ne pouvait pas vraiment s'y attendre - ni le tolérer!

Mastour
| 18-07-2019 15:43
Une comparaison RIDICULE ET ABSURDE, C'EST DU N'IMPORTE QUOI POUR LES TUNISIENS .

AH
| 18-07-2019 14:48
Vous n'avez qu'à ouvrir wikipedia pour vous assurer qu'Ennahdha n'a rien à voir avec le PSD qui est la continuité directe d'un mouvement qui a mené la lutte contre la colonisation qui a aboutit à l'indépendance du pays. la comparaison ne tient ni sur le plan historique ni sur le plan idéologique.

¨Pourquoi meler le PSD dans les différences internes de Ennahdha. Pour marquer des points contre Ghannouchi et Feu H Bourguiba en même temps ?

A lire aussi

Le député Tahya Tounes Hichem Ben Ahmed est intervenu, ce mardi 10 décembre 2019, lors de la séance

10/12/2019 23:30
0

La mesure imposant une taxe douanière aux produits trucs a été prolongée de deux ans à la suite de

10/12/2019 22:56
5

Myriam Belkadhi est intervenue immédiatement en direct et a présenté des excuses aux

10/12/2019 22:09
5

Le dirigeant Ennahdha et gendre de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem a été l’invité de Myriam

10/12/2019 21:33
28

Newsletter