alexametrics
Dernières news

A partir du 1er mars, adieu sachets en plastique gratuits !

Temps de lecture : 2 min
A partir du 1er mars, adieu sachets en plastique gratuits !

 

A partir du premier mars 2020, nous ne reconnaîtrons plus la Tunisie. Cette date correspond précisément l’entrée en vigueur du décret 32-2020 du 16 janvier de l’année en cours.

En vertu de ce décret, plus de sachets gratuits en plastique d’une épaisseur inférieure à 40 microns dans les espaces commerciaux, plus de sacs à forte concentration de métaux lourds et plus de sachets en plastique dont l’origine est inconnue.

Que du propre, du biodégradable, du réutilisable.

Comme les Européens, comme les Rawandais et comme toutes les nations civilisées qui l’ont fait bien avant nous, il va falloir aujourd’hui que le Tunisien s’arme de son propre emballage pour ranger ses courses. A vos sacs, citoyens, à vos couffins ou même ballots, ne comptez plus sur la caissière pour qu’elle vous refile une pile de ces vilains sachets en plastique. Et quand vous avez oublié de vous équiper, vous payerez à la caisse votre sac biodégradable. Mais, le lendemain, vous aurez appris la leçon, couffin à l’appui. Affaire classée !

Certes, beaucoup de consommateurs pris au dépourvu, vont râler. Certes, certains commerçants vont trouver cette mesure peu pratique pour le train-train quotidien de leur business. Certes des usines qui ont de tout temps fait de bonnes affaires en fabriquant ces méchants sacs vont accuser un sacré coup. Mais rassurez-vous, tous vont très vite oublier et s’habituer à un comportement civilisé. Et d’ailleurs, il y a d’autres techniques pour fabriquer des sacs en plastique propres, dont le décret en question parle si bien.

Voilà qui annonce un bel environnement, débarrassé de ces millions de sacs que le vent emporte et coince au premier arbre, au premier fil électrique. Qui plongent cyniquement dans notre Méditerranée et que les tortues de mer avalent, les prenant pour de de la nourriture. Il est vrai que ces sacs ont envahi notre existence et pollué notre environnement et notre paysage.

Un sac en plastique met environ entre 100 et 400 ans pour se dégrader.

Nous avons mis près d’un siècle pour agir. Mais nous avons enfin agi !

 

LBS

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

BORHAN
| 25-02-2020 18:07
Certes, la législation est nécessaire mais la prise de conscience pour la protection de notre environnement ne se décrète pas.
C'est avant tout une problématique de culture et de savoir-vivre.
Le civisme en l'a ou on l'a pas.

Léon
| 25-02-2020 17:14
Je tiens à vous raconter une histoire qui s'était passée lors de l'une des visites surprises des débuts de Ben Ali. C'était une visite dans un lieu qui ressemble à une déchetterie, avec tout autour, un spectacle désolant de sachets en plastiques qui meublent tout l'environnement mitoyen. Une scène apocalyptique.
Je me souviens que sa réaction fut instantanée: "Que l'on arrête la fabrication et l'utilisation de ces sachets!".
Ses conseillers, essentiellement constitué de "connaisseurs" lui avaient expliqué que les répercutions d'une telle décision seraient graves (fermetures d'usines, mise au chômage des employés, mécontentement du petit peuple pour la perte de son sac en plastique...).
En homme dépourvu de prétention, et qui sait écouter, il avait, à contrecoeur, décidé d'abandonner sa requête. Et dire que les traitres ont l'outrecuidance de qualifier de dictateur.

Il aura fallu attendre si longtemps pour arrêter la gratuité de ces sacs en plastiques. Vous mettrez autant de temps à en arrêter la fabrication. Lorsque la nature deviendra irrécupérable. Si cela ne tenait qu'à moi, j'aurai décidé la même chose que Ben Ali et essayé de mon mieux de convertir ces usines et ses employés. Sans écouter personne!
Dommage qu'il n'était pas un dictateur. On aurait eu un demi siècle d'avance sur le reste du monde.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

DHEJ
| 25-02-2020 16:27
Bientôt une loi pour mettre fin à l'être humain!

Microbio
| 25-02-2020 15:55
Non. La fraude est généralement cachée derrière les soi-disant «bioplastiques». Parce que: les plastiques fabriqués à partir de plantes comme le sucre, les pommes de terre ou le maïs ne sont pas nécessairement plus respectueux de l'environnement. Ils peuvent difficilement être recyclés et la culture de plantes pour la production de plastique est souvent associée à une utilisation accrue des pesticides et se déroule en monoculture. S'ils pénètrent dans l'environnement, ils y restent très longtemps et peuvent être tout aussi nocifs que les plastiques de pétrole brut. Les sacs portables (sacs fourre-tout) en plastique biodégradable ne sont pas non plus écologiques. Ils se dégradent à peine dans la nature et on tentera de ne pas en disposer (éleminer) correctement.

Important: Enfin de retour à notre Koffe Tounsia!

Nour
| 25-02-2020 15:51
Il était temps, tous ces sacs éparpillés dans la nature étaient d'une laideur absolue. Que la Tunisie prenne acte pour l'ecologie et que de nombreux spots publicitaires aux heures de grandes écoutes expliquent aux gens les conséquences sur l'environnement.
A quand les contraventions pour tous les gens qui enfouissent dans le sable les couches sales des bébés où qui les laissent sur le bord de la route !
Que des partenariats avec des grandes agences de publicité se fassent pour expliquer, montrer l'incivilité totale tant pour les sacs plastiques, couches, conserves rouillées sur les plages, bouteilles plastique, paquet de cigarettes etc...

A lire aussi

Ahmed Néjib Chebbi a sévèrement critiqué le comportement du président de la République Kaïs Saïed

01/04/2020 10:22
0

Dans une déclaration accordée à Mosaïque

01/04/2020 10:20
0

Le monde des affaires, de ceux qui créent l’emploi et paient leurs impôts, ont une nouvelle fois

01/04/2020 10:15
0

L’ordre national des avocats de Tunisie précise que « l’Ordre des avocats de Tunis » apparait dans

01/04/2020 00:07
2