alexametrics
vendredi 09 décembre 2022
Heure de Tunis : 20:16
Dernières news
Youssef Chahed dément l’affaire du don britannique
04/08/2022 | 13:16
3 min
Youssef Chahed dément l’affaire du don britannique

 

L’ancien chef du gouvernement, Youssef Chahed, a réagi, jeudi 4 août 2022, aux informations relayées par plusieurs médias tunisiens au sujet d’investigations sur un présumé don britannique que M. Chahed aurait détourné alors qu’il était à la Kasbah. 

 

Dans un statut publié sur sa page Facebook, Youssef Chahed a démenti l’existence même du don britannique accusant les médias tunisiens de chercher à faire le buzz. 

Plusieurs journaux ont assuré dans leurs éditions de jeudi que l’ancien locataire de la Kasbah avait détourné, en 2018, un don britannique d’une valeur de 18 millions de dollars qu’il a ensuite distribué aux médias de la place qui lui sont proches pour redorer l’image du gouvernement confronté à des contestations sociales. 

« Le gouvernement n’a jamais reçu d’argent ou de don britannique de 18 millions de dollars. Tout cela n’est qu’une œuvre de pure imagination », a indiqué Youssef Chahed soulignant qu’il n’hésiterait pas à porter plainte contre les médias ayant diffusé ces allégations diffamatoires, à son sens. 

 

Il a expliqué, également, que les dons étaient soumis à des accords entre les pays et que la Tunisie n’avait jamais reçu de don du Royaume-Uni. « Il existe un programme de renforcement de capacités et d'assistance technique entre la Tunisie et le Royaume-Uni, opérationnel depuis 2014, et il fait l'objet d'un suivi minutieux », a-t-il ajouté notant que la Tunisie a mis en place des coopérations similaires avec plusieurs autres pays. 

Selon les médias qui ont relaté l’affaire, le devenir du présumé don britannique faisait l’objet d’investigation actuellement, et le dossier aurait été remis sur la table dans le cadre de l’audit effectué par le ministère des Finances sur les dons et prêts accordés à la Tunisie durant les dix dernières années et exigé par le président de la République Kaïs Saïed. 

 

 

Il y a de cela un an, le chef de l’Etat a accusé plusieurs hauts responsables de l’Etat d’avoir détourné des dons accordés à la Tunisie et a demandé un audit détaillé. Le rapport préparé par le ministère des Finances lui a été remis en début de semaine. 

Il convient de rappeler que l’affaire dite du don britannique remonte à 2018. Un scandale avait, alors éclaté quand un jeune homme du nom de Edyb Jebali a publié une « liste noire » de journalistes les accusant d’avoir reçu des financements britanniques dans le but de reluire l’image du chef du gouvernement Youssef Chahed et de dénigrer ses opposants. La liste comprenait alors Néji Bghouri, président du Syndicat des journalistes, Mongi Khadhraoui, Ridha Kefi de Kapitalis, Nizar Bahloul de Business News ou encore Raouf Khalfallah de Akher Khabar. 

 

En septembre 2018, le jeune homme a été arrêté - suite à une plainte du syndicat des journalistes - et a, notons-le, avoué, lors de son interrogatoire, qu’il agissait sur ordre de personnalités politiques pour diffuser des intox. 

Plus tôt en juillet 2018, l'ambassade britannique en Tunisie avait, également, réagi à la même affaire, publiant un communiqué en réponse à un article dans le journal The Guardian. L’article affirmait que « le gouvernement britannique a engagé l’agence internationale de communication, M & C Saatchi pour mener une campagne médiatique en faveur du gouvernement tunisien dans le but de gagner des voix pour les réformes qui ont déclenché de vives manifestations dans l'état nord-africain depuis le printemps arabe ».

Ce que l'ambassade britannique a démenti catégoriquement en qualifiant ces informations de « incorrectes ». Elle a précisé que « le gouvernement britannique ne finance aucune campagne médiatique pro-gouvernementale en faveur de l’exécutif tunisien ou contre les protestations sociales ».

 

N.J. 

04/08/2022 | 13:16
3 min
Suivez-nous
Commentaires
mtz
informations invérifiables !!
a posté le 05-08-2022 à 09:56
nous avons toujours des soit disant informations invérifiables.
genre enveloppes empoisonnés ,tentatives d'assassinat du président ,tunnel sous l'ambassade de France ,un premier ministre qui a détourné un don .
ce genre d'informations destinées aux débiles ont beaucoup de succès en Tunisie .
Soussi
Cadeau
a posté le 05-08-2022 à 08:21
Le meilleur cadeau du President aux Tunisiens c est de devoiler comment les dons et les credits ont ete utilise
Le grand mistere
ntc
Un lynchage gratuit...
a posté le 04-08-2022 à 18:27
YC est l'un des plus compétents et des plus correctes hommes politiques que la Tunisie ait connu lors de cette décennie noire. Son lynchage a commencé quand il s'est attaqué à la corruption et les medias privés ne l'ont pas lâché. Enfin, s'il a été élu président, on serait pas là.
Arbitre
1 euro = 5DT
a posté le à 18:53
Rabbi yâafou ou yosstor,c'est sûr le DT aurait continué à plonger avec lui pour s'échanger aujourd'hui à 1 euro= 5DT
Citoyen tunisien
Pure calomnie
a posté le 04-08-2022 à 18:14
Youssef Chahed semble etre un homme intègre et honnête . Jamais il s abaisserai à ce jeu de corruption.
Houcine
Drôles de pratiques.
a posté le 04-08-2022 à 16:48
Intox ou pas, comme l'on fait avec ses "ennemis", il convient de clarifier par des preuves que les incriminations sont infondées.
Et, comme d'habitude, Chahed se contente d'affirmer comme s'il n'était pas soumis aux règles élémentaires de la preuve.
Je me pose des questions, et je les pose ici, concernant les journalistes.
On voit, on sait, on décode à la lecture des éditons et les divers faits rapportés, la manière de situer les faits ou plutôt de ne pas les situer, les modifications des lignes éditoriales,
Mamina
Ridicule
a posté le à 18:30
L'ambassadeur du Royaume-Uni a bien démenti l'information. Que voulez vous de plus? Vous croyez que le gouvernement britannique peut mentir? Il sera immédiatement jugé s'il jouait à mentir ou cacher des informations. Le Royaume-Uni n'est pas la Tunisie où les intox ne sont pas vérifiées et punies.l
Arbitre
Et les Bus du phosphate?
a posté le 04-08-2022 à 14:17
Et le Phosphate empêché d'être acheminé par le mode de transport le moins cher,le moyen ferroviaire pour faire tourner à plein rendement le parc de bus propriété de son copain de TT,
C'est de l'intox aussi?
Et le DT qui sous ses trois années n'a cessé de couler vis à vis de l'euro,c'est de l'intox aussi?
Si chacun de nous décompte tous les méfaits de ce triste sire,seul responsable de la dégringolade subite de l'Economie tunisienne,ce Lascar encourait une peine de 100 ans!!!
moez
Le fuyard innocent!
a posté le 04-08-2022 à 14:09
A l'entendre, ce monsieur n'est coupable de rien. Alors pourquoi malgré ses denegations il s'est enfuit avec sa famille et se terre desormais en France !
Farao
la France acceuille les criminels
a posté le à 14:52
cf. affaire ben ayed, sous le Bey.
Hermès
Oui c'est ça.
a posté le 04-08-2022 à 13:55
Bien sûr , lorsqu'on dérobe une somme pareille, on dit pas où elle avait été cachée.
C'est un vrai magicien illusionniste, il fait disparaitre 18 millions de dollars en route de l'Angleterre à la Tunisie. Bravo !
Farao
Joseph TEMOIN
a posté le 04-08-2022 à 13:39
le très français Joseph TEMOIN .
no comment.
DHEJ
Il manque son père
a posté le à 21:24
Israël!