alexametrics
vendredi 27 novembre 2020
Heure de Tunis : 03:17
BN TV
Wided Bouchamaoui : Il faut arrêter de diaboliser les chefs d'entreprises !
10/10/2016 | 11:26
2 min
Wided Bouchamaoui : Il faut arrêter de diaboliser les chefs d'entreprises !

 

La présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui, était l’invité de la matinale de Shems FM ce lundi 10 octobre 2016, pour parler des problèmes qui minent l’économie tunisienne.

 

« L’année 2017 sera une année difficile pour tous les Tunisiens et nous sommes tous responsables de cette situation ! L’Etat n’est pas présent pour agir et augmenter la productivité et cette crise politique nous a beaucoup fatigués ! Elle a engendré une crise des valeurs ! » a-t-elle déclaré.

 

Mme Bouchamaoui a expliqué par la suite que : « Tous mettent en doute tout succès. Si quelqu’un réussit dans son domaine, il y aura toujours quelqu’un pour mettre en doute ce succès et l’accuser d’être corrompu ».

 

Parlant du rôle du patronat en Tunisie, la présidente de l’UTICA a relevé que le plus grand pourvoyeur d’emplois en Tunisie est le secteur privé. « Nous faisons travailler 1,2 million de personnes, nous sommes le premier exportateur et le premier investisseur dans le pays. Il est vrai que ce chiffre n’a pas augmenté ces dernières années, mais il faut comprendre que la situation n’y encourage pas ! ».

 

La présidente de la centrale patronale s’est également interrogée : « Pourquoi la production de Phosphate Gafsa est à l’arrêt ? L’argent que nous sommes en train d’emprunter sur les marchés internationaux pourrait être procuré par le Phosphate que nous avons ! ».

 

Elle a conclu en relevant qu’il y a aujourd’hui de grands problèmes au port de Rades, « colonne vertébrale » de l’économie du pays, et que l’heure est venue d’arrêter de « diaboliser » les chefs d’entreprises car ce sont ceux qui créent l’emploi et par conséquent la richesse.

 

S.A

10/10/2016 | 11:26
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (19)

Commenter

observator
| 11-10-2016 14:14
Plus elle parle plus elle s'enfamce.
Elle parle du phosphate don de Dieu au lieu de parler d Elle de ce la valeur ajoutée au elle apporte au pays en tant que "chef d entreprise".
La rente toujours la rente cela dénote l état d esprit de l affairiste.
Nous ne sommes pas tous responsables, dans ce pays il y a ceux qui travaillent qui triment et c est grâce à eux que le pays est encore debout et il y a ceux qui profitent indûment et ostentoirement de la sueur de ceux gqui bossent.
Il ne faut pas noyer le poisson.
On ne diabolise pas les patrons mais on fait la différence entre ceux qui risquent qui stressent et ceux qui profitent qui ne payent pas leurs impôts qui ne remboursent pas leurs crédits qui trafiquent et violent les règles de la concurrence c est à dire tous ces affairistes corrompus qui s enrichissent sur le dos des autres et ils pellulent dans votre profession.
Plus cette femme parle plus elle me conforte dans mom analyse.

Kenze
| 11-10-2016 12:50
Qu'elle nous donne la liste des hommes d'affaires qui ont invest au Maroc. Qu'elle nous donne le montant de leur biens et avoirs à l'étranger (appart, resto, panama papers. ..) et puis d après elle pourra venir nous faire pleurer sur leur sort. Qu'elle nous donne la liste et le montant de tout ce qu'ils importent de chine et de Turquie. Qu'elle nous parle de ses autorisations de recherches et d'extraction des hydrocarbures. Qu'elle fasse une étude sur toutes les enseignes étrangères qu'elle a implantées .....

amal
| 11-10-2016 10:34
beaucoup de blabla pour ne rien dire de vraiment concret mis à part tenter de nous faire pleurer sur le sort de certains de ses amis qui comme une pieuvre ont tout " vantousé " pour tout contrôler.

L'économie du pays est au ROUGE SANG à cause de certains qui n'ont aucune place légitime pour manoeuvrer certaines commandes et qui jouent le jeu de ceux qui nous mangeront tout crus : FMI UE BM... Ils ont poussé le pays à cette frénésie de SURCONSOMMATION IMMEDIATE en IMPLANTANT des supermarchés, des enseignes de fringues et de bagnoles pour PLANTER le petit commerce et certains producteurs.

C'est ce que Madame appelle " faire de la richesse "..aberrant !

QUI EST DERRIERE CE MASSACRE ECONOMIQUE ??? : UTICA AND CIE

Demandez-lui qu'elle vous parle de la balance commerciale et comment elle se porte ?
Demandez-lui qu'elle vous parle de choses concrètes et durable avec une valeur sûre, telle que l'AGRICULTURE, celle qui va nourrir nos ventres affamés et nos enfants ?

Quand le ventre grondera et criera famine, ce n'est pas de morceaux de tissu, de bagnoles et d'enseignes de franchiseurs qu'il se nourrira !!!

Arrêtez de penser à VOUS et A VOS RICHESSES PERSONNELLES et ne tentez pas de nous faire pleurer sur le PATRONAT que vous représentez et qui est à VOTRE IMAGE parce que la GRECE-TUNISIENNE n'est pas très loin et que ce jour-là, ce sont vos fesses qui risquent d'en prendre un bon coup dans le derrière !!!
Et vous serez TOUS comme des rats à quitter le bateau en dérive pour aller vous installer là où le magot est caché !!!
N'est-ce-pas Madame ???

mjr
| 11-10-2016 10:26
La "diabolisation" provient du fait de la confusion entre "hommes d'affaires" et "affairistes".En prenant pour exemple le secteur du tourisme nous trouvons un bon nombre d'affairistes qui n'ont rien à voir avec la profession et qui vivent de plus value qui manipulent l'endettement avec brio et qui ont surement bien contribué aux créances douteuses et irrécupérables accumulées à hauteur de 4 milliards de dinars auprès des banques.
Un véritable homme d'affaires est un entrepreneur qui maîtrise son activité ,capable de créer une entreprise avec un minimum d'innovation ,des emplois qualifiés et une valeur ajoutée par employé suffisante.Il est impératif d'assainir les différents secteurs pour éviter cette confusion qui porte préjudice aux hommes d'affaires.

fethi
| 11-10-2016 08:57
Nos pseudo chefs d'entreprises à l'exception d'une poignée qui fait du vrai entrepreneuriat seraient plutôt minables et non pas diables . Il suffit de leur accorder un avantage (une licence , un rien vu)

Youssef
| 10-10-2016 22:16
Qu'avez-vous fait depuis 2011 ? S'il y a un gel des salaires , pourquoi pas un gel des dividendes qui seraient intégralement réinvestis en investissement ?

youcef ennebli
| 10-10-2016 21:57
Oui, il faut arrêter de diaboliser les entrepreneurs et ce pour plusieurs raisons: d'abord, comme le souligne un proverbe tunisien, le bon et le mauvais existe partout et toute classe confondue. Ensuite, l'entrepreneur est une race rare : il dispose d'une qualité spécifique à lui : sa capacité à transformer des idées en projets effectifs et entreprises réelles et disposition à encourir les grands risques. Sans création d'entreprises, on ne peut pas créer la richesse ni l'emploi. Si ces propos ne peuvent percer l'entendement de quelqu'un, il n'a qu'à prouver le contraire en créant une entreprise au lieu d'envier à l'entrepreneur (à distinguer du foncier ou trafiquant).

Boucha
| 10-10-2016 19:31
Ces chefs d'entreprises, ils ont tout donné. Ils n'ont plus rien à donner. Si on continuent à les harceler de la sorte ils vont finir par s'habiller à la fripe; ils vont cesser de faire des voyages; ils vont être condamnés aux transports publics, même pas les taxis. Ils ne seront plus capables de faire l'aumône. Bref le divorce avec le luxe.
Alors il vaudrait mieux leur rendre la gentillesse afin qu'ils puissent continuer à faire travailler 1,2 million de travailleurs.

Signé: Bouchama

Tounsi
| 10-10-2016 18:43
E

Bouba
| 10-10-2016 15:09
J'ai vraiment les larmes aux yeux quand j'entends cette Tatcher des temps nouveaux,nos pauvres hommes d'affaires qui supportent les efforts et tous les efforts tous seuls ,eux qui ont onvestis dans les zones prioritaires sans bénéficier des encouragements fiscaux eux qui ont investis pour la mises à niveau depuis 1995 ,sans broncher ,eux qui payent les impôts et se font molestés par les banques et eux qui portent le nation à bras le corps ,les pauvres !!!!!!!
C'est ce que veut dire diaboliser les hommes d!affaires ,Madame un peu de décence ,vous n'avez fait que profiter des situations et le pays est votre dernier soucis ?les larmes de crocodiles nous les connaissons,cessez de nous prendre pour des cons