alexametrics
Dernières news

Vers la création d’un Conseil maghrébin des ministres de la Femme

Temps de lecture : 1 min
Vers la création d’un Conseil maghrébin des ministres de la Femme



« Les femmes, une voie vers la paix et le développement dans les pays du Maghreb », tel a été le thème de la première réunion des ministres maghrébins des affaires de la Femme, tenue en Tunisie le 11 Août 2018 dans le cadre de la manifestation «Tunisie, capitale de la femme arabe 2018-2019 ».

La réunion a été couronnée par la publication de la « Déclaration de Tunis » qui revendique l’institutionnalisation du conseil maghrébin des ministres des Affaires de la Femme dans le cadre de l’Union du Maghreb arabe, et ce à l’instar des autres conseils ministériels sectoriels.

 


Selon le communiqué publié par le ministère, le but principal de la création de ce conseil est de coopérer pour améliorer la condition actuelle de la femme dans les pays du Maghreb en concrétisant ses droits et ce, en faisant participer toutes les institutions régionales, nationales et internationales, les composantes de la société civile ainsi que les partis politiques.


Une réunion annuelle des ministres chargées des Affaires de la femme, de la famille et des enfants sera désormais organisée chaque 17 février et aura pour but de discuter de l’avancement de la lutte pour instaurer l’égalité des chances entre hommes et femmes dans le domaine politique, social ou économique.

 

F.J

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15)

Commenter

hatchepsout
| 17-08-2018 12:46
c,est une descrimination pure et simple. La femme est l,homme sont égaux . pas de mi istere de la femme ni de l,homme. Ministère du citoyen tout courtl

HatemC
| 16-08-2018 13:37
En Tunisie régne un déni culturel et identitaire où le fondement Amazigh de notre culture est délibérément ignoré ... cela est dû à l'arabisation forcée ...

La langue d'origine est parlé encore aujourd'hui, à Djerba (Guellala, Adjim'?') et dans les régions centrales et au Sud du pays ; Tataouine (Chenini, Douirat), Gafsa (Tamagourt) , Matmata (Zraoua et Taouedjout). Zriba, Jeradou, Chnini ... Zaghouane ...

L'etat tunisien est coupable, nos livres scolaires ignorent notre histoire ... mais cela change ... des associations ont vu le jour ... L'arabe est malfaisant ... destructeur ... sans conscience ... leur descendant en tunisie sont pour la plupart des sociopathes, issu de mariage consanguin entre cousin ...HC

Juba
| 16-08-2018 12:07
Mon ami Hatem rien n'est perdu ,vous devrez faire un tour a thizi 'wazou pour constater de visu comment la reconquista de tamazgha s'accéllere .
Les béni kelbouns veulent faire de la vente concomitante islam et l'arabe
L'islam c'est une religion comme toute les autres .
L'arabe c'est autre chose c'est un. être malfaisant destructeur ennemi du bien
qui ne se soummet qu'a la force .
Le compte a rebours a commencé et c'est irréversible .
Je ne connais pas votre prénom ,mais il y'a beaucoup de prénoms amazighs a consonance arabe

HatemC
| 16-08-2018 11:14
En Tunisie les arabisant ont relié islam et l'arabité, renier l'arabité c'est renié l'islam ... l'un ne va pas sans l'autre autrement on est traité d'islamophobe, de mécréant, on m'a même dit que j'ai honte de ma race arabe et cela parce que je porte un prénom arabe !!! Comme si on a demandé mon avis à ma naissance pour le choix de mon prénom ...

Raison pour laquelle la plupart des Tunisiens se disent zarabe avant tunisien ... ils méconnaissent leur histoire et leur identité nos manuels scolaires occultes complètement la période d'avant les invasions zarabes, à croire que la Tunisie a été découverte en 670 et avant c'était le néant, c'était le désert de Gobie, pas un chat à l'horizon ... Les zarabisant en Tunisie maintiennent cela mais cela s'inverse les Tunisiens s'instruisent de plus en plus et découvrent qu'ils ont une identité propre qui n'est pas Zarabe et un patrimùoine Berbère ... Nous sommes Tunisiens de religion musulmane et ça s'arrête là .... les descendants d'arabes ne sont que 15% en Tunisie mais ils sont très visibles ... d'ailleurs aucun Tunisien ne maitrise l'arabe et ne le parle ... comme l'a dit Ibn Khaldoun le Maghreb a été arabisé sans plus ...
Ibn Khaldoun dont la statue est visible au centre de Tunis disait ... " Voyez tous les pays que les Arabes ont conquis depuis les siècles les plus reculés : La civilisation en a disparu, ainsi que la population, le sol paraît avoir changé de nature " ...

Les zarabisant en Tunisie traitent Ibn Khaldoun de traitre ... HC

Khneji
| 16-08-2018 09:34
L histoire nous a appris de dire TOZ TOZ TOZ .cessez de perdre votre temps et de gaspiller l argent des contribuables.

kameleon78
| 16-08-2018 09:28
Comme ton ami "idéologique" @Abel Chater, tu délires. Tes écrits (comme ceux de ton ami) n'ont ni queue ni tête comme si les "islamistes" de ce site BN n'ont pas une pensée cohérente. Parfois je fais l'effort de vous lire mais je n'y comprends rien, désolé moi je suis un enfant de Descartes et d'Aristote, je n'arrive à comprendre que ce qui est cohérent. Relis-toi et tu verras que tes commentaires n'ont aucun sens comme ton ami @Abel Chater d'ailleurs, comme quoi les progressistes sont plus clairs et plus fluides que vous les islamistes.

J.trad
| 16-08-2018 08:47
Les dames qui s'acharnent contre le sexe mal ,je les invite à méditer sur le verset où Allah ,précise qu'il donne aux couples ,des filles seulement ,à d'autres couples des garçons seulement,à d'autres couples des garçons et des filles ,et qu'il choisit pour certains couples la stérilité,(totale ou partielle ,la médecine arrive à intervenir comme on le sait ,pour faire aboutir à des fécondités) cela ne contredit pas les parôles d'Allah ,mais pour mettre en relief d'autres versets ,à propos de la science ,(voir sourat Al 9alam +sourat al3ala9).le conflit que forgent certaines femmes ,prouve qu'elles restent superficielles ,tous diplômes confondus.

Onusien
| 16-08-2018 06:04
Il est plus urgent de réactiver l'UMA en établissant une union économique et politique pour faire face au sous-développement , au terrorisme et l'instabilité de cette région . La mondialisation favorise les grands ensembles régionaux et marginalise les petits '?tats .Tout autre politique n'est que perte du temps .

kameleon78
| 16-08-2018 01:08
Espérons que le projet de la Colibe va influencer les autres pays du Maghreb en matière des droits de la femme, c'est ce qui va arriver je pense.

Juba
| 15-08-2018 22:46
Pas si vite il y'a déjà un gouvernement kabyle avec un président en kabylie , et même une république des français pieds noirs qui réclame un territoire.
Les berbères en Algérie parlent leur langue dans différentes régions du pays.c'est pas aussi simple qu'en tunisie

A lire aussi

Le président de la République a des liens étroits avec plusieurs pays

03/08/2020 21:18
7

Aux partis politiques

03/08/2020 18:29
10