alexametrics
mercredi 29 juin 2022
Heure de Tunis : 04:06
Dernières news
Une marque algérienne de biscuits tourne en dérision la polémique autour de Néjib Belhedi
22/06/2022 | 21:05
2 min
Une marque algérienne de biscuits tourne en dérision la polémique autour de Néjib Belhedi

 

Un biscuit trempé dans une tasse de lait arborant une moustache, un bonnet et des lunettes de natation voilà le thème choisi par la marque algérienne de biscuits « Bimo ».

 

La référence au nageur tunisien Néjib Belhedi a toutefois été bien appuyée par un texte sans la moindre équivoque. « Dieu merci je suis arrivée ! Quatre jours dans le lait sans fondre » dit le biscuit à une gaufrette en costume et lunettes représentant sans doute une autorité sportive, le tout parsemé de smileys sceptiques ou morts de rire.

 

 

Aucun doute possible, c’est la polémique autour de l’« exploit » contesté du nageur en eau libre Néjib Belhedi qui a inspiré cette publicité.  Une polémique qui a éclaté ce weekend lorsque le sportif a affirmé avoir nagé plus de 155km au départ d’une île italienne jusqu’aux côtes tunisiennes en 80 heures sans interruption. Les médias ont repris l’information présentée comme étant un record mondial et même le ministère de la Jeunesse et des Sports a surfé sur la vague. 

 

Sauf que plusieurs voix ont crié à la supercherie, démontrant l’incohérence des faits présentés par lesportif et son entourage. Le champion olympique Oussama Mellouli est monté au créneau dénonçant cette tromperie et le fait que les autorités la cautionnent. Au vu de la polémique, le ministère se rétracte, efface son statut de félicitations et promet d’ouvrir une enquête. 

 

Les réseaux sociaux se sont bien évidemment saisis de cette histoire insolite et Néjib Belhedi est devenu la cible des railleries. Il a toutefois continué sur sa lancée et a fait une apparition remarquée dans une émission de Mosaïque Fm où il s’est défendu avec des arguments plus absurdes les uns que les autres. Belhedi a aussi affirmé que l’Association internationale de nage en eau libre (WOWSA) a validé sa traversée de la Méditerranée.

 

La WOWSA a rapidement réagi en publiant un communiqué mardi 21 juin 2022. L’association a nié toutes les allégations du nageur, rappelant qu’il existe un process précis et codifié pour qu’une nage soit validée. La WOWSA affirme ainsi qu’elle « n’a pas participé à la planification préalable ni validé la traversée de Néjib Belhedi de l’Italie vers la Tunisie » et qu’elle « n’a pas reçu d’informations avant ou après la traversée de la part de Néjib Belhedi, de l’un des membres d’équipage ou d’observateurs »…

 

M.B.Z

 

22/06/2022 | 21:05
2 min
Suivez-nous