alexametrics
mercredi 28 juillet 2021
Heure de Tunis : 05:19
Dernières news
Un terroriste présumé traverse tranquillement les frontières via l'aéroport Tunis-Carthage
22/06/2021 | 11:17
1 min
Un terroriste présumé traverse tranquillement les frontières via l'aéroport Tunis-Carthage

 

Le député Badreddine Gamoudi a dénoncé l’entrée en Tunisie d’un terroriste présumé sans qu’il ne soit inquiété à l’aéroport Tunis-Carthage. L’élu a lancé de graves accusations à l’encontre de parties influentes au ministère de l’Intérieur qui auraient, selon ses dires, facilité l’opération « en omettant délibérément de prendre les mesures sécuritaires en vigueur contre des suspects ».

 

Badreddine Gamoudi assure aussi que plusieurs faits font peser de lourds soupçons : « Les autorités tunisiennes savaient à l’avance qu’il a été expulsé de Turquie vers la Tunisie à bord d’un vol turc le 17 juin. Ce terroriste est revenu en Tunisie sans passeport et grâce à une autorisation de circulation délivrée par l’ambassade de Tunisie à Istanbul. Il s’agit de Jamal Rihani contre lequel plusieurs avis de recherche avaient été émis et qui avait été condamné à la prison en Turquie avant son expulsion vers la Tunisie ».

 

 

 

L’élu s’est insurgé du fait que les frontières, la sécurité et la souveraineté tunisienne soient compromises, s’interrogeant sur le nombre exact de terroristes qui ont pu entrer en Tunisie de la même façon. « Pourquoi son entrée a-t-elle été facilitée sans que des mesures soient prises ? Et qu’en est-il du rôle des services du ministère de l’Intérieur ? Ce qui attire l’attention, c’est le silence suspect. Nous attendons une explication du ministre de l’Intérieur par intérim (Hichem Mechichi) et des sanctions à l’encontre de toute personne impliquée ».

 

 

I.L.

22/06/2021 | 11:17
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Léon
Et s'il n'y avait que cela!
a posté le 23-06-2021 à 12:27
Un terroriste dans la masse, ce n'est pas visible! Il peut passer inaperçu en ces beaux temps de liberté révolutionnaire dont jouit la Tunisie. En effet, est-ce plus important que l'état économique du pays et de la banqueroute financière totale que nous vivons. De la banqueroute morale depuis l'avènement des "moralistes" dans la société tunisienne. La banqueroute sécuritaire n'est rien, comparée au reste. Après tout, n'est-ce pas pour cela que Ben Ali fut écarté par les gueux? Laissez sévir les nuisibles qui le craignaient comme la peste.
Dans une dernière leçon de Démocratie et de Liberté, Ben Ali avait ordonné que l'on ne tire pas sur la foule, et ce, sous aucun prétexte. Et ce, en dépit de l'attaque étrangère claire et de la manipulation médiatique par les putschistes locaux. En guise de signal fort, il avait nommé un intellectuel, scientifique et humanitaire, à la tête du ministère de l'intérieur, à savoir l'exceptionnel Ahmed Friaa, l'enfant reconnaissant de la Tunisie bourguibienne qui n'aurait jamais donné l'ordre de tirer, ne serait-ce que sur une mouche.
Si un terroriste potentiel (toujours faut-il prouver qu'il l'est), n'est pas détectable dans une foule à cause de services frontières complètement défaillants à l'instar du reste de la Tunisie libérée (sic!), des conteneurs de poubelles sont quand même assez visibles à mille mètres, ne serait-ce que par un aveugle. Je vous signale au passage, qu'elle ont passé la douane et avaient atterri en plein Sidi Abdelhamid durant des mois avant que les riverains ne commencent à être importunés par l'odeur et à se poser des questions.
Résultats de courses: Le ministre de l'environnement et cinq hauts responsables de son ministère en prison depuis sept mois. Une enquête tellement défaillante au point que l'on est même pas arrivé à détecter le douanier qui a signé la sortie de ces conteneurs si "invisibles". Bien sûr, il est plus facile de s'attaquer à des "civils", aussi importants fussent-ils, qu'à des porteurs d'uniformes. On retient en taule des boucs émissaires idéaux qui n'ont que peu, sinon quasiment pas, de rapport avec le sujet. C'est à se demander si ce ministre n'avait pas été nommé dans le seul but d'assurer le rôle de bouc émissaire.
Même si le ministère de l'environnement possède un pôle "policier" qui prospecte le terrain et chasse les entraves à la loi, il ne peuvent dresser de procès verbaux sans la présence d'un policier. Ils auraient peut-être dû faire preuve de plus de fermeté auprès de l'importateur, mais il ne leur appartient pas d'outre-passer leurs prérogatives et de faire le procès des douaniers défaillants (ou peut-être très myopes). Comment ces derniers n'ont pas ouvert les conteneurs? Comment ne pas détecter ne serait-ce que l'odeur nauséabonde à leur ouverture. Peut-être ont-ils perdu l'odorat suite au covid.
Un conseil: ne retenez jamais des innocents en taule! Juges, enquêteurs, politiques, finissent toujours par prendre leur place. Si vous avez décidé de fermer les yeux sur les assermentés portant l'uniforme, c'est votre problème. Moi, je n'appellerai jamais à emprisonner quiconque de peur de me tromper. Mais ne corrigez jamais une injustice par une autre injustice en mettant sous les verrous des gens incomparablement moins responsables que ceux qui se promènent en toute liberté. Un port est doté de douaniers, de policiers, et rarement de police environnementale.
Peut-on arrêter le ministre de l'intérieur et ses hauts fonctionnaires sous prétexte que pour une soirée annoncée au commissariat comme étant une soirée de mariage avec des chants religieux, alors qu'elle n'est en réalité, qu'une énorme orgie orchestrée par les hôtes et que ces derniers mettent de la musique techno, vendent de la drogue, et proposent même de la prostitution. Qui est responsable? Le commissaire ou celui qui tient une maison close déguisée ainsi que tous ses "gardiens"? Posez-vous la question! Léon est Juste.
Et à tous ceux qui ont mis en application une telle injustice, sachez que la Tunisie est actuellement comme une cocotte minute, bien plus difficile à "tenir" qu'en 2011. Et le jour où çà éclate ce sera, murs, moquette et plafond. Je vous laisse donc imaginer ce que peuvent faire de vous vos victimes. L'injustice entraine toujours de l'injustice, messieurs les juges!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
'?lu de la république française
MR le ministre de l'intérieur par intérim Mechichi le peuple tunisien veut des éclaircissements sur cette Affaire
a posté le 23-06-2021 à 10:01
MR mechichi le ministre de l'intérieur par intérim, pouvez-vous donner des explications sur cette Affaire très grave, alors s'il s'avère que cette affaire est vrai, mes chers -ères compatriotes les médecins, qui viennent d'arriver de Tunisie pour exercer leur métier ils m'ont dit que Ennahdha veut 3 ministères
1: l'intérieur
2: la justice
3: La Défense
Mes chers -ères compatriotes les choses sont claires
Islamistophobe
Le ministère de l'Intérieur a-t-il facilité le retour d'un terroriste en Tunisie ?
a posté le 22-06-2021 à 22:33
Le ministère de l'Intérieur a-t-il laissé passer un terroriste pour entrer en Tunisie ? C'est, en tout cas, ce qu'a affirmé le député Badereddine Gamoudi, qui est aussi président de la Commission parlementaire de la réforme administrative et de lutte contre la corruption.

'Un terroriste tunisien est revenu en Tunisie à bord d'un vol de la compagnie aérienne turque. Il n'a pas fait l'objet des procédures administratives et sécuritaires requises. Des parties influentes au sein du ministère de l'Intérieur ont facilité le retour du Tunisien en question'?', a-t-il écrit sur sa page Facebook, dénonçant le 'silence'?' du département de l'Intérieur sur le sujet.

https://www.realites.com.tn/2021/06/le-ministere-de-linterieur-a-t-il-facilite-le-retour-dun-terroriste-en-tunisie/
Sémite
Pas de vérification ?
a posté le 22-06-2021 à 19:03
Je ne comprend pas cette manie presque exclusive à BN à nous pondre des articles basés sur des posts facebook et en nous les présentant comme des infos fiables et crédibles (voir le titre qui ne nuance rien, en ajoutant par exemple "selon Gammoudi"). Où est le travail journalistique basé sur la vérification des faits, car à ce que je sache on n'est pas sur un blog ici et de plus BN se targue d'avoir un service (je pouffe de rire) de vérification "BN check". Et en citant le nom d'une personne que vous accusez de terrorisme sans en présenter les raisons de cette accusation et les crimes commis vous êtes susceptible de diffamation. De plus il y a des indices dans le post puisque le gars est selon Gammoudi recherché en Tunisie, et a séjourné en prison en Turquie. Par ailleurs, Gammoudi n'est pas crédible puisqu'il lui est arrivé déjà de diffuser de fausses informations.
Tunisino
Les sécuritaires
a posté le 22-06-2021 à 18:27
Les sécuritaires sont des fonctionnaires, il appliquent les consignes de leurs supérieurs, alors que les supérieurs appliquent les ordres des politiciens. Il faut chercher maintenant à qui appartient le MI, à Mechichi ou à Ghannouchi!
ANTIRELIGION
SOUS FIFRE
a posté le 22-06-2021 à 17:00
Maintenant Vous comprenez pourquoi K Saïd refuse de donner son accord sur certaines personnes qu'on lui impose et qu'on présente comme futur membres du gouvernement de ce sous fifre Michichi ./
Tunisie
Correction
a posté le 22-06-2021 à 14:50
L'ambassade de Tunisie n'est pas à Istanbul mais à Ankara Mr le député. Il a de la chance d'être député. Il ne sait pas qu'Istanbul n'est pas la capitale de la la Turquie et que les ambassades se trouvent dans les capitales. Pauvre Tunisie
ANTIRELIGIONS
ISTAMBOUL
a posté le à 17:32
Monsieur je sais tout? il faut savoir aussi que certains établissements diplomatiques se trouvent à ISTAMBOULE, le journaliste saoudien KACHOUGGI est assassiné au consulat saoudien à Istamboul
A.
Merci à certains députés
a posté le 22-06-2021 à 14:25
Le MI est sous le contrôle de la secte et le cdg.
Il faut être aveugle et sourd pour ne pas comprendre que depuis longtemps, la secte est impliquée indirectement dans ces affaires.
Le gourou n a aucun intérêt en la Tunisie. Son rôle est de faciliter les transactions
nazou de la chameliere
Les ambassadeurs
a posté le 22-06-2021 à 12:49
Dépendent de la présidence !!!
Faut croire que le ministère de l'intérieur n'est pas totalement nettoyé de certains résidus fascistes !!!
ANTIRELIGION
DOCTRINE ET DIEU VIRTUEL
a posté le à 17:22
Rigolo : Tu oublies que ton ministre de l'intérieur fait parti de la bande de l'immonde guhanouchi qui lui même ( guhanouchi ) fait parti de la secte des khoinjias qui cherchent à détruire tout ce qui existe pour une doctrine et un dieu virtuel ./
ABC
Mais il vous l a dit
a posté le 22-06-2021 à 12:47
Mais lisez bien ... Mehichi vient de faire une déclaration hier pour vous dire "Que vous ne le connaissez pas assez bien" !!! Il cache bien son jeu le petit ? après la trahison découvrirons nous un jour qu'il était autre chose qu'un fonctionnaire ?
Il a aussi déclaré qu'il a toujours été élève moyen mais studieux .. persévérant
MFH
Islamiste = traître.
a posté le 22-06-2021 à 12:45
Si l'information est exacte, c'est que nos frontières ne sont pas sécurisées.
Si des hommes dangereux entrent sans difficulté au pays, que dire alors de l'entrée clandestine des armes ?
Jawhar
PCR ?
a posté le 22-06-2021 à 12:29
Est ce qu'il avait son PCR negatif ou vacciné ?
Pas de panique ! Certainement il devait être en autoconfinement à l'adresse qu'il avait indiquée aux autorités... faut juste le convoquer LOL
Abir
Ya mchichi ya khaîn
a posté le 22-06-2021 à 11:59
Une de plus grande raison que les kwanjias terroritistes tiennent à leur serviteur mchichi pour faciliter les déplacements des terroristes dans notre pays ! mchichi dégage
DARK VADOR
Un futur kamikaze ou un tueur à gages
a posté le 22-06-2021 à 11:57
Complot venant de la Turquie visant le président de la république, la responsabilité incomberait au CDG et au directeur de la sécurité qui ont fait allégeance au nahadaoui et sans oublié l ambassadeur tunisien en Turquie, c est clair la cinquième colonne a été activée