alexametrics
lundi 08 mars 2021
Heure de Tunis : 21:56
Chroniques
Un président pour tous !
Par Synda Tajine
19/01/2021 | 15:59
5 min
Un président pour tous !

19 janvier 2021. Il y a dix ans, les Tunisiens avaient manifesté pour la dissolution du pouvoir actuel et pour l’instauration d’un nouveau régime. En réalité, nombre de ceux qui étaient sortis dans la rue ne savaient pas ce qu’un nouveau régime devait être. Ils voulaient simplement que le pouvoir en place – autrement dit l’ancien défunt président Ben Ali et sa famille – quittent le pouvoir.

Chose faite, mais les choses ne vont guère mieux. En 2011, nous avions voté pour une assemblée nationale constituante, avons élu des personnes pour rédiger « la meilleure constitution du monde » - truffée de pièges et de lectures diverses et variées – et avons mis en place une sorte de régime hybride. A mi-chemin entre le présidentiel et le parlementaire, de sorte à éviter l’hégémonie au pouvoir et de disperser le centre de contrôle. De sorte à éviter que le pouvoir ne tombe à nouveau entre les mains d’une seule personne – ou d’une seule et unique partie. Une manière d’éviter de reproduire les erreurs du passé.

 

Aujourd’hui, des appels émanent pour changer le régime politique en place, dissoudre le Parlement et les partis politiques et revenir à un régime présidentiel. Derrière cet appel, un échec tonitruant du pouvoir politique en place. Mais est-ce une raison pour faire table rase et tout recommencer ?

Derrière ces appels, la conviction – encore elle – que la seule chose qui puisse sauver le pays dans l’état actuel des choses est « une personne forte », ayant « la poigne et le sens politique nécessaires » pour mener à bien la barque d’une Tunisie vacillante.  

 

Des mouvements de colère ont secoué le pays, presque en entier, depuis quelques jours. L’étincelle coïncide avec la commémoration des 10 ans de la révolution, mais il serait simpliste de restreindre ces « émeutes » à cette quelconque commémoration.

S’agit-il d’actes de grabuges et de vandalisme « commandités afin d’affaiblir le pouvoir en place » ? S’agit-il tout simplement du désenchantement général et de la grogne populaire qui est à bout ? Pas de revendications ni de slogans structurés, une colère visible contre le pouvoir et une violence diffuse contre les forces de l’ordre. Est-ce un mouvement de ras-le-bol de certains quartiers populaires face à l’isolement social, économique et infrastructurel des zones périphériques des grandes villes, souvent marginalisées et longtemps ignorées ?

Il s’agit en fait de tout cela à la fois. Penser que derrière ces émeutes, se cache un simple mouvement de colère isolé, serait trop simple. Idem pour ceux qui pensent que des parties, tapies dans l'ombre sont les instigatrices d'un mouvement populaire qui n'existe pas. Ou qui estiment que la répression sécuritaire peut constituer la seule et unique réponse de l’Etat.

 

Le chef de l’Etat, après un long et oppressant silence, a jugé bon de se déplacer sur place et de discuter avec les jeunes en colère. S’offrant (en pleine pandémie, mais ça c’est une autre histoire) un bain de foule, il a profité de l’occasion pour distiller ses slogans et, au passage, faire dire aux jeunes en colère ce que lui a envie de dire.

S’il leur dit « ne laissez personne vous utiliser », il n’hésite pas à le faire lui-même. « Dissoudre le Parlement ! Interdire les partis politiques ! » Voici les slogans que la vidéo de la présidence laisse passer à la fin de son enregistrement…en prenant soin d’ignorer les autres demandes.

Mais Kaïs Saïed ne va pas très loin. Il ne quitte pas sa zone de confort et choisit de faire un tour dans son ancien quartier pour faire dire à ces anciens voisins ce que lui a envie de dire. 

 

Ce que fait le chef du gouvernement aujourd’hui n’en est pas très différent. Estimer, en pleine effervescence sociale, que les mouvements de colère « ne sont pas innocents », c’est méconnaitre le malheur du peuple et manquer de discernement…et de respect.

 

Est-ce que les habitants de Mnihla que Kaïs Saïed est allé rencontrer représentent les jeunes protestataires? Est-ce que les casseurs dont parle Hichem Mechichi représentent le mouvement général? 

Est-ce que changer le régime politique est réellement une revendication populaire ? Ou est-ce, tout simplement, la réponse de la classe politique pour justifier son propre échec? 

 

En réalité, il existe une réelle déconnexion entre le débat politique et les revendications populaires. Les citoyens en colère ne s’intéressent pas plus au régime politique qu’au, au fond et tout simplement, à un changement structurel, social et économique, et à un régime politique plus clair….et, pourquoi pas, plus familier et qu’ils pourraient comprendre. Un président tout puissant, un homme à poigne, à qui ils pourraient s’en prendre en cas d’échec. Et non un pouvoir qui s’effrite et un Parlement qui gaspille les précieux deniers – et le temps – publics à s’entretuer.

 

Le constat le plus parlant est que le peuple tunisien, constitué en grande partie de jeunes, est désabusé et n’a plus confiance.  La déconnexion entre le pouvoir et une partie du peuple, la classe politique et les citoyens marginalisés, est plus que jamais parlante et la succession de crises devra pousser à remettre en question le pouvoir en place.

Faut-il changer de régime ? Faut-il donner tous les pouvoirs à une seule partie même si nous n’avons pas confiance en ceux qui gouvernent ?

 

Il est clair que certaines personnes doivent absolument quitter la scène politique actuelle. Ceux qui ont échoué et dont l’échec est tonitruant et traine avec lui tout le pays vers le fond de la violence. Encore faut-il qu’ils arrivent à écouter la grogne populaire…

 

Par Synda Tajine
19/01/2021 | 15:59
5 min
Suivez-nous
Commentaires
lagon
Merci Achille
a posté le 20-01-2021 à 11:45
Merci Achille pour les commentaires . Vous êtes jeune je vois . Certainement cultivé tant mieux. Responsable c'est encore mieux. Une réponse philosophique aux événements on en demande.
Bravo et bonne continuation.
Achille
@lagon
a posté le à 21:38
Merci pour la pureté de votre remerciement.
Abel Chater
Un tel langage que la meilleure solution ne pourra être que le retour au bâton, à la dictature et au despotisme, a été déjà tant encouragé et tant soutenu par les adeptes des dictateurs déchus d'Europe.
a posté le 20-01-2021 à 11:37
Les adeptes des dictateurs Franco en Espagne, Salazar au Portugal, Papadopoulos en Grèce, Marcos aux Philippines, Pinochet en Chili, Tito en Yougoslavie, Atatürk en Turquie, Jaruzelski en Pologne, etc, etc, etc. Ils ont encore tous, leurs adeptes du bâton et de la torture, qui te parlent de "sécurité", de "discipline" et du "prix des pommes de terre et des bananes", comme nous le faisaient les deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, par leur slogan mensonger "Baladou al-amni wel amèn" (pays de la sûreté et de la sécurité). Ils parlaient de leurs propres sûreté et de la sécurité de leurs adeptes Azlèms. Les Sécuritaires sous Ben Ali, le disaient tout haut, qu'ils furent aux services du dictateur Ben Ali et rien d'autre, sinon ils risquaient de perdre leur travail. Le peuple lui, est torturé partout en Tunisie, sans que personne n'avait le droit de l'évoquer même par le bout de la langue ni que nos chers journalistes, n'informaient par le moindre mot.
Les pays initiateurs de l'Union européenne, qui ont réussi leur démocratie comme l'Allemagne, l'Angleterre, l'Italie, la France etc, ils ont imposé à tout autre pays européen voulant adhérer à leur Union européenne, d'abolir leurs dictatures et de pratiquer la vraie démocratie. Les adeptes des dictateurs ont tout argumenté autour du maintien de leurs régimes présidentiels, qui leur garantissaient le maintien de la dictature. Mais ils ont fini par se plier devant la démocratie des régimes parlementaires, qui règnent toute l'Europe, hormis la France "semi-présidentiel" ou les deux nains Chypre et Croitie.
Les Espagnols, les Portugais, les Grecs et même les Italiens, étaient les balayeurs et les éboueurs des années quatre-vingts en Allemagne. Maintenant, ils ferment leurs frontières aux pauvres émigrés et nous jouent aux riches nés dans la soie et dans le coton.
Persone ne doit arrêter l'avance et la merveilleuse marche de la Tunisie vers la vraie démocratie des pays avancés. Nous avons réussi notre transition démocratique par notre régime parlementaire, parce qu'il ne pourra y avoir de vraie démocratie par le biais d'un régime présidentiel. Donald Trump, vient de nous le confirmer explicitement dans la plus grande des démocraties les plus avancées de ce monde USA. Malgré le peu de prérogatives en sa disposition, Donald Trump a profité de toute virgule et de tout point-virgule, pour en abuser de tout le peuple américain au profit de son gendre le juif Jared Kushner. S'il n'y avait pas eu des dirigeants institutionnels démocratiques, qui avaient le courage de risquer leurs postes en s'opposant à la folie des grandeurs de Donald Trump, l'Amérique serait aujourd'hui une grande puissance nucléaire tiers-mondiste.
Il y va de toutes nos futures générations, non pas de cette décennie ni des deux prochaines décennies. Le résultat de la réussite de n'importe quel projet, ne se calcule pas par quinquennats, comme nous le firent mensongèrement déjouer nos deux défunts dictateurs déchus, le long de leurs 55 années macabres d'un quinquennat à un autre. Onze quinquennats qu'on roulait d'une génération à l'autre, sur un tapis roulant sans bouger de place, dans un prétendu (pays de la sûreté et de la sécurité) "Baladou al-amni wel amèn", où les vendeurs de persil se sont transformés en de milliardaires en euros et en dollars et où nos jeunes sont toujours en fuite de leur Tunisie, au risque de leur vie.
Laissez-nous avancer vers le premier monde s'il vous plaît. Nous avons fait le premier pas le plus difficile et l'essentiel, pour la réussite de la Tunisie. Ne tirez pas les Tunisiens vers l'arrière par vos discours décourageant de "Hakkon youradou bihi Batil" ou (une vérité pour combattre la contre-vérité). Qu'on supporte les difficultés de notre transition démocratique pour le bien de notre Patrie la Tunisie et pour le bien de nos futures générations. La Tunisie est un pays occidental, qui finira par devenir membre de l'Union européenne, à l'image des pauvres pays sudistes le Portugal, l'Espagne et la Grèce.
Ce que vous voyez au Maroc et partout dans les autres pays arabes, ne sont que des châteaux de cartes qui demeureront provisoires et labiles, d'une génération à l'autre. Seule la Tunisie a fait un vrai grand bond vers les pays avancés malgré tous les sabotages, les intrigues et la mentalité de "je vis aujourd'hui avant de mourir demain". Cette lâcheté de "après moi, le déluge".
Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire. Vive notre jeunesse. Vive notre vraie démocratie. Tout le reste va de soi et a besoin de temps.
pit
@ Achille
a posté le 20-01-2021 à 08:43
Bien dit...entièrement d'accord avec toi ! malheureusement, souvent, nos journalistes ( j'apprécie Synda) sont comme nos politiques, un peu, beaucoup DEMAGOS !!!
Achille
@ Pit
a posté le à 11:32
Je ne sais pas ce qu'ils sont enfait, je ne suis même pas sûr que c'est eux qui écrivent, pour te faire comprendre une partie du problème, les americains de l'état profond controlent l'ensemble des médias du monde, c'est a dire l'occident et le tiers monde et les nations dévastés et abattu, en excluant la Russie et la Chine, et les quelques nations souveraines parsemé ici et la sur le globe.
L'information passe donc d'abord par les americains pour ensuite etre simplement comme juste publier ici et c'est tout, tu peux te rendre compte de ça quand des articles presque sous forme de communiqué venant des americains surgissent sur des affaires liés a l'amerique. Ces sur ces articles la, écris presque par un bureau americain et publié partout sur tous les sites d'infos que tu comprend que les plateformes d'informations en Tunisie c'est enfait un relaie americain. Les journalistes qu'on voit ne sont que des employés, qui doivent gagner leur vie.
Alya
Reponse a Achille
a posté le 20-01-2021 à 00:36
Je suis très contente que vous soyez un jeune tunisien et que vous intervenez aussi clairement. Je vous rejoins complètement,d autant plus que ces émeutes ne sont pas spontanées!!!!@Elles se déroulent selon une logistique remarquable et très probablement fort couteuse
Achille
@ Alya
a posté le à 11:43
Oui le ministre de la défense vient d'éclairci les choses sayé, des terroristes étaient la.
Bon pour ce qui est de je suis jeune, je ne suis pas dans la tranche d'age de ces jeunes la. n'yant pas non plus atteint la treintaine. Bon je n'aime pas cette catégorisation de labellisation 'jeune'. Je trouve que c'est faux de faire exister ce groupe imaginaire 'les jeunes' dans cette affaire. Genre tous les jeunes sont des mineurs, et ils sont tous en colère et ils sont tous coordonné comme une sorte de légion et d'armée ou de groupe mercenaires. Surtout cataloguer un groupe sociale sur une affaire de délinquence, faut le faire quand même, plus stéréotypé et idéologisé que ça tu meurs !
Gg
Un autre point de vue...
a posté le 19-01-2021 à 22:55
https://www.tunisienumerique.com/par-jawhar-chatty-ce-ne-sera-pas-un-remake-de-2011/

Ghannouchi aurait il pu faire ce que K. Saied a fait? Non.
Et Karoui encore moins.
DIEHK
J'ai mal à mon talon d'Achille!
a posté le 19-01-2021 à 21:53
Et notre ST ne doit pas être tabassée par son mari parce qu'il est indisposé?
J'ai rien compris à : Vous avez tout faut (faux) partie 3!!!!
Je n'ai pas compris ce fagotage !
Après 2 com, je dirai:
écrire ou boire, il faut savoir ...... (C comme boire ou conduire, il faut choisir, "campagne d'éducation civique des années 70 contre les accidents de voitures !!)
Désolé pour celui & ceux qui ne comprendront mon post!
Ns avons 1 des crèmes de ce site dans le domaine social et familial qui nous éclaire et éclaire 1 vieux sénile comme moi malgré mon vécu, j'ai eu 1 grand honneur de tirer des choses de toute sa philosophie sociale!!!
M Achille "sans rancune".


Achille
@BN
a posté le à 23:18
J'ai passé presque toute la journée sur votre site, j'ai droit un cadeau ?
Aller cadeau je veux un article pro russe ! mdrrr !! ça vous foutra en prison ? quelle liberté acquise !
Non non encore mieux, un article pro Bachar AL Assad et qui dénonce tout ce que vous n'avez pas dénoncé de la guerre en Syrie, des crimes contre l'humanité ! Hahahahaha un suicide me diriez vous ! suicide assuré.
Oh putain j'ai encore plus lourd que ça, un article pro Trump, hahahahahaha !
Achille
PS
a posté le à 23:11
J'avais pas lu le M Achille "sans rancune".
Tu sais où tu peux te le foutre ton 'sans rancune' ? avec ton commentaire illisible, fout le la où je pense. Et c'est quoi ce commentaire illisible d'ailleurs, c'est de la crypto graphie ? un code ? Mdrrr, tu es programmeur tu passes tellement de temps sur ton pc a faire du code que tu n'arrive plus a écrire autrement que via le mode algorithme ?
J'arrive a rien lire ni a comprendre ce que tu me reproche en fait, tellement t'es pas nette !
Achille
@DHIEK oui faudrait que tu arrêtes de boire
a posté le à 22:24
Pose cette bière que tu as dans la main, quand on parle d'alcool c'est qu'on est le premier a en boire, car surtout que je n'ai absolument rien compris a ton commentaire, tu fais bien de t'excusez oui sur ce coup. Mais tu m'insultes ou tu me complimente en fait ? ou les deux ?
Achille
Saisie automatique titre
a posté le 19-01-2021 à 21:38
Il faudrait remplacer faut par faux dans le titre "vous avez tout faux". Si c'est possible sinon c'est pas grave.
Achille
Vous avez tout faut partie 3
a posté le 19-01-2021 à 20:27
Vous êtes une femme justement, est ce que les hommes en colère ont le droit de vous violenter ?
Votre mari s'il est en colère a-il le droit de vous tabasser ? Ou de vous brûler vive au milieu de pneus ? Car il en a marre, « il est en colère le pauvre » ça se comprend je pense, il a des revendications, il « manifeste » sa colère et son mépris pour les femmes et son refus de la loi et des valeurs humaines et de tout, même de dieu.
Quand la police se pointera pour vous sauver, un journaliste surgira et dira « nooon il a le droit il est en colère, et veuillez destituez Kais Said tout d'abord, merci ».

La colère justifie ou ne justifie pas ?
Pouvez vous répondre désormais a cette question :

Ceci ayant été dit :
Maintenant, éclaircissons d'autres points :
Ces jeunes mineurs sortis faire du crime la nuit, leurs misères doit se limiter a la misère intellectuelle et de diplôme, de savoir de culture et d'éducation. Leurs place s'est dans les écoles, les lycées, et les universités, de ce fait je fait un appel au Chef du Gouvernement d'annuler la suspension des cours, apparemment ça donne un signal aux jeunes délinquants que l'école a disparu et que c'est le no man's land dans le pays.
Renvoyez les jeunes a l'école et qu'ils ne quittent plus l'école désormais puisque les délinquants en herbe se croient dans un no man 's land où y'a ni école ni loi ni état ni rien du tout.

Donc les jeunes je vous prie madame Synda, et c'est un jeune qui vous le dit, leurs places et leurs problèmes doivent être uniquement l'école et le savoir, les bonnes manières et la morale et les valeurs humaines a apprendre ! On est bien d'accord la dessus ? Leurs rôle n'est ni l'insurrection, ni la casse le pillage et le crime, ni la délinquance peut importe sa forme, ni de servir les intérêts politique et les intérêts de destitution, ni de servir a aucune cause ni a aucun discours, ni de servir aucun groupe, organisme, ou structure, ni d'être le moyen ou la cible de quiconque, c'est clair ?

Les jeunes ne sont donc ni un groupe homogène et leurs place et leurs problèmes c'est uniquement l'école, le lycée, l'université et leurs devoirs envers eux même, envers la société et envers leurs pays, car des devoirs et pas que ceux qu'ils rapportent de l'école, mais leurs devoirs citoyens et humains ils en ont et ils doivent les apprendre et les appliquer dés le jeune age ! Et si l'état et la loi sont seuls a endosser ce rôle en l'absence d'inculpation des valeurs venant de leurs parents, alors oui l'état doit le faire et il doit apprendre aux jeunes délinquants que la route de la délinquance s'arrêtera pour eux le plus tôt possible avant qu'ils ne sombrent dans la grande délinquance et le mercenariat qui les attendent de pied ferme.

Et qu'on arrête aussi d'employer la misère humaine comme moyen de tout excuser, et pour information on n'est plus au moyen age, vivre mal ne doit pas conduire a sortir tout dévasté avec des fourches a la main et des épées pour décapiter le rois en place, le 21 ème siècle ce n'est pas les villages du moyen age, la culture tribale et la violence les insurrections c'est terminé il faut renvoyez ça aux royaumes du moyen age.
Tout problème sociale d'envergure doit être traiter par l'état et uniquement par l'état, dans une république qui condamne la violence et l'illégalité ! Traiter par des patriotes et dans le calme. Et avec du temps et loin de destituer un président pour nous foutre un mercenaire.
Achille
Vous avez tout faut partie 2
a posté le 19-01-2021 à 20:26
Donc je vous prie de ne plus nous servir « les jeunes » ce groupe imaginaire d'individus tous victimes et du même age, car oui j'ai oublié aussi, il y'a les jeunes pété de fric, les jeunes millionnaires, les jeunes qui ont une vie de rêve même sans être millionnaire, les jeunes qui sont biens, les jeunes qui profitent de la vie et de la jeunesse !

Donc on est pas tous formaté pareil, ayant les mêmes buts et intentions, la même identité, les mêmes conditions, les mêmes aspirations, les mêmes chemins, le même intellect, esprit, croyances, opinions, experiences, et j'en passe de toutes les compostantes de la vie !

Donc ce groupe que vous présentez labellisé « jeune » est un fantasme, c'est de l'imagination ! Il n'existe que dans votre fausse conception de la réalité, dont vous usez pour servir des intérêts tiers !

Ensuite vous dites que le peuple est en colère, qu'il vit mal, qu'il a besoin d'aide, oui ! Oui je suis d'accord ladessus ! Mais le peuple en colère est une chose, le peuple a besoin d'aide est une chose, le peuple vit mal est une chose, et le peuple qui devient criminel est une autre ! Rien ne justifie le crime et la dévastation !

Je vous donne un exemple, un membre de votre famille vit mal, a t-il donc le droit de vous dévastez tous, de bruler votre maison, peut être aussi de vous tabassez, de voler tout ce que vous avez et de s'enfuir en vous laissant gisant au sol et au milieu des flemmes ?

Un exercice :
Un groupe d'individus vit mal, ont t-ils le droit de prendre les armes et commencer a descendre les citoyens dans les rues ? Ils vivent mal me diriez vous ? ils ont le droit de descendre des citoyens non ?

Vous Synda Tajine, si un jour vous vivez mal avez vous le droit d'aller casser la propriété privé de votre voisin ? Ou bien la propriété de l'état ? De mettre le feu par exemple au poste de police le plus proche aussi car les flics vous ne supportez pas ça et surtout vous vivez mal, vous allez nous dire que vous en avez marre, ça se comprend, par exemple vous êtes a un point où votre vie est un mélange de cauchemar et de frustration et de peines, avez vous le droit de prendre un pneu de le brûler et de l'envoyer quelque part. Aller même sur la gueule de votre mère ? Après lui avoir craché dessus ? Mieux encore pour évacuer tout ça, quelqu'un vous propose un fusil d'assaut, et vous dit d'aller le décharger sur la population, avez vous le droit ? car « vous en avez marre » ? car vous vivez mal, mieux encore car « vous êtes en colère » !



Achille
Vous avez tout faux partie 1
a posté le 19-01-2021 à 20:25
Chère Sinda, je suis un jeune qui vous parle.

Que ce soit clair pour tous et pour vous, tout d'abord ces jeunes qui sortent casser et brûler des pneus ne sont pas l'ensemble des jeunes, les jeunes on est pas liés, nous ne sommes pas un groupe sociale homogène, je vais vous expliquer ça en bas plus en détailles, ensuite ils ne sont pas la majorité des jeunes ces jeunes dont vous parlez

Si on avait a les compter il serait combien ? Pouvez vous nous donner un chiffre, d'après les chiffres de la police, les arrestations se comptes jusqu'a 500 individus ? 600 ? aller disons 1000 sur l'ensemble des théâtres de guerre qu'ils ont ouvert.. C'est quoi 1000 jeunes sur l'ensemble des jeunes tunisiens ? C'est rien du tout. Par exemple l'état syrien en prise avec une guerre d'envergure de terrorisme de masse a comptabilisé l'envoi de 20 000 djihadistes tunisiens depuis le sol tunisien, est ce que donc ces 20 000 djihadistes sont représentatif de l'ensemble des jeunes ? Est ce que donc les jeunes tunisiens sont tous dans leurs totalités des djihadistes tueurs de femmes et d'enfants ?
Non voyons bien sur que non, une telle conception n'est possible que dans la tête de ceux qui voudraient justement que l'ensemble des jeunes tunisiens deviennent djihadistes, vous voyez comment la réalité ce n'est donc pas ce que certains veulent qu'elle soit ?

Ceci étant clair, désormais sachez que les jeunes ce n'est pas un groupe uniforme du même age, de même culture, de même identité. Comme tous les jeunes ne sont pas des djihadistes qui ont été envoyé en Syrie pour massacrer le peuple syrien musulman, tous les jeunes donc sur cette affaire la ne sont pas non plus des casseurs pilleurs et adeptes de pneus brulé et de chaos et mise en danger du pays !

Les jeunes, c'est comme la société, il y'en a de tout, il y'a les jeunes qui font leurs études, les jeunes qui ont terminé leurs études et rêvent de travailler ou partir a l'étranger, les jeunes qui travaillent déjà, peut être meme dés leurs jeunes ages, il y'a surtout les jeunes occupés dans leurs vies de jeunes, les jeunes qui ne foutent rien, les jeunes qui aimeraient bien faire telle et telle chose dans leurs vies etc.. et il y'a les jeunes les autres, les délinquants, il y'a les violeurs, les tueurs, assassins criminels, nous en avons vu a l'actualité qui a été bouleversé par la mort de jeunes filles violés et assassinés par des jeunes hommes de la vingtaine, aller faire un tour au poste de police, vous y trouverez des jeunes tueurs de 18 ans par exemple. Il y'a aussi des jeunes escrocs, arnaqueurs, voleurs, des jeunes dealer, des jeunes trafiquants qui trafiquent des choses, et enfin il y'a des jeunes terroristes, oui des kamikaz a qui certains ont mis dans la tête que s'exploser c'est bon pour eux !

takilas
Cedt in pays déboussolé et en voie "de l'ignorance et du sous-développement accéléré:.
a posté le 19-01-2021 à 19:59
Il y avait des petits bouquins de couleur blanche, des discours de Bourguiba, qui étaient étalés sur la table de la bibliothèque (riches en livres scientifiques, de romans et autres...) dans la salle des directions régionales de l'information de la Tunisie et que même les gosses qui venaient bouquiner, consultaient rntre aitres livres litteraires ces discours riches en sagesse et justesse dans les paroles de Feu Bourguiba.
Et avant le journal télévisé des extraits de ces discours sont émis sir le petit écran et même mes gosses s'intéressaient à les écouter et les analyser.
Pourquoi pas maintenant ?