alexametrics
mercredi 28 septembre 2022
Heure de Tunis : 20:54
Dernières news
Un an après sa visite aux artisanes de Hay Hlel, Kaïs Saïed y retourne
13/08/2022 | 16:14
2 min
Un an après sa visite aux artisanes de Hay Hlel, Kaïs Saïed y retourne

 

Un an, jour pour jour, après son entretien avec les potières de Hay Hlel, le président de la République Kaïs Saïed est revenu pour montrer qu’il a tenu sa promesse.

D’ailleurs, la présidence de la République a rappelé, dans une vidéo, la rencontre du chef de l’Etat avec ces artisanes une année auparavant avec un passage où il leur affirme : « Vous aurez vos droits, les droits de la femme économiques et sociaux. La femme n’est pas une décoration pour prétendre qu’elle a des droits ! », dénonçant l'instrumentalisation des femmes tunisiennes.

 

 

En cette date anniversaire célébrant la Fête nationale de la femme et la promulgation du Code du statut personnel (CSP), Kaïs Saïed est venu inaugurer et remettre les clés des ateliers-boutiques aux femmes qu’il a rencontrées en 2021.

Il a aussi profité de l’occasion pour rencontrer les habitants du coin, les écouter et connaître leur préoccupation. « Vos revendications sont une conviction pour moi. Je ne suis pas ici pour vendre de l’illusion ! Quand je promets une chose, il faut que je la concrétise », a-t-il indiqué en réponse d’un citoyen qui l’a interpellé.

Il a aussi encouragé un autre à créer des sociétés citoyennes et de bénéficier du soutien de l’Etat.

 

S’adressant à l’une des artisanes, le président de la République a reconnu les conditions difficiles de la région, mais il a soutenu que l’Etat a fourni un seuil minimal. Et de réitérer son invitation à créer une société citoyenne.

 

I.N

13/08/2022 | 16:14
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Fares
C'est le geste qui compte?
a posté le 13-08-2022 à 18:50
Saied a placardé les photos de ses pauvres femmes dans son bureau pour exhiber sa présumée bonté au monde entier, honte à lui en passant. Ces photos lui donnent plus l'air d'un proxénète qui capitalise sur le malheur de quelques femmes pour s'enrichir.

Les problèmes économiques de la Tunisie ne se régleront pas quartier par quartier avec un délai d'un an entre la visite initiale et la "réalisation des promesses". Saied manque de sérieux.
Abidi
?
a posté le à 10:03
Donc selon vous il ne faut jamais commencer une action,il faut attendre une solution magique qui réglera les problèmes du pays en un seul coup
Borzguéne
votre peuple est pourri
a posté le 13-08-2022 à 18:07
Mr. le président, vous n'avez pas un peuple. Les gens que vous voulez aider ne pensent pas à la nation ........ Tunisienne. Vous avez des hordes de profiteurs et de mal éduqués. Des ramassis de toute part qui ne veulent que du balouchi. Vous allez faire rater à la Tunisie 10 ans ou peut être plus, pour qu'à la fin, ce peuple, ceux que tu veux aider, se tournera contre TOI.
Forza
comme d'habitude, du populisme pur
a posté le 13-08-2022 à 18:05
et les autres artisanes dans tous les gouvernorats ? Can n'a pas un sens d'intervenir dans des cas exemplaires pour faire le buzz, il faut une stratégie pour améliorer la vie des femmes rurales, artisane et des couches démunies.

Visitez cet endroit après 6 mois et vous allez constater que c'est un feu de paille.
Be zen
CHICHE !
a posté le 13-08-2022 à 17:04
"Vous aurez vos droits, les droits de la femme économiques et sociaux. La femme n'est pas une décoration pour prétendre qu'elle a des droits !"
CHICHE, Monsieur le président !
Commencez par décréter l'égalité successorale !
Je vous soutiendrai de toutes mes forces !
EL OUAFI
Bonjour Be Zen
a posté le à 18:23
Bonjour mon ami, ce homme est une chance pour notre pays, pour qu'il réussisse et la condition sine qua non est qu'il soit entouré d'hommes de talents et de beau conviction aimant leur pays.
J'espère que vous allez bien, bientôt les vacances pour vous.
Bien cordialement, à bientôt.
Be zen
EL OUAFI
a posté le à 19:54
Salut l'ami !
Comment vas-tu ?
Je ne suis pas un fervent supporter de KS.
Je souhaite bien entendu qu'il réussisse pour mon pays.
J'ai néanmoins quelques doutes et quelques réserves.
Je lui suis reconnaissant de nous avoir débarrassés des islamistes, incompétents et corrompus.
J'attends toujours son coup d'éclat.
A bientôt El Ouafi.