alexametrics
dimanche 29 mai 2022
Heure de Tunis : 06:13
Dernières news
Tunisie - Le ministère de l'Industrie s'explique au sujet de l'annulation du projet jordanien de fabrication d'avions
05/12/2012 | 1
min
Tunisie - Le ministère de l'Industrie s'explique au sujet de l'annulation du projet jordanien de fabrication d'avions
{legende_image}

Selon une correspondance de "Global Consulting & Investiment" rapportée par Sami Remadi, président de l'Association tunisienne pour la transparence financière (ATTF), le projet d'implantation d'une usine de fabrication d'avions à Gafsa a été définitivement annulé. Le ministère de l’Industrie a publié un communiqué dans lequel il explique ce résultat.

Ainsi, le ministère de l’Industrie a regretté les accusations gratuites du représentant de la société en Tunisie qui n’a présenté, jusqu’aujourd’hui, aucune étude approfondie du projet dont le coût pourrait atteindre, selon ses dires à 20 millions d’euros (environ 45 millions de dinars) dans une première étape et environ 200 millions d’euros après la fin des travaux.

Le ministère a indiqué que le gouvernement a examiné la demande de cette société le 24 avril 2012 et appelé les ministères de l’Industrie et du Transport à s’informer davantage auprès des responsables du projet sur ses différentes composantes afin de procéder à une évaluation objective et scientifique.
Les services ministériels ont, donc, demandé à l’intéressé depuis juin 2012 de fournir les éclaircissements utiles concernant le financement et la structure du capital, la politique de marketing, le curriculum vitae (CV) des investisseurs, la valeur ajoutée du projet et l’étude énergétique, etc.
Le représentant de la société s’est contenté de donner des informations générales sur le projet déjà fournies au public depuis plusieurs mois.
En attendant que l’entreprise concernée complète son dossier, le ministère de l’Industrie regrette aujourd’hui l’attitude de dénigrement adoptée par son représentant.

Le ministère de l’Industrie a également rappelé que cette société a présenté ce projet, parallèlement d’ailleurs à un autre projet de création d’une cimenterie dans le sud. Elle a demandé à l’Etat de lui accorder, au dinar symbolique, un terrain d’une superficie de 4 hectares dans la zone de l’aéroport de Gafsa ainsi que d’autres avantages sans que l’entreprise en question ne réponde aux demandes des structures concernées relatives aux études financières, techniques et économiques du projet.

I.N. (D’après TAP)
05/12/2012 | 1
min
Suivez-nous