alexametrics
Dernières news

Tunisie - Ismaïl Sahbani crée un nouveau syndicat et dénonce les revendications sauvages

Temps de lecture : min

Ismaïl Sahbani, ancien secrétaire général de l’UGTT, a annoncé, à l’occasion de la fête du Travail du 1er mai, la création d’un nouveau syndicat, l’Union des Travailleurs de Tunisie (UTT), qui se définit comme une organisation libre, démocratique, progressiste et indépendante.
Dans son allocution prononcée devant ses partisans, puis en répondant aux questions des journalistes, M. Sahbani s’est voulu rassurant en tenant un discours apaisant. L’UTT est un partenaire social parmi d’autres. Il participera à la construction d’une économie nationale prospère avec l’UTICA et l’UGTT dans une logique de compromis, jamais de confrontation ou de concurrence. Pas d’entreprise sans travailleurs, et le patron n’est pas leur ennemi, précise Ismaïl Sahbani.
Le dialogue social est l’unique issue pour que l’économie s’en sorte dans une conjoncture nationale et internationale difficile. Le secrétaire général dans la nouvelle centrale syndicale n’a pas manqué de dénoncer les revendications sauvages et « l’opportunisme » qui règnent actuellement. Des pratiques inacceptables, juge-t-il. Bloquer l’entreprise, c’est bloquer les travailleurs et la sauver est un devoir national. En contrepartie le travailleur ne devra plus être exploité après la révolution du 14 janvier et il a le droit indéniable d’accéder à la richesse nationale. Une nouvelle ère que M. Sahbani rêve comme une nouvelle ère pour le travailleur. Ce dernier aura, désormais, son mot à dire dans l’intérêt de la dynamique politique nationale. Le temps où l’on disait au travailleur « prends ton salaire et tire toi » est révolu.
Interrogé sur ses rapports avec le syndicalisme international, M. Sahbani a évoqué son admiration pour le modèle social et l’économie allemande, qu’il estime solide, structurée et très organisée. Il a, également, précisé que l’UTT est une centrale indépendante des partis politiques et du gouvernement et qui est autofinancée à travers les cotisations de ses adhérents.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

variete
| 17-06-2011 17:55
pourquoi revient il?

rima
| 03-05-2011 17:23
bon courage et bon retour ...

Tn
| 03-05-2011 15:54
marre des dirigents de l'UGTT..la tunisie a besoin de pluralité syndicale de toute façon.
Bon retour et bon courage

citoyen tun
| 03-05-2011 12:34
on en a marre de la dictature de l,ugtt elle apris en otage tout le monde.que le meilleur gagne.

Syndicaliste pour de vrai
| 02-05-2011 15:58
Pas besoin de réfléchir longtemps pour se rendre compte que la pluralité syndicale ne peut être que bénéfique pour notre pays. Le peu de partisans qui reste de Jrad ne peuvent pas changer l'histoire donc laisser ce Monsieur tranquille, il est au-dessus de tout ca.
Le retour en force de Sahbani avec un nombre étonnant de partisans ne peut que faire des jaloux. Concentrons nous sur le bien de notre pays et laissons les autorités compétentes punir les vrais voleurs..

syndicaliste
| 02-05-2011 14:48
Oui sahbani a détourné plusieurs milliards : il s'est payé une propriété qui vaut elle seule près d'un million de dinars. Et il ose se montrer de nouveau ?

Tunisien
| 02-05-2011 14:44
Mabrouk pour les travailleurs tunisiens

mella_hela_fikom
| 02-05-2011 13:13
Mr Sahbani n'a pas détourné d'argent.
Allez vous informer avant de dire n'importe quoi, cet homme a été emprisonné et torturé sous bourguiba et apres il a été emprisonné par ben ali pcq il representait la menace de se presenter aux presidentielles.
dans la tunisie de ben ali il était tellement facile de trouver une excuse pour emprisonner qqun aller vous renseigner avant de dire des betises sur toutes les excuses bidons avec lesquels des gens ont été emprisonnés et torturés.
Quand on sait que ces anciens ripoux n'ont pas hésité à faire des montages de nu avec sihem ben cedrine pour atteindre sa dignité
tout est dit

chér cher
| 02-05-2011 12:31
avant ke kelk'1 dis n'importe koi il faut k'il sache d'abord ke Sahbani n'a jamais appartenu à l'ancien régimes et à aucun autre régime kelkesoit,il avait ses propres idées et sa propre démarche comme un vrai patriote et respectable. Et à propos son emprisonnement, c déja clair ke le crétin Ben ali lui a bien "tricoté". Alors arrétez vos conneries et laissez l'homme travailler et vous verrez comment il va étre à l'hauteur de nos estimes.

MB
| 02-05-2011 09:35
La multiplication des syndicats s'impose en ce moment afin d'eviter le monopole de l'UGTT qui pousse les travailleurs à faire des grèves alors que l'economie tunisienne est plus que souffrante.
La Tunisie peut profiter de l'experience de Sahbani et de son savoir faire dans le monde syndical.

A lire aussi

L’Association des magistrats tunisiens a rendu public, ce mercredi 23 septembre 2020, pour répondre

23/09/2020 22:42
3

Il avait été en contact avec une personne infectée

23/09/2020 21:39
2

Lors d'un conseil ministériel

23/09/2020 21:14
2

La réunion a abordé l’importance de mettre la liquidité nécessaire à la disposition de la Cnam et de

23/09/2020 20:51
5