alexametrics
BN TV

Tunisie - Habib Ellouze en flagrant délit ? d'hypocrisie ! (vidéo)

Tunisie - Habib Ellouze en flagrant délit ? d'hypocrisie ! (vidéo)

Deux séquences, deux attitudes, deux facettes et pourtant il s’agit de la même personne, du même sujet et quasiment au même moment.
Habib Ellouze, élu d’Ennahdha à l’ANC a été interviewé hier jeudi 13 septembre dans l’après-midi au sujet des journalistes, notamment suite à l’incident de véhicule avec le journaliste de Dar Assabah et son directeur.

Deux médias ont sollicité le témoignage de Habib Ellouze, la télé Watanya 1 et la télé El Hiwar Ettounsi.
Pour la première, il a déclaré : " Je suis avec les journalistes, je suis solidaire avec eux. Je les honore et je les respecte car je considère que la génération des jeunes journalistes sont les héros de la révolution !". Pour cette première séquence, il a été filmé avec son consentement.

Pour la seconde chaîne, celle d’El Hiwar Ettounsi, M. Ellouze s’est montré complètement hostile. S’adressant aux personnes qui l’accompagnaient, il a affirmé que ladite chaîne "passe son temps à insulter les gens". La journaliste a donc insisté pour qu’il s’exprime à son micro, en lui rappelant que quand il s’agissait de parler d’Ennahdha, il avait accepté de s’exprimer, alors que quand il s’agit de médias, il a refusé.
Il a alors pris un air menaçant en déclarant : "Toi journaliste, sois polie !" sur le même ton il a ajouté «Etes-vous en train de filmer ? Non, je refuse de témoigner » puis, s’adressant à un agent de sécurité ou probablement à un garde-du-corps, « Écarte les d’ici !».

Les deux séquences, aussi incroyablement contradictoires, sont une preuve tangible du double-langage de cet élu à l’ANC et à sa capacité de changer complètement de discours entre le "On" et le "Off". Il faut également rappeler que ce même élu avait appelé vendredi dernier à "frapper" les journalistes.
D.M



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

SANCHONIATHON
| 05-01-2014 19:59
Depuis qu'on a découvert les "QUALITÉS" de ce sépulcre blanchi il est temps qu'on lui trouve une fonction plus adéquate...Coiffé comme il est, avec une chéchia il aurait été immédiatement mis dans la catégorie des voyous. Il a jugé lui même qu'il n'était pas digne de la porter. Tant mieux...

Omar
| 16-09-2012 09:55
Avant vous faisiez l'éloge de ZABA et sa politique d'extermination à l'encontre des islamistes. Aujourd'hui vous continuez à faire votre cirque et implicitement vous faites la promo de ZABA et des RCDistes chassés du pouvoir. Si vous rêvez d'un retour en arrière, vous faites erreur de calcul. Les tunisiens comprennent parfaitement le manège et ne tomberont jamais dans le piège... La poignée de pseudo intellos qui confirment vos propos par des commentaires interposés ne font pas le poids ni au niveau des urnes ni à tous autres niveaux... !

KArim
| 15-09-2012 17:11
Bravo pour votre article, je vois que vous avez compris la dure réalité de la Tunisie

KArim
| 15-09-2012 17:08
C'est dommage de vivre en France et de faire autant de fautes d'orthographes. Ton niveau et vraiment lamentable, tu dois faire parti des trafiquants de drogue qui peuple les quartiers déshérités

rocco
| 15-09-2012 16:50
c est bien ennahdha qui a autorisé l importation du viagra non ? vous avez alors tout compris

rocco
| 15-09-2012 16:48
moi ce qui me désole c est que vous parlez de cet ignoble et que vous attendez toujours des faits pour pouvoir l incriminer de double langage et moi je dis d extrémiste nocif

tounsi tounsi
| 15-09-2012 15:00
il n'y a pas de contradiction . Dans la 1ère interview , il parle en général . Dans la 2ème , il parle avec des journalistes bien déterminés connus par tous pour leur déformation des réalités,la diffusion des rumeurs , leurs mensonges , leur mauvaise foi et leur manipulation . Comme c'est le cas de Bn . Vos articles sont de plus en plus bas de gamme . Vous ne cherchez que la provocation , le sensationnel et les atteintes aux personnes . Elevez un peu votre niveau . Il y a tellement de choses beaucoup plus intéressantes

Réponse : ce niveau est celui que nous avons choisi. À vous de choisir le journal qui sied au vôtre pour le lire et le commenter.

tounesnalbaya
| 15-09-2012 13:51
Monsieur Ellouze, il délit, sans autre commentaire.

jilani
| 15-09-2012 13:37
*******. Il est méchant et dangereux et il arrive à mobiliser ses troupes grâce à l'argent qu'il possède.

sassi
| 15-09-2012 13:07
oui les médias sont complices des perturbations des salafistes se sont fortifiés parce qu'ils croient qu'ils ont leur mots à dire via les chaines et les interviews . svp plus ils apparaissent sur la scène médiatique plus vous leur faite de la publicité gratuite

A lire aussi

La couverture des médias en question était également déséquilibrée servant les intérêts de certains

17/09/2019 09:47
1

Dans une déclaration téléphonique accordée ce matin, mardi 17 septembre 2019, à Wassim Ben Larbi sur

17/09/2019 08:51
0

La candidate du Parti destourien libre (PDL) à la présidentielle, Abir Moussi, a adressé, dans un

16/09/2019 21:44
40

Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Nabil Baffoun a

16/09/2019 21:26
8

Newsletter