alexametrics
Dernières news

Tunisie - Al-Qotb rejoint le Front Populaire

Tunisie - Al-Qotb rejoint le Front Populaire
Au cours d’une conférence de presse tenue le 13 juin, le coordinateur général du parti Al-Qotb, Riadh Ben Fadhel, a annoncé que son parti allait rejoindre le Front Populaire.

Cette décision fait suite à une discussion constructive et se trouve être la conséquence de la proximité entre Al-Qotb et le Front Populaire d’après Riadh Ben Fadhel.

M.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

saga
| 14-06-2013 11:16
ne dis pas de mal des militants surtout ceux qui ne se sont jamais enfuis
oserais tu aussi traiter Ben Fadhl de mauve?

Ergo sum
| 14-06-2013 10:10
et la suite est connue...

Pauvre hamma

l'idiot du bled
| 14-06-2013 09:34
Il n' y a pas que Jbali qui a une étoile sur le front,le Parti de Hamma s'en ai fait collé une sur le Front

saga
| 14-06-2013 09:13

cocktail Molotov

anis |14-06-2013 00:11

pour gouverner, tout est permis
les pauvres

anis
| 14-06-2013 00:11
pour gouverner, tout est permis
les pauvres

Ahmed
| 13-06-2013 20:40
Comme il l'a fait pour le Pole.

Engineer Juridique
| 13-06-2013 19:33
Avec l'apparition de ce MEC, la NAHDHA emportera les élections prochaines!

3ABROUD
| 13-06-2013 19:18
Les héros (h aspiré!) vont se multiplier.

Abdel Rahim
| 13-06-2013 18:35
Bonne décision. L'heure est grave. elle n'est plus aux petites querelles de clochers ni aux divergences idéologiques. L'essentiel est que toutes les forces patriotiques, qu'elles soient de gauche ou de droite, qui sont pour un état de droit républicain et démocratique, pour un état laique qui respecte les croyances de chacun, pour le respect des libertés individuelles et collectives, pour les droits de l'homme universels et indivisibles, pour l'égalité entre hommes et femmes, pour le progrès et le modernisme s'unissent afin de barrer la route à l'obscurantisme, à la regression, à la dictature des mollahs, au takfirisme, à la violence politique et à l'hostilité envers les autres. Les divergences idéologiques seront à régler plus tard dans le dialogue et la concertation.

A lire aussi

Ainsi, Abdelkarim Harouni a précisé que les concertations porteront d’abord sur le programme, les

20/10/2019 22:05
0

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public ce dimanche 20 octobre 2019,

20/10/2019 21:51
0

Toutefois, une réunion est prévue demain lundi en vue d’examiner les requêtes des journalistes en

20/10/2019 20:17
0

Le différend Mekki-Ghannouchi n’est pas tout

20/10/2019 18:00
10

Newsletter