alexametrics
vendredi 19 août 2022
Heure de Tunis : 06:53
Dernières news
Soutien du gouvernement français à l'élu franco-tunisien agressé par les salafistes
23/08/2012 | 1
min
Soutien du gouvernement français à l'élu franco-tunisien agressé par les salafistes
{legende_image}

Jamel Gharbi, l’élu PS au Conseil régional des Pays de la Loire, agressé par des salafistes pendant ses vacances en Tunisie, a mené aujourd’hui une campagne médiatique témoignant sur plusieurs médias français de son agression et décourageant les français à se rendre en Tunisie.


De son côté, le gouvernement français a exprimé sa solidarité envers ce franco-tunisien. En effet, après avoir porté plainte et avoir été pris en charge par l'ambassade de France, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, le président du Conseil régional des Pays de la Loire Jacques Auxiette, et le maire de Paris Bertrand Delanoë l’ont appelé pour le soutenir, d’après ses propres dires.

Revenant sur le récit de son agression, Jamel Gharbi n’a pas manqué de dénoncer "le lynchage" dont il a été victime.

En date du 16 août dernier, à Bizerte d’où il est originaire, M. Gharbi était en compagnie de sa femme Françoise et leur fille, la première porte un débardeur, la seconde, 12 ans, un short, lorsqu’il a été agressé par un groupe de salafistes, venu faire la police religieuse, armés de sabres et de bâtons. Voyant la famille, ils leur disent que ces tenues sont contraires à l'Islam. « Ils ont commencé par nous agresser verbalement, alors j’ai dit à ma femme de s’enfuir avec la petite », raconte Jamel Gharbi. Il y a eu ensuite «des coups sur la tête, le dos, la joue, un lynchage, c’était horrible, cauchemardesque. Ma fille a hurlé "ils vont tuer papa" parce que j’étais en sang, mais personne n’a bougé, personne ne m'a porté secours, j’étais lâché en pâture».


C’est ainsi que ce franco-tunisien affirme ne pas vouloir remettre les pieds dans son pays d’origine pendant quelque temps.
S’adressant aux touristes français il a affirmé «Dès que vous sortez de cette prison dorée que sont les hôtels et les plages, vous êtes à la merci d’une bande de salafistes qui font régner la terreur. Pourquoi toutes les femmes sont-elles voilées ? Parce qu’elles ont peur de recevoir des coups, explique-t-il.
Il faut qu’on sache que tous les jours on frappe des gens, il y a des blessés. Si vous êtes avec une femme qui n’est pas ce qu’ils attendent, ça déclenche ce qui s’est passé pour moi ».

D.M

23/08/2012 | 1
min
Suivez-nous