alexametrics
Dernières news

Sonia Ben Cheikh à propos des décès des nouveau-nés à Nabeul : on sait déjà ce qui s’est passé !

Sonia Ben Cheikh à propos des décès des nouveau-nés à Nabeul : on sait déjà ce qui s’est passé !

 

La ministre de la Santé par intérim Sonia Ben Cheikh a commenté, ce mardi 25 juin 2019, le décès des sept nouveau-nés pris en charge par l’hôpital Mohamed Tlatli à Nabeul.

 

 

Mme Ben Cheikh a ainsi indiqué à Jawhara Fm que les décès ont lieu sur 3 jours entre les 22 et 24 juin 2019. Quatre parmi eux sont prématurés, les deux autres étaient déjà malades avant d’entrer à l’hôpital et y ont séjourné plus d’un mois.

Et de souligner que les équipes médicales et paramédicales ont fait le nécessaire.

 

«Je vais me rendre à Nabeul (…), mais on sait déjà ce qui s’est passé dans ce service», a-t-elle affirmé.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

ammarfeti
| 26-06-2019 04:26
je suis d'sol' de vous contredire!j'étais moi m"mevictime de cet hopital et de son personnel désinvolte,verifier plutot du coté de l'hygiene générale de l'hopital qui laisse à désirer,toilettes bouchées, pas de couvertures ni oreillés,visiteurs anarchiques et préparation duthé par les visiteurs dans lés chambres;pas de surveillants de nuits,vol des biens dans les chambres de passients en fin de vie et j'en passe

mansour
| 25-06-2019 19:32
et pas provoqués par les responsables du service de la maternité comme les 15 bébés morts en mars 2019 à la maternité de l'hôpital de la Rabta

Forza
| 25-06-2019 17:59
Car elle siat que les hôpitaux dans les pays développés arrivent à sauver la vie des enfants pre maturés pour une très grande partie d'entre eux. Ceci est en particulier le cas pour les enfants nés avec 28 semaines et plus. Selon Assabah 4 des 6 bébés étaient nés entre le 6 et les 8 mois c.a.d ils ne sont pas des cas extremes. Maintenant la situation de la santé est catastrophique car l'?tat n'a pas investi ces dernières années, ni dans les infrastructures et ni dans les reources humaines. La capacité de formation est maintenue minimale et on refuse de construire de nouvelles facultés et un grand nombre de médecins cherchent des opportunités ailleurs. La Tunisie a beaucoup investi dans l'armée et les forces de l'ordre ces dernières années pour faire face au terrorisme et c'etait necessaire. Il est temps demettre de nouveau le focus sur l'éducation et la santé, le gouvernement doit prépraré le budget de 2020 en conséquence.

Roger Rabitt
| 25-06-2019 15:48
Probablement non

Irresponsabilité, cynisme, mépris du citoyen, arrogance et incompétence. La voix d'une caste criminelle et parasite qui détruit systématiquement ce qui reste des institutions publiques;

Car l'impunité et le mensonge non dénoncés conduisent à des atrocités. Cela devait se reproduire, cela s'est reproduit.

Ce ministre comme youssef chahed comme le directeur de l'hôpital devraient être jugés

Honte au professeur Douaji de s'être compromis avec des criminels prets à tout pour sauver leur situation; L'histoire ne pardonnera pas.

Tunisino
| 25-06-2019 15:32
Je vais me rendre à Nabeul, mais on sait déjà ce qui s'est passé dans ce service?

Il faut aller en cachette pour ne pas être pierrée (accueillie avec un jet de pierres)! Il faut aussi s'éclipser, parce que les citoyens ordinaires pensent à vrai/à tort que vous êtes responsable des malheurs de la santé. Responsable de deux ministères à la fois dans une conjoncture difficile? Ou bien vous êtes irresponsable, ou bien on vous exploite pour détruire/dissimuler/traiter/faire passer des dossiers, sports et santé. Dans tous les cas, il faut craindre la justice, personne ne vous sauverait suite à un séisme politique! On a besoin de responsables patriotiques (comme celui qui a démissionné) qui savent dire non à leurs supérieurs lorsque les intérêts des citoyens sont en danger!

Jamel
| 25-06-2019 14:24
Monsieur le chef du gouvernement doit lui demander des explications urgentes surtout qu elle rien n a été réalisé depuis sa nomination plus grave encore Elle été secrétaire d'?tat auprès du ministère de la santé avant sa nomination en qualité de ministre de la jeunesse et du sport et qui connait bien les problèmes des hôpitaux mais qui ne fait rien en réalité que du baratin

Abir
| 25-06-2019 14:16
Si vous êtes opportuniste et affamée pour la poste et pour l'argent vous ne devez pas rester un jour de plus dans ce poste et vous n'aurez pas accepter deux poste à la fois alors que vous êtes incapable de s'occuper même pas d'un mais on dit toujours que ce n'est pas de ta faute c'est la faute de ton patron un nigligeant comme vous et des autres

Jamel
| 25-06-2019 14:07
Elle sait déjà ce qui s'est passé mais elle n'a pris aucune décision . En plus il y a eu démission du Dr responsable de cette unité depuis le 15/06/2019 qui a évoqué les problèmes de ce service même les coupures d'électricité.cette ministre doit partir à l instar de son prédécesseur.elle n' est capable que de montrer ces dents lors des cérémonies officielles ou sur les plateaux télévisé .

Microbio
| 25-06-2019 13:30
Notre ministre a déclaré que le décès des nouveau-nés ont lieu sur 3 jours du "22 et 24 juin 2019. Quatre parmi eux sont prématurés, les deux autres été déjà malades".
Qu'est-ce que c'est censé vouloir dire Madame Ben Cheikh? Les patients atteints de septicémie devraient-ils mourir autrement, le même jour?!

Cela devrait signifier qu´on n'a pas l'intention d ´ordonner une expertise médicale pour éclairer les raisons de cette tragédie, les circonstances de la mort et que les nouveau-nés/prématurés sont eux même responsables de leur vie courte.
Politiquement parlant ce cas est clair et ne démande aucune investigation ..!?

S'il vous plaît, Madame la Ministre, la prochaine fois pour plus de crédibilité, laisser les professionnels donner les explications nécessaires à la presse.

SB
| 25-06-2019 13:29
Si "on sait déjà ce qui s'est passé dans ces services" et si c'est normal que les prématurés meurent, pourquoi faire une enquête et pourquoi ce déplacement à Nabeul ?
J'ai eu moi même un enfant prématuré en 1994, il a maintenant 25 ans et se porte comme un charme.
Ces pauvres familles n'ont pas eu cette chance en 2019 avec (en principe) les moyens de 2019.
Même d'un point de vue statistique cela ne tient pas la route, pour que 4 enfants prématurés meurent en 24 heures, combien on a-t-on sauvé ? une centaine ? En 24 heures et dans un même hôpital ? Cela m'étonne beaucoup.
Brabbi yezziou rana faddina minkom, réveillez vous bon sang, nos enfants meurent dans nos hôpitaux.

A lire aussi

L’Utica a rendu public un communiqué, ce mardi 22 octobre 2019, pour condamner fermement la campagne

22/10/2019 23:34
0

Les derniers chiffres communiqués par le ministère du Tourisme et de l'Artisanat montre une

22/10/2019 22:56
0

une campagne orchestrée menée contre l’UGTT principalement par le mouvement Ennahdha, et la

22/10/2019 22:14
0

Cette démission a été acceptée le 16 octobre 2019 par le président de la République et prendra effet

22/10/2019 20:16
2

Newsletter