alexametrics
Dernières news

Samira Merai : Certains jardins d’enfants coraniques n’ont rien à voir avec l’islam !

Samira Merai : Certains jardins d’enfants coraniques n’ont rien à voir avec l’islam !

 

La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Samira Merai Friâa a déclaré, vendredi 29 janvier 2016, qu’il existe des jardins d’enfants anarchiques qui se présentent comme étant des espaces coraniques alors qu’ils n’ont aucun lien avec l’islam.

 

Elle a ajouté, dans un communiqué, rendu public, aujourd’hui, vendredi 29 janvier 2016, que ces espaces ne visent pas à inculquer les vraies valeurs de l’islam mais, « contribuent à ternir son image, en enracinant chez les enfants le sentiment de la peur et de l’angoisse à travers l’enseignement du châtiment de la tombe et en personnifiant les ténèbres de l’enfer au lieu d’apprendre aux petits l’amour de Dieu ».

 

Selon les psychologues, la personnalité de l’enfant se forge à partir des sept premières années, ce qui, requiert une vigilance accrue des parents, lorsqu’ils sont appelés à inscrire leurs enfants dans les jardins d’enfants, indique-t-on de même source.

 

Mme. Merai a, à ce propos, appelé les parents à consulter la liste officielle des crèches et jardins d’enfants disponible sur le site officiel du ministère.

 

Rappelons que le ministère avait démenti, dans un communiqué publié, récemment, la fermeture de jardins d’enfants coraniques (koutabs) qui relèvent du département des Affaires religieuses et que la décision de fermeture ne concerne que les espaces illégaux.

 

S.H (AVEC TAP)

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

Observateur
| 31-01-2016 12:39
Ne suffit il pas de constater que ces Jardins sont anarchiques ( s ils le sont vraiment..) et d appliquer la loi ? sans avoir besoin de tenir un discours personnel theologique sur l enfer ou non Islam et comment parvenir a l amour de Dieu.. On croyait qu il y avait un seul ministre d affaires religieuses et un seul Mufti . Quant deviendront ils professionels ces ministres qui melangent toutes les soupes ?

versus
| 30-01-2016 22:36
Qui confond islam et carte de menu. Les écrits de l'islam ne sont pas une joyeuseté.

sam8291
| 30-01-2016 18:16
ennahdha applique à la lettre ce qu'a fait erdogan en turquie ,ils visent les générations à venir , et s'étale sur dix ans ,donc ils commencent par les enfants pour leurs inculquer une vision de la vie ,leur vision ,c'est pour ça que les parents doivent êtres vigilants , et contrôler la façon de leurs éducation par les écoles . l'islam politique est la plus grands hold up de tout les temps ,une arnaque!.

Mansour Lahyani
| 30-01-2016 17:08
Ni ce pays, ni aucun autre : nul n'a jamais besoin de dictateur' C'est précisément l'objectif des gens hostiles à la démocratie que de nous amener à cette conclusion !

Kali
| 30-01-2016 13:25
Tout le monde sait que des jardins d enfants pas clairs et gérés par des salafistes et personne ne dit et ne fait rien .
Tout le monde sait que la corruption est à tous les niveaux et partout et personne ne dit ne fait rien.
Tout le monde sait qu il y a un commerce parallèle et les contrebandiers sont partout et personne ne dit et ne fait rien .
Tout le monde sait que nos villes nos rues dont sales et personne ne dit et ne fait rien
enfin on se demande si il ya un président , un gouvernement , un parlement ?? Enfin réveillez vous avant qu il soit trop tard

mirfof
| 30-01-2016 13:07
vous sembler oublier que la quasi-totalité des parents envoient leurs enfants à ces écoles coraniques salafistes en toute connaissance de cause. un certain Masmoudi (qui est fier de prendre en exemple les écoles religieuses aux USA, là ou il a vécu ) pendant des années, défend ces écoles sous le prétexte fallacieux de la liberté des parents d'éduquer leurs enfants comme bon leur semble.

lone star
| 30-01-2016 12:48
Qu'attends t on pour faire le ménage et les fermer ?
un jour j'avais lu ou entendu "quelqu'un "dire la génération actuelle est perdue pour nous nous travaillons la prochaine
vous le savez alors ! QU'ATTENDEZ VOUS POUR AGIR?
bien sur aux parents d'etre vigilants mais reconnaissons le plusieurs se font duper.....
GOD BLESS TUNISIA
GOD BLESS OUR CHILDREN

Pseudo
| 30-01-2016 08:30
Je partage votre "Après avoir fait ce constat accablant, qu'attend donc le gouvernement pour ... ".

C'est valable pour tant d'autres domaines. Tels que le commerce parallèle ...

On en est là depuis plus d'un an (car il ne fallait pas compter sur la Troika pour agir).

Dans ce pays, on a apparemment besoin d'un dictateur.

Gardien
| 29-01-2016 18:38
Toujours l'influence des salafistes.
Où sont les règles pour la qualification pour les jardins d'enfance ?
Quand on veut finir cet abus, on n'a pas besoin de 4 semaines de travail intensif pour les formuler et puis déposer dans l'ARP.
On doit le vouloir.
Qui a l'intéresse d'indoctriner les Petits et qui prend enfin la responsabilité .
Les député/es vous les avez !!!!

HatemC
| 29-01-2016 18:37
Faut pas avoir peur .... HC

A lire aussi

L’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor a réagi, dans un post Facebook datant de

16/09/2019 17:07
1

pour avoir fait de la publicité à des candidats à l’élection

16/09/2019 15:47
1

En effet, ces 3 différentes dates dépendent des éventuels recours des résultats de la

16/09/2019 13:49
5

Le réseau Mourakiboun ont annoncé, lors d’une conférence de presse le duo gagnant des élections

16/09/2019 11:31
0

Newsletter