alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 16:38
Dernières news
Ridha Belhaj : Le président cherche à se débarrasser de ses opposants politiques par tous les moyens !
30/11/2021 | 12:24
2 min
Ridha Belhaj : Le président cherche à se débarrasser de ses opposants politiques par tous les moyens !

 

Le directeur exécutif du parti Al-Amal, Ridha Belhadj, a commenté, mardi 30 novembre 2021 sur Facebook, la décision du président de la République de pallier les lenteurs juridiques en publiant des décrets, notamment en ce qui concerne les infractions électorales relevées par la Cour des comptes.

Selon Ridha Belhadj, le chef de l’Etat cherche, par cette décision, à sortir du dilemme dans lequel il s’était enfoncé après avoir constaté l’infaisabilité de la dissolution du Parlement et la criticité de la situation économique du pays.

Lundi, Kaïs Saïed a discuté avec le doyen Sadok Belaid et le professeur de droit constitutionnel à la Faculté de droit et des sciences politiques de Sousse, Amine Mahfoudh, de plusieurs questions constitutionnelles et juridiques ainsi que du rapport de la Cour des comptes relatif aux élections législatives et à la présidentielle de 2019. Il a souligné, à l’occasion, l’importance de concrétiser les effets juridiques découlant des abus contenus dans ce rapport.

 

Ridha Belhadj a laissé entendre que promulguer des décrets pour faire tomber certaines listes électorales en prétextant les délais de prescription n’était qu’une manifestation de la confusion dans laquelle baigne Kaïs Saïed.

« Il cherche aujourd’hui à se débarrasser de ses opposants politiques par tous les moyens », a-t-il affirmé notant que cela exposait les intentions putschistes du président de la République.

A l’instar du magistrat Ahmed Souab, Ridha Belhadj a signalé que les délais de prescriptions ne pourraient être pris en considération puisque de la Cour des comptes a déjà ouvert le dossier des infractions commises lors des élections législatives et présidentielle de 2019.  

« Publier un décret est une ingérence dans le processus judiciaire (…) C’est une démarche à l’opposé de la Constitution car, dans ce cas, le Président aurait légiféré pour lui-même et confirmé que sa monopolisation des pouvoirs n’avait pour objectif que l’instauration d’une autocratie », a-t-il ajouté.

 

N.J. 

30/11/2021 | 12:24
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Av
Pour la mémoire
a posté le 01-12-2021 à 07:57
BCE allait yarhamou avec son expérience connaisait la qualité des hommes et à ma connaissance il a évincé cet individu de Carthage
Kays
Ennemis de la Tun3
a posté le 30-11-2021 à 19:02
Il semblerait plutôt que le Président soit résolu à se débarrasser des ennemis de la Tunisie....


TAHYA TOUNES
''?'?
Hélas
a posté le 30-11-2021 à 16:53
Il n'arrive pas,***
Linoucha
Quel culot
a posté le 30-11-2021 à 16:01
Tiens tiens voilà l'un des destructeurs de la Tunisie le conseiller du fils à papa qui ose encore montrer sa face et parler de "boulitique"
zozo Zohra
La bonne blague
a posté le 30-11-2021 à 15:55
Et vous considérez-vous comme opposant ? Non il essaye de se débarrasser des crapules.
Bourguibiste nationaliste
TU ES OPPOSANT A QUOI ?
a posté le 30-11-2021 à 15:43
Ya Belhaj_ tu es opposant à quoi ?
Tu as servi les islamistes. Honte à toi.
Tu appartiens au passé.
MH
Kinder Surprise
a posté le 30-11-2021 à 14:16
Plus de 4 mois après, et on a encore rien vu du projet politique, économique et social de KS. Je pense de plus en plus, que KS attend le bon moment pour nous sortir sa bombe. ça va être un choc tel que personne n'en reviendra. Pour cela, il doit s'assurer qu'il a la main libre, quand tous les opposants sont neutralisés. Il mise sur la justice qui pour l'instant ne le suit pas, ou pas comme il le souhaite. Une très grande surprise nous attends nous tunisiens.
SERPICO
7AJEM CHLEGHMIK
a posté le 30-11-2021 à 14:14
Rappelez moi déjà qui est cet cet homme? Je ne me rappel plus à quel moment il a déraillé?

Yara7mek ya rajel ommi.

Moi en tout cas j'aime bien l'idée que SAID fais place vide surtout avec leurs mentalité des années soixante. Il nous faut du sang neuf si on veut bâtir une nouvelle république
MFH
Pauvre Belhadj.
a posté le 30-11-2021 à 13:04
Un poids plume face à un poids lourd !
Vas te coucher, c'est mieux.