alexametrics
mardi 27 septembre 2022
Heure de Tunis : 15:36
Dernières news
Rafik Abdessalem : Kaïs Saïed a profité de ces artistes complaisants pour installer sa nouvelle dictature
08/08/2022 | 12:05
2 min
Rafik Abdessalem : Kaïs Saïed a profité de ces artistes complaisants pour installer sa nouvelle dictature

 

Le gendre de Rached Ghannouchi et dirigeant d’Ennahdha, Rafik Abdessalem, a profité du grabuge observé hier lors du spectacle de Lotfi Abdelli pour taper sur Kaïs Saïed et, au passage, redorer le blason d’Ennahdha.

 

« Durant ce qu’ils qualifient de ‘’décennie noire’’, ils courraient sur les planches du théâtre, élevaient leurs voix en se moquant des présidents, des ministres et des responsables. Abdelli, lui-même, faisait un doigt d’honneur et multipliait les gestes à la TV pour se moquer des dirigeants et des personnalités publiques. Malgré tout cela, ils rentraient tous chez eux en sécurité. J’ai fait moi-même, à de multiples reprises et même de la part de Lotfi Abdelli, l’objet de basses moqueries, ce que je considère comme le prix à payer pour la liberté d’expression dans une société démocratique », a-t-il écrit sur sa page Facebook ce lundi 8 août 2022.

 

Rafik Abdessalem ajoute : « Ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est que Kaïs Saïed est devenu intouchable grâce à la constitution et il se veut sacré. Mi-homme, mi-dieu, il se veut au-dessus de toute critique et de toute moquerie […] Lotfi Abdelli qui a appelé à voter OUI pour Kaïs Saïed, goutte aujourd’hui au poison qu’il réservait à ses adversaires […] Kaïs Saïed a utilisé ces artistes complaisants comme passerelle pour sa nouvelle dictature, avant de les remercier pour leur flagornerie ». 

Dans sa publication, le dirigeant islamiste a aussi rappelé la déprogrammation, par le festival international de Monastir, de la nouvelle pièce de théâtre de l’artiste Mokdad Shili suite à ses propos dénigrant le leader Habib Bourguiba.


Hier soir, les syndicats des forces de sécurité ont appelé, dans la nuit de dimanche 7 à lundi 8 août 2022, à ne plus sécuriser les spectacles de Lotfi Abdelli en réaction à ce qu’ils ont qualifié d’humiliation et d’atteinte à leur image.

Lotfi Abdelli a, de son côté, publié un statut sur sa page Facebook indiquant que son producteur Mohamed Boudhina avait été victime d’une tentative de meurtre. Il a signalé que M. Boudhina avait été transféré à l’hôpital pour recevoir des soins compte tenu de son état de santé. 

 

 R.B.H


08/08/2022 | 12:05
2 min
Suivez-nous
Commentaires
BOUSS KHOUK
DOUCTOUR bouchlaCON de mes 2 !
a posté le 08-08-2022 à 17:32
t'as toujours rien trouvés d'autres pour te soulger ? essayes le furet MTAA LIGMOUM ! imbécile .
Mon
Comment
a posté le 08-08-2022 à 17:30
Ya Bouchlaka tout le monde te vomit et malgré tout, tu continues de chercher noise au Président, on veut un dictateur propre pour éradiquer les vermines, de toutes façons avec avec votre démocratie on a connu une décennie noire, alors autant essayer un putschiste non hypocrite qui ne fait pas de clientélisme ni de favoritisme et surtout qui accepte qu'on le critique sans aller en prison.
Massinissa Mensi
Réponse
a posté le 08-08-2022 à 17:02
Et toi tu as profité de ton beau père pour voler la Tunisie !!
Ancien '?lu de la république française
un traître et un menteur ya bouchlaka edahrou taouil
a posté le 08-08-2022 à 16:29
Je reste toujours poli mais franchement vous avez une tête à claque , encore mieux avec la queue d'un chien on fera jamais une canne, il faut rentrer en Tunisie pour s'exprimer, Kaïs Saïed est un vrai démocrate, il n'a jamais fait une démocratie masquée, votre beau père il parle souvent de démocratie, malheureusement la démocratie des islamistes est un champ de mine, vous avez roulé tout le monde dans la farine avec la religion, vous avez trahi le peuple tunisien, vous avez sali l'islam, vous avez détruit le pays dans tout les domaines, souvenez-vous quand vous étiez ministre des affaires de destruction, vous avez voulu supprimer la prise en charge des tunisiens et tunisiennes qui décèdent à l'étranger, il viendra un jour votre corps, il sera rapatrié en Tunisie gratuitement grâce à BOURGUIBA Rahimahou ALLAH , voilà un dictateur ( selon les insultes des islamistes) qui pense aux tunisiens et tunisiennes vivant à l'étranger, je voudrais bien revoir un dictateur comme BOURGUIBA aujourd'hui à la tête de la TUNISIE , les islamistes vous appellent douctour, si vous êtes vraiment douctour, je vous demande de nous montrer sur un plateau de TV la chaîne de vos amis QATARIS et pour la même occasion il faut montrer au peuple tunisien que vous êtes relaxé par la justice tunisienne à propos de milliard chinois, si vous ne faites rien, je ne serais jamais étonné de votre part, vous êtes tous des menteurs et des traîtres
Naim
Ce parasite s'exprime depuis l'étranger.
a posté le 08-08-2022 à 15:33
T'as toujours rien compris, gros CON. La majorité des tunisiens ( ennemi) veulent que les khwamjias soit éradiquer de cette noble terre de tunisie.
Tu es à l'étranger, on le sait mais n'oubli pas, gros CON, les debuts des événements le 25 juillet.
veritas
Non Mr Bouchlaka ce n'est pas par soucis de démocratie'?'
a posté le 08-08-2022 à 14:00
Votre tactique fixé par la secte et son gourou c'est laissez les aboyer du matin au soir ça ne changera rien au contraire cela vous a motivé plus à faire plus d'acharnement sur les tunisiens et le pays '?'vous êtes fort dans le dénie le plus totale '?'la démocratie est un écran de fumée concoctée par vos maîtres anglo-saxons pour induire les gens en erreurs et leur faire avaler toutes les couleuvres aux nom de ta démocratie empoisonnée et bidon '?'éclipse toi pauvre vendu .
takilas
Ceux-là sont complaisants donc nationalistes et patriotes.
a posté le 08-08-2022 à 13:32
Tant dit ce que ceux soudoyés par nahdha avec l'argent sale de ghanouchi sont des milices et des esclaves (la plupart originaires du sud la région des nahdhaouis) pour lesquels leur ont été alloués non seulement de l'argent, mais essentiellement des recrutements fictifs (de surcroît sans aucimun niveau d'instruction) et ce dans la fonction publique à Tunis (leurs salaires payés en fin de compte par les prêts accordés par le FMI ee la banque mondiale à la Tunisie et dont ces prêts étaient (et le sont jusqu'à ce jour) deviés pour subvenir aux importantes sommes d'argent nécessaires pour la régularisation desdits salaires.
Sans parler des importantes quantités de carburants (devenues) indispensables pour les gâtés et bandits taxieurs de Tunis.
Et les revenants (tueurs) de Syrie sont mêlés avec tout ce monde de choyé par nahdha, et qui était au service de nahdha lors des elections législatives de cirque pleines de corruption et qui étaient destinées à la désignation par les arnaqueurs ex-députés, de nahdha, et ce du "bob*" patron devlabsev'cre nahdha le nommé ghanouchi le grand mafieux n'ayant jamais été à l'école soit un ignorant complexe et complexé en même temps.
Pourtant il a été logiquement condamné à mort vu ses crimes et ses délits et surtout sa haine et sa traîtrise envers la Tunisie.
Lassaad
Moutou bighaithikom!
a posté le 08-08-2022 à 13:05
Voilà ce que vous dit le nouveau BN. Un journal à l'écoute de ses lecteurs. Moi, si cela continue, je ne pense pas pouvoir consulter un média au jeu trouble...
Hermès
Y'a si R.B.H. !!!!
a posté le 08-08-2022 à 12:28
Brabbi, combien vous paye si bouchlaka,
Vous publiez tous sur lui!!?
'? ce point il est important ?
SBL
Bouchlaka,le Einstein de la médiocrité
a posté le 08-08-2022 à 12:17
Ce Bouchlaka est vraiment un génie.
Il invente des situations auxquelles personne n'a jamais songé.
Mais, cet ex ministre des affaires étrangères, le plus médiocre jamais eu en Tunisie depuis, est tout simplement un illuminé.
C'est le Einstein de la bêtise et de la médiocrité.
S'il existait un prix de la plus mauvaise ineptie, je suis persuadé que Bouchlaka en serait le détenteur parenté.
Warrior
hors sujet ....................................
a posté le à 12:19
il parle du despote suprème.
reste dans le sujet.