alexametrics
Dernières news

Rached Ghannouchi : Ennahdha ne s'alliera pas à un parti dont l'un des membres est suspecté de corruption

Temps de lecture : 1 min
Rached Ghannouchi : Ennahdha ne s'alliera pas à un parti dont l'un des membres est suspecté de corruption

Le chef du mouvement Ennahdha et candidat aux élections législatives sur la circonscription de Tunis 1, Rached Ghannouchi, a souhaité que le candidat au second tour de la présidentielle, Nabil Karoui, soit libéré. Il a également estimé que le pays est actuellement dans une situation difficile et qu’il est urgent de trouver une solution.

« L’Etat n’a pas su combattre suffisamment le phénomène de la corruption. Il s’est avéré que les gangs de corruption sont plus forts que l’Etat », a-t-il aussi déclaré, lors de son passage ce mercredi 2 octobre 2019 sur Cap FM.

Par ailleurs, Rached Ghannouchi a estimé qu’il est nécessaire pour Ennahdha de s’allier avec d’autres partis politiques étant donné que la loi électorale ne permet à aucun parti de gouverner seul dans le pays. Et d’ajouter : « certains dirigeants d’un parti politique sont suspectés de corruption et de fraude fiscale. C’est pourquoi, nous avons décidé de ne pas gouverner avec un parti dont l'un des membres est suspecté de corruption ».

Concernant la récente lettre écrite par le président de Qalb tounes adressée au mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a indiqué que les accusations de terrorisme lancées contre son parti n’ont jamais été prouvées même durant le régime de Ben Ali.

Pour rappel, Nabil Karoui avait indiqué dans sa lettre qu’il ne s’allierait jamais avec un parti suspecté d’avoir embrigadé et envoyé des jeunes vers les zones de conflit et d’être impliqué dans les assassinats des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi.

E.B.A. 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (37)

Commenter

mansour
| 03-10-2019 10:40
et cette chasse à l'homme Nabil Karaoui pour faire taire un adversaire politique qui menace le maintien du gouvernement Ennahdha-Youssef Chahed au pouvoir par les urnes

Citoyen_H
| 03-10-2019 10:18
Pourtant ces pingouins, l'ensemble des affamés de la terka, avaient promis un paradis sur terre à tous les tunisiens "tamaa" en 2011.
Votre descriptif en est preuve.

A cela, il faut ajouter que l'argent sale, corruption incluse, dépasse 70% du PIB.
A l'époque de ZABA, ce taux était de 28%, le même que celui de l'Italie.
Le taux de productivité des fonctionnaires a atteint le ratio hallucinant de 8mn/jour.
Pour les IDIOTS, il faut comprendre que sur une journée de travail de huit heures, le fonctionnaire bougnoulus tunisianuss, consacre péniblement 8 minutes de son précieux temps à travailler. Ce qu'il fait durant les 472 autres minutes, reste une énigme.
Ces chiffres avaient déjà été atteints, fin 2014.

Le culot et le mensonge, ont toujours été le porte étendard de ce fossoyeur de notre NATION.
Ce clown ne se fixe aucune limite.
Son seul et unique but est de perdurer éternellement au pouvoir. Il est conscient de ce qu'il risque, si il était amené à échouer à son dernier examen.

Salutations






DIEHK
| 03-10-2019 09:10
Les chiffres du PIB Tunisien parlent d'eux mêmes, mais quand 1 écorché vif de l'Islam Nakbaouiste nous récite les chiffres du grand bilan positif de Ghannouchi et son sujrt YC, je suis ébahi
et fier de voir un vrai connaisseur de la situation dans laquelle nous ont mis ces déviants des valeurs profondes de la Tunisie et ils n'auront que ce qu'ils mériteront 1 jour ou l'autre.
Si Rafik je te félicite et tu fais honneur à notre Nord ouest qui a été discriminé depuis 62 ans et tant que ces hordes sauvages et déviantes seront au pouvoir, rien ne chagera sauf votre vote pour le 6 octobre et je suis sur des votes de ma région car si rafik je suis comme marié aux chiffres, aux statistiques et aux calculs quantiques pour les futures générations....
Je suis pour interdire la recherche et même la théologie pour certaines sectes nuisibles en Tunisie et surtout dans mon NO.

Quelle justesse que

Aldo
| 03-10-2019 08:03
Même un corbeau vous évite , tu faits l intéressant ( on se rallie pas avec les suspectes de corruption )) ya himar ennahdha et ses brels sont non seuleument suspectes ,mais jusqu a l'os ,flagrant les pourris , la tkoumilkoum kaiima , tfouh ALIKOUM encore une fois.

DIEHK
| 03-10-2019 07:55
Vous êtes vraiment 1 débile déconnecté de la réalité Tunisienne et c normal parce que vous n'avez aucune Nationalité ?
Personne ne s'alliera avec vous à part YC
Car seuls les loosers s'allient à cause de leurs mauvaises consciences!!
Tu n'as plus de valeur marchande et vos frères muslim sont passés à autres choses et seul le sultan d'Istanbul qui collectent votre monnaie pour se payer ses S400 et vous livrera menotté
A la justice internationale.
Je vous dis à bientôt devant la CPI en Hollande.

Raad
| 02-10-2019 22:04
Ce monstre donneur de leçons, Voilà qu'il se prend pour un honnête homme.
Les dédommagements qu'il c'est octroyé auprès de l'état Tunisien, lui et l'ensemble de sa famille politique y'a de quoi faire vivre une ville moyenne de 20 000 habitant sans exagéreration.
Aujourd'hui, il se targue de dire le contraire comme quoi il a les mains propres, alors que les soupçons sur Ennahdha et ceux qui la dirige commencent à sentir le roussi à l'approche des élections législatives.
Ce jour viendra, et vous serez sur le banc des accusés afin de rendre des comptes au pays une fois pour toute.
2019, sera la fin pour vous et vos semblables.
Tout viendra à point.

RAFIK DE JENDOUBA
| 02-10-2019 21:22

La belle se noie et les prétendants s'étripent
bilan: un actif fictif , le passif est un cauchema:
*hausse des prix 7% à 10% /AN les prix en 8 ans ont doublé
*Hausse des transports, du carburant, des taxes , produits alimentaires, gaz , électricité ,eau , habillement, loyer, fruits légumes , viandes, poissons etc'?'?'
* augmentation vertigineuse des impôts pour payer les oisifs d'ENNAHDHA
Les services de l'Etat se font moyennant BAKCHICH
*Déficit commercial 14 milliards
*Taux directeur de la BC est 7.75 % pour le public 10.75%
*Endettement public 85 milliards de dinars soit 7000DT/ personne y compris le bébé qui vient de naitre
*Déficit budgétaire 7 milliards de dinars
*200 000 recrus dans la fonction et les entreprises publiques qui ne font rien payés par le contribuable
*Détournement de fonds publics plus de 10 milliards de dinars ( elghanima d'ENNAHDHA)
*Commerce parallèle , corruption et mafia ( au service d'ENNAHDHA (de l'avoeu des leurs)
*Financement du terrorisme, assassinat d'innnocents ( militaires et de policiers)
*Une pieuvre secrète aux tentacules illimitées dans tous les rouages de l'Etat
*Les enfants de GHANNOUCHI sont à CHAAMBI ? ils font du sport sur nos militaires et avec les têtes de pauvres bergers
*Coupure d'eau et d'électricité au quotidien
* une infrastructure désuète et en état de délabrement
*Les caisses de l'Etat sont vides
*Les entreprises publiques et les caisses sociales en faillite
*Contrebande , insécurité, braquage, escroquerie
*Les jeunes et les cadres du pays prennent la fuite tous les jours
*Ceux qui désespèrent se jettent dans les mers pour mourir
* d'autres sont embrigadés par les imams d'ENNAHDHA pour le jihad ( DAECH, AQMI '?'.)
*Le commerce illégal qui envahi les rues des villes finance ENNAHDHA
*Des pays étrangers par le biais d'associations douteuses sèment la confusion
*Des écoles coraniques embrigadent des enfants
*Les investissements fuient le pays
*Le chômage des jeunes ne fait que progresser
*Les régions de l'intérieur sont abandonnées à leur sort ,
*Les finances publiques sont aux abois
*Une justice corrompue submergée et soumise au courant de pensée et d'idéologies diverses
*Ce sont les juges de BHIRI d'Ennahdha qui gouvernent et font fuir les investisseurs et les gens de bon aloi
*Toutes les plaintes contre Ennahdha sont classées , aucune n'a abouti
*Des politiciens qui se vouent à la géhenne les uns les autres, mensonges , calomnies
et contrevérités, ils étalent leur ignorance
*le pays sous perfusion du FMI et des subsides de l'Europe
*Avec cette faillite le dinar va couler inévitablement
le pire est à venir l'avenir est sombre
Encore une fois là ou les islamistes gouvernent ils sèment la haine , le sang ;les larmes et la misère

Hamma
| 02-10-2019 19:47
La corruption, les assassinats(Belaid, Brahmi et les autres...) le malheur et la misère des tunisiens c'est vous et ennahdha qui en êtes responsable.Le pays est ruiné et vous voulez encore gouverner ! Mr Ghanouchi vous n'avez aucune dignité ni personnalité et aucun respect pour le peuple et la constitution que vous avez instaurer à votre image.Laisser les autres prendre le pouvoir avec de nouveaux visages, la Tunisie sera en meilleures mains.

abdelmajid hassi jerbi zarzis
| 02-10-2019 18:29
ce la vérité j ai ne pas menti
veritas et diehk ce deux camarades virtuels rompus
flattent un riche élu corrompu
ils se rapprochent de luis petit a petit
la macaroni on peut déguster et faire partie
deux bonnes gourmands gourmets
a la sauce tomate iront au sommet

| 02-10-2019 18:26
La Tunisie n'est en aucun cas un pays au-dessus de tout soupçon. La classe, toute la classe à laquelle appartiennent les membres de l'élite est aussi corrompue que ses semblables dans les autres pays du monde. Mais le cas de M. Nabil Karaoui n'a rien à voir avec la corruption et le détournement ou blanchiment d'argent, mais il s'agit bien de règlement de compte politique. Le parti des « frères » qui se présente comme un parti divin n'est en réalité qu'un parti d'hypocrites, de calculateurs, d'imposteurs, et, au nom de leur réalisme, ils se trouvent être les alliés inconditionnels de tous les ennemis des peuples, de la justice, de l'égalité, de la liberté et enfin de toutes les valeurs morales, les fondements de toute société humaine. Il suffit de regarder les têtes des dirigeants de ce parti pour se rendre compte à quel point ils ont totalement changé en sept ou huit ans depuis 2011. Le confort matériel dans lequel ils vivent est sans précédent. Et ça ne leur est pas tombé du ciel dans leurs mains si propres. Alors que les populations ne se sont jamais encore trouvées dans une misère aussi noire. Ceci dit depuis qu'ils se sont emparés du pouvoir, après 2011, ils n'ont pas seulement embourbé les tunisiens dans tout un océan de pauvreté, mais ils ont servi les puissances dominantes, dans leur guerres contre les peuples en Lybie d'abord, en Syrie par la suite, d'une manière ou d'une autre, dans toutes les autres régions du monde et en tout cas, là où il y a agression contre les peuples ils se trouvent toujours alignés du côté du bourreau. Que ce bourreau soit le colonialisme français, l'anglo-saxon et sans le moindre doute le sioniste, tous ces massacres des peuples sont totalement en conformité avec leur mentalité et leur objectif'?' Il y a encore beaucoup de choses à dire sur ce clan, mais ce qui est sûr, est que tant que ces individus existent sur l'échiquier politique du pays il faut bien s'attendre au pire. Les bonnes personnes ne peuvent jamais se trouver au pouvoir, mais bien de l'autre côté de la ligne de démarcation. La lutte contre le Mal est longue et ne se terminera jamais. Ne résiste dans ce genre de lutte que les Grands Hommes

A lire aussi

des réserves face à l’absence d’un gouvernement d’union

26/02/2020 00:01
0

suis déçu en écoutant, par exemple, les propos du député Safi Saïd. Non pas pour ce qu’il dit, mais

25/02/2020 23:23
0

cette mesure concernant l'amélioration du climat de l'investissement intervient dans le cadre de

25/02/2020 22:11
0

Newsletter