alexametrics
dimanche 14 août 2022
Heure de Tunis : 04:53
Chroniques
Qui a besoin d’une constitution ?
Par Marouen Achouri
06/07/2022 | 16:59
4 min
Qui a besoin d’une constitution ?

 

Avons-nous vraiment besoin d’une constitution ? Quand on suit le processus par lequel ce projet de constitution a été pondu et quand on voit la teneur des débats autour de ce texte, la question est légitime. Les uns et les autres se placent en fonction d’une seule ligne de démarcation : Pour ou contre le président de la République, et donc, pour ou contre les islamistes. Il est évident que les choses ne sont pas aussi simples, que ce manichéisme est facile et dénué de sens, que nous ne sommes pas obligés de choisir le mauvais et le pire. Mais au diable tout cela, nous Tunisiens avons besoin que les choses soient simples et avons besoin de voter contre quelqu’un ou quelque chose, jamais pour.

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a réussi à entretenir et à alimenter cette haine des islamistes tout en faisant croire à ses fans qu’il les combattait. Jusqu’à hier soir, ses inconditionnels s’extasiaient de la décision du juge de geler les comptes des Ghannouchi, père et fils, de Hamadi Jebali et ses enfants et de Rafik Abdessalem. Une décision prise par l’un des représentants de cette corporation tant décriée par le chef de l’Etat, mais les fans de Kaïs Saïed ne sont pas à une contradiction près. Pour eux, Sadok Belaïd et Amine Mahfoudh sont devenus des ennemis maintenant qu’ils se sont prononcés contre le projet de constitution de Kaïs Saïed. Ils nous avaient pourtant été présentés comme les garants de la bonne qualité du texte.

 

Sur la base de la haine et de la soif de vengeance, le président Kaïs Saïed a réussi à réunir une extraordinaire variété de profils. Il y a des gauchistes notoires qui soutiennent une constitution qui commande à l’Etat « d’œuvrer à assurer les finalités de l’islam en sa conservation de la vie, de l’honneur, des biens, de la religion, de la liberté ». Des pseudo-modernistes défendent mordicus un projet de constitution rétrograde qui ne daigne même pas citer le caractère civil de l’Etat. L’impossibilité de destituer ni même de questionner le président de la République ne dérange pas ceux que l’on comptait pourtant dans les rangs des démocrates.

En réalité, ils sont pour l’ultra-président, le sauveur qui viendra nous sortir de l’obscurité. Ils sont pour celui qui fera mal aux islamistes, peu importe comment, peu importe contre quoi, car leur haire envers eux les aveugle. En fait, ces gens-là n’ont pas besoin de constitution, ils ont besoin de voir le sang couler. Ils n’hésitent pas à évoquer les martyrs et particulièrement Chokri Belaïd pour justifier cette soif de vengeance. Mais croient-ils vraiment que Chokri Belaïd aurait accepté que son pays soit gouverné par la constitution d’un calife ? Le défenseur acharné des droits de l’Homme qu’était Chokri Belaïd aurait-il accepté que des civils soient condamnés par un tribunal militaire ? Qu’un président accapare tous les pouvoirs en violation totale de la constitution ?

Dans les rangs des soutiens de Kaïs Saïed, on trouve également des ultra-conservateurs comme le président de Hezb Ettahrir, Ridha Belhaj. Ce dernier salue le travail de sape du président de la République qui s’attaque, selon lui, à l’ordre établi. Il est certain qu’un Ridha Belhaj ne peut qu’apprécier le projet de constitution élaboré dans un coin par Kaïs Saïed. Donner une autorité absolue à une personne, qui se trouve au-dessus des institutions et des lois et qui n’est redevable devant quiconque a de quoi plaire aux ultra-islamistes d’Ettahrir. Il ne manque plus que l’extraction divine du président pour compléter le cahier de charges d’un calife en bonne et due forme.

 

En fait, les Tunisiens n’ont pas besoin de constitution. Le vrai « débat » est autour d’une seule question : pour ou contre Kaïs Saïed. Ce qui est particulièrement décevant c’est de voir toutes ces personnalités autrefois respectables qui s’alignent aujourd’hui derrière un président qui ne les regarde même pas et qui tentent de justifier l’injustifiable. Il est triste de voir des amis, des membres de la scène politique au sens large du terme, perdre tout esprit critique et se laisser guider uniquement par la haine. Il est pénible de voir qu’ils ne comprennent pas que la machine va les broyer à leur tour, qu’ils sont les prochains sur la liste. Ils sont incapables de voir toute l’ingratitude avec laquelle Kaïs Saïed a traité les personnes qui étaient pourtant dans ses rangs.

On n’a pas besoin d’une constitution pour détester les islamistes et pour souhaiter les pendre en place publique. On n’a pas besoin d’une constitution pour se tenir aux côtés de Ridha Belhaj et souhaiter la fin de l’islam politique. On n’a pas besoin d’une constitution pour haïr. Tous les professeurs de droit respectables du pays s’accordent pour dire que ce projet de constitution est dangereux, rétrograde et faible. Donc, il ne s’agit pas de constitution mais de personnes. Ceux qui plébiscitent Kaïs Saïed n’en ont cure de la constitution, de ce qu’elle peut contenir et du danger qu’elle représente pour leurs enfants. Ils veulent seulement régler leurs comptes et que surtout personne ne les réveille du rêve selon lequel Kaïs Saïed attaque les islamistes. Comme dit le dicton : il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Par Marouen Achouri
06/07/2022 | 16:59
4 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
nazou de la chameliere
D'ailleurs BN
a posté le 07-07-2022 à 14:26
Méfiez-vous ,le non , pourrait servir de mèche .
Tounsi Fakhour
Les différentes options
a posté le 07-07-2022 à 12:35
Les différentes options
Enumérons les différentes options :
1. Pour l'abstention, le boycott :
a) Non productif,
b) Passif,
c) Le choix de l'autruche.
2. Pour le OUI :
a) Régime fort et stable
b) Mise au placard de la partitocratie, surtout avec changement du code électoral,
c) Vers un état efficace et prestigieux,
d) Aucun garde-fou,
e) Possible dérive autoritaire, voire dictatoriale.
3. Pour le NON :
a) On connait les lacunes et avantages de la constitution actuelle.
En conclusion : Allez voter, chacun en fonction de sa sensibilité et de ses convictions.
nazou de la chameliere
How tounsi fakhour (je me demande de quoi il est fier ?)
a posté le à 13:44
Je vous signale que votre facho, ne dit absolument pas ,ce qu'il déciderait de faire, en cas de victoire du NON ?

A par ça vous nous dites, qu'il faut aller voter, suivant nos convictions !!!
Votre facho est marteau !!
'?a n'est pas moi qui le suivrai dans sa débilité !!!
Mais Mais Mais !!!
Ils réfléchissent un peu ou pas du tout les fachos !!!
Tounsi Fakhour
@nazou de la chameliere
a posté le à 14:31
Ce genre de commentaire d'autres commentaires, gardez le pour vous et vos semblables.
Allez Ouste
Gg
Et donc?
a posté le 07-07-2022 à 11:15
"Pour ou contre le président de la République, et donc, pour ou contre les islamistes. Il est évident que les choses ne sont pas aussi simples, que ce manichéisme est facile et dénué de sens, que nous ne sommes pas obligés de choisir le mauvais et le pire"

OK. Et donc, quelle proposition faites vous? Quelle est la 3ième voie?
Robonot
@ bouTalmud
a posté le à 12:23
islam est ton obsession. obviously.
Hassine
Haine
a posté le 07-07-2022 à 06:44
Vous êtes en train de nourrir la haine avec votre article comme si vous ignorer l'organisation islamiste et ses objectifs. En politique il n'y a pas de haine. Nous ne somme pas en présence de partis politiques qui cherchent le bien de leur pays. Certain oui mais d'autre ont entamé la destruction depuis Bourguiba qui vous a donné la possibilité d'écrire cet article en français. En outre vous faites beaucoup d'affirmations gratuites et haineuses . Vous parlez du martyre belaid s'il était vivant. Les idées de belaid avant sa mort ne seront pas les mêmes envers les assassins aujourd'hui. Imaginez plutôt si chokri était vivant et ayant vécu l'assassinat d'autre martyre.
nazou de la chameliere
La haine
a posté le 06-07-2022 à 22:02
C'est qu'ils ont été nourris biberonné piqués cultivés instruits à la haine !!!

c'est un conditionnement mental ,voulu !
Toute leur vie ,on les a convaincu, que l'islamisme est l'ennemi.
C'est pour cette raison Mr Achouri, que vous ne reconnaissez pas, certaines personnes, qui devraient avoir un comportement normal.
Et qui pourtant déraisonnent totalement.
On ne peut malheureusement, rien faire pour eux .
Le déclic doit venir d'eux-même .
Et généralement, il n'y a pas de déclic, car leur malhonnêteté intellectuelle, fait aussi partie de cette éducation.
Au fond, ils sont à plaindre.
Ils se sacrifient eux-mêmes pour achever l'autre !
.ça fait dix ans ,qu'ils achèvent leur propre pays .
Et qu'ils achèvent les innocents avec eux .
Riri
Et donc maintenant on fait quoi?
a posté le 06-07-2022 à 21:42
Vous tapez dans le mille avec ce texte. Merci. Maintenant on boycott ou on vote non (sachant que les deux solution provoquerons une crise '?')?
Kays
Patatra
a posté le 06-07-2022 à 19:06
Nombres de tunisiens attendaient la nouvelle mouture constitutionnelle.
Nous pensions qu'un Président qui toute sa vie a lu et interprèté le droit constitutionnel allait présenter un projet Moderne et ambitieux à même d'obliger tout dirigeant à donner le meilleur de lui-même pour servir son pays.

Mais plus je lis cette Constitution, plus je me dis qu'elle aurait dû commencer par :" Hena Rabukom Al ahla".

La Constitution de Médine datant du 7 ème siècle me paraît si douce en comparaison, si moderne...

Ceci est parfaitement incompréhensible car le Président sait qu'une Constitution doit durer et il sait pertinemment les buts et les finalités d'une Constitution. Ces derniers ne sauraient jamais être personnels...

Il n'y a pas de sauveur, nous n'attendons pas de sauveur, le Maghreb a besoin de créer de véritables états de droit, c'est là la force des états occidentaux, les hommes passent, l'Etat demeure, le droit prime.

Peut-on faire confiance à un homme les yeux fermés ....car c'est de cela dont il s'agit avec une telle rédaction...

Serait-il notre Napoléon?


Le Peuple choisira mais au final la Tunisie sera toujours plus forte....

TAHYA TOUNES





VOILA
La réponse est évidente cher Marouen Achouri..
a posté le 06-07-2022 à 18:40
La Junte militaire putschiste surtout !
momo
Merci M° pour cet article
a posté le 06-07-2022 à 18:08
Merci M° pour cet article ,il reflète ce que je pense avec une plume et une analyse que je ne saurai développer.