alexametrics
samedi 27 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:16
Dernières news
Ouverture d’une partie de l’échangeur X2-Route nationale n°9 du gouvernorat de Tunis
22/10/2021 | 08:55
1 min
Ouverture d’une partie de l’échangeur X2-Route nationale n°9 du gouvernorat de Tunis

 

Le ministère de l’Equipement a annoncé l’ouverture d’une partie de l’échangeur X2-Route nationale n°9 du gouvernorat de Tunis.
 
Dans un communiqué du 21 octobre 2021, le ministère a annoncé qu’il sera possible d’utiliser la section de l’échangeur comprenant :
 
Un pont pour piétons au niveau de la clinique Ibn Zohr, le carrefour à l’entrée de Montplaisir.
 
 
Une partie du pont principal OA1 pour ceux qui se dirigent vers le centre de la capitale, la banlieue nord et Bizerte.
 
Le pont OA2 pour ceux arrivant de la route radiale X2 et se dirigeant vers la banlieue nord, Ariana et Bizerte.
 
Le pont OA3 pour ceux arrivant de l’avenue Khaireddine Pacha et se dirigeant vers la route X2.
 
Le pont OA4 pour ceux qui viennent de la route X2 et se dirigent vers le centre de la capitale et l'A1 via la Z4.
 
 
Le communiqué a, également, précisé que la circulation routière connaîtra quelques changements en particulier pour ceux arrivant du centre-ville et se dirigeant vers Cité El Khadhra ou El Menzah via l’avenue Khaireddine Pacha. Ces derniers devront continuer vers le carrefour de Montplaisir pour se diriger, par la suite, vers le pont OA3.
 
 
Le ministère a appelé les usagers de la route à réduire leur vitesse, à rester vigilants et à respecter les consignes et la signalisation routière en raison de l’inachèvement des travaux.
 
Enfin, le Ministère de l'Equipement et de l'Habitat s'est excusé auprès des usagers de la route pour la gêne occasionnée.

 

 

S.G

22/10/2021 | 08:55
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Borhéne
Copier, Coller, c'est ingenieux
a posté le 22-10-2021 à 11:05
Je tiens à écrire ce commentaire. Je n'ai rien compris. La carte est très petite. L'écriture est pire on grandeur de fonte. Je ne sais pas ou je suis, ou est la direction de la Capitale, la direction de la Marsa. Ah attention, il y a les mots techniques du ministère de l'équipement, AO1, AO2, . . .
Business news vous supposez nous éclaircir les messages, au contraire vous avez fait du copier, coller.
Abel Chater
Je croyais que les Tunisiens ne font rien et dorment depuis la Révolution du 14 janvier 2011, comme l'insinue la machinerie médiatique du régime déchu de Ben Ali !!!
a posté le 22-10-2021 à 10:59
Même l'annonce de telles gigantesques réalisations infrastructurelles en Tunisie, passe par des articles timides, qui restent bien sûr désertés par les mouches électroniques ennemies de la Révolution tunisienne "anti-nadda", qui ne savent même pas réciter la Fatiha.
Les réalisations postrévolutions en Tunisie, dépassent de loin toutes leurs réalisations réunies durant leurs 55 années macabres, de dictature et de despotisme. Ils avaient toujours tambouriné n'importe quelle réalisation, par des inaugurations solennelles, qu'ils réservaient pour fêter leurs putschs du 7 novembre pour Ben Ali ou du 25 juillet pour Bourguiba, jour de la création de leur régime républicain régionaliste à vie.
Comme le peuple tunisien n'accepte plus ces tricheries et ces escroqueries politiques et qu'il met en service immédiat après chaque étape des réalisations des projets étatiques, la machinerie médiatique de l'ancien régime déchu, n'en parle plus que timidement dans un mutisme de cimetière, comme s'il s'agissait de condoléances, afin de donner l'impression, comme si rien ne se réalisait en Tunisie depuis la Révolution du 14 janvier 2011. Ils oublient les projecteurs des Européens et des Américains, qui investissent beaucoup dans l'unique modèle démocratique arabe en Tunisie. Même le trio ennemis des Révolutions arabes des Emirats hébraïques, du Saffah Sissi d'Egypte et de Scie Monchar Ben Selman de la famille saoudienne, qui veulent nous faire échouer notre transition démocratique en Tunisie, oublient nos partenaires européens et américains, qui investissent depuis dix ans dans la démocratie tunisienne. Une démocratie qu'ils comprennent ses règles primordiales, puisqu'ils la pratiquent chez eux-mêmes dans leurs pays. Ils n'investissent pas dans les personnes mortelles, qui vivent dans les souterrains de peur de leur propre population, comme c'est le cas chez les pays arabes de ce trio genocidaires de leurs propres peuples.
La démocratie tunisienne vivra et vaincra tous ses ennemis, de l'extérieur comme de l'intérieur.
Vive la Révolution tunisienne.
Borhéne
Beautiful
a posté le à 14:43
""ou du 25 juillet pour Bourguiba, jour de la création de leur régime républicain régionaliste à vie."" Beautiful ! Qui d'autre partage cet avis ? J'ai toujours cru qui ne s'agit que de quelque familles et membres de ces familles qui savent ce qui est vraiment arrivé, et non des mensonges de ceux qui ont écrit la fausse histoire de la Tunisie.