alexametrics
lundi 19 avril 2021
Heure de Tunis : 13:59
Dernières news
Office de l'Ifta : Impossibilité de voir le croissant de lune annonçant le mois de ramadan
07/04/2021 | 13:33
1 min
Office de l'Ifta : Impossibilité de voir le croissant de lune annonçant le mois de ramadan

 

Le mois de ramadan démarrera le mardi 13 avril 2020. C’est ce qu’on comprend implicitement du document publié, ce mercredi 7 avril 2021, par la page Facebook du l'Office de l'Ifta (Diwan al-Ifta).

 

 

Il s’agit du rapport de l’Institut national de la météorologie (INM) sur l’observation du croissant de lune annonçant le début du mois de ramadan. Ainsi et selon ce même document, il sera impossible de visualiser le croissant de lune dimanche 11 avril 2021 coïncidant avec la date du 29 Chaabane 1442 Hégire, et ceci partout dans le monde.

Le croissant lunaire ne sera visible qu’à partir du lundi 12 avril à 19h21 heure locale, selon les données scientifiques recueillies par l’institut.

 

 

Cela dit et en connaissance de ces données, on ne dérogera pas à la tradition et l’observation du croissant de lune se fera, quand même. Ainsi et pour la deuxième année consécutive, l’observation se fera à Tunis dans le siège de l'INM en présence d’agents de l’institut ainsi que de cadres du ministère des Affaires religieuses.

Elle se fera en parallèle dans d’autres gouvernorats, précise le même document, notamment à Béja, à Kairouan, à Médenine et à Tozeur.

 

I.N

07/04/2021 | 13:33
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Autoritarisme et littéralisme.
a posté le 08-04-2021 à 01:33
Ce rite élevé au rang de l'indépassable est l'indice d'un fixisme suranné et le moyen de rejeter toute tentative de vivre avec son temps, ne serait-ce qu'en recherchant la voie d'adapter les rites, de régler les rituels afin de mieux vivre sa pratique.
Une religion née d'une injonction Iqraa (lis !) s'est constituée sur plusieurs siècles et fixé le Texte et les dogmes dans un contexte situé, voudrait interdire qu'on en interprète le dire et l'écrit avec les outils des savoir de notre temps.
Ceux qui voudraient faire accroire que c'est Dieu qui a consigné la mouture officielle et dogmatique (au sens de Loi) ont volontairement instauré le déni de l'intervention humaine et congédié l'historicité.
Inutile de convoquer, ici, les luttes entre dynasties régnante au nom de La Religion pour rappeler l'inanité des prétentions anhistoriques.
L'opération du déni offre un double bénéfice. Pour les hommes ayant croisé le fer lors des débats et luttes sur la vérité du texte, il semble que ce seraient les options littéralistes et conservatrices qui en sortirent gagnantes. On peut se demander comment tenir un tel défi lorsqu'on sait que l'écriture était peu répandue, le Prophète lui-même illettré et seule la mémoire était l'archive commune.
Pour les hommes de notre temps, c'est le moyen de tenir son monde sous la coupe de gens peu avertis de philologie, ignorants volontaires de la modernité savante et des apports des sciences humaines et sociales.
On le voit, on en subit les ukases, ce sont des gens toujours portés à exclure, à définir l'autre comme ennemi et apostat.
Cette opération permet, leur permet de se faire vicaires de Dieu, qui ne leur a rien accordé ni demandé, pour criminaliser aux yeux du bedeau, du type inculte, et de tous ceux qui se plaisent dans leur inculture satisfaite.
Alors, au lieu de veiller en quête d'une apparition d'un croissant de lune, on peut lire les travaux de Mohamed Arkoun, dont une une introduction au Coran en langue française fort brillante.
On peut lire Youssef Seddik.
Mais, on peut vivre sans lire ni l'un ni l'autre, ni le Coran.
Ceux qui veulent nous faire marcher au pas se trompent de monde et de gens.
Ceux qui croient au Ciel,
Et ceux qui n'y croient pas
.....


GZ
@Houcine
a posté le à 05:18
Bonjour Houcine.
" Tous deux aimaient la belle
Prisonnière des soldats...
Je crains bien que parmi ceux qui prétendent croire, certains n'ont d'autre culte que celui de la vindicte, l'anathème et la mort.
Pardon Houcine, plus je vous lis plus je me demande sincèrement ce que vous pouvez bien faire par ici.
Vous êtes d'un autre niveau.
" Philologie ", " accroire " etc... ne
courent pas les colonnes.
Même si je n'ignore pas que souvent on rédige plus pour soi que pour les autres.
Bien à vous.
URMAX
... il y en a qui passeront toute leur existance ...
a posté le 07-04-2021 à 21:48
.... à essayer de voir la lune, pendant que d'autres évoluent dans les sciences technologiques, physiques, chimiques, mathématiques, humaines, sociales, ....
La lune, dites vous (encore et encore) ?
Restez-y à en rêver ; au même stade depuis des siècles ... et laissez les autres évoluer à votre place.
Bahrour
Stah
a posté le 07-04-2021 à 20:42
Hahahapendant que nous sous peuple cherchons la lune depuis notre stah les américains.les kouffars( d'après vous) se baladent sur Mars
Letranger
remarque...
a posté le 07-04-2021 à 18:59
Regardez la photo probablement tirée d'une oeuvre coranique simple : c'est impossible, il y a deux étoiles certaines et deux autres probables qui ne peuvent pas être là.
Si c'est la-dessus que vous fondez vos croyances... on a pas "l'arrière train" sorti des ronces...
Gaumont
Pays sous-développés
a posté le 07-04-2021 à 15:00
Un pays sous-développé est celui où le processus de développement n'a pas pris place durant les deux derniers siècles et où en conséquence les revenus par tête sont encore très bas. Je dirais un plus ça fait 14 siècles quand est sous-développé à part quelques dizaines d'années passées soue quelques régimes par exemple la première période de bourguiba ,monceau bey et quelques autres exceptions avec rchouda on est en plein milieux du sous développement
hadou
nous sommes le ridicule en personne...
a posté le 07-04-2021 à 14:09
nous sommes en 2021 et nous nous efforçons à être la risée du monde...
Letranger
hélas...
a posté le à 17:03
Si je devais faire un monument à la gloire de l'orgueil ridicule j'hésiterais , en tous cas, je ferais semblant, entre la France actuelle et la Tunisie actuelle.
Mais je crois que je modéliserais la France ( si, si, je t'assure, suit la "petite actualité française" et tu me donneras raison) parce qu'avec la Tunisie, au moins on est habitués.
Houcine
'? l'étranger.
a posté le à 08:39
'?tranger est un joli nom, camarade. Ton ironie en est digne, et assurément tu vises juste en matière de profilage.
Et, puisque je suis tunisien, je t'accorde que nos prétentieux sont légion et la suffisance bien ancrée dans les cervelles.
'?videmment, les dégâts collatéraux comptent au nombre des effets délétères de telles dispositions.
Je nuancerai ton propos en discutant l'équivalence posée avec la France, les français.
Je suis de ceux qui ne cultivent pas l'admiration facile, cependant, mon c'?ur (hahaha !) penche en faveur de l'intelligence française.
Par comparaison, on ne peut s'autoriser une égalité totale entre entités hétérogènes.
Chez les français, les cons sont la majorité que sauve la quête de connaissances entreprise par de valeureux hommes et femmes dignes de l'humanité.
Mais, il ne faut pas céder sur le droit d'en rire.
Y compris des vaches sacrées.